Articles Tagués ‘LGBT’


Manifestation contre l'homophobie

Hier soir, une petite centaine d’homophobes et de militants d’extrême-droite se sont rassemblés Place de la République pour réclamer la libération de Nicolas Bernard-Buss, l’un des fondateurs des « Veilleurs » enfermé à Fleury-Merogis suite à l’application des lois sécuritaires votées par la droite et réclamées à l’époque par ses « camarades ».

A l’appel de La Manif Pour Tous, du Printemps Français et de quelques autres groupuscules réactionnaires, une majorité de vieux croulants, un curé en soutane et quelques fascistes de l’ultra-droite dont Luc Pécharman (proche de Troisième Voie et gérant du magasin néo-nazi Tribann) ont défilé avec des flambeaux. Il ne leur manquait plus que les cagoules blanches…

Quelle ne fût pas leur surprise quand une cinquantaine d’antifascistes radicaux militant pour l’égalité des droits ont débarqué pour leur rappeler que les homophobes, les fascistes, les racistes et autres obscurantistes de tous poils ne seront jamais les bienvenus dans les rues de Lille. Le face à face dura une heure. Les pourfendeurs de « la dictature socialiste » et de « la répression policière » ont dû se résoudre à se cacher derrière une armée de CRS et d’agents de la BAC pour continuer à cracher leur haine de ceux qui sortent de leur norme d’un autre temps.

Publicités

Photo La Voix du Nord

Photo La Voix du Nord

Plus d’un millier de personnes ont à nouveau défilé hier à Lille pour honorer la mémoire de Clément Méric, syndicaliste à Solidaires étudiant-es et militant à l’Action Antifasciste Paris-Banlieue, tué par les fascistes de Troisième Voie pour ses idées. De la place de la République à la Grand Place en passant par la rue du Molinel et la rue de Béthune, les nombreux manifestant-e-s – sans drapeaux ni signes d’appartenance partisane – ont chanté des slogans antifascistes, ont déclenchés des fumigènes et se sont recueillis pour rappeler que l’extrême-droite et que, si nous ne l’arrêtons pas, elle tuera encore. Non-blancs, homosexuel-le-s, musulman-e-s, juif-ve-s, militant-e-s progressistes, tous sont dans la ligne de mire.

Après quelques lectures de textes, la police, toujours prompte à protéger les fascistes, a bloqué certains manifestant-e-s afin qu’ils ne puissent pas se rendre au rassemblement d’opposition aux « veilleurs » homophobes place de l’Opéra. Une personne a été interpellée sans aucune raison apparente et un groupe de militant-e-s s’est retrouvé bloqué pendant plus d’une heure par la « Brigade Anti Criminalité ».

Une centaine de militant-e-s pour l’égalité, accompagnés des Sambaktivistes, a tout de même réussi à passer entre les mailles du filet et a bruyamment rappelé aux homophobes, comme les deux semaines précédentes, que la rue appartient à ceux qui sont pour le progrès social et la fin des discriminations sexuelles. Pendant ce temps-là, une dizaine de gros bras des JNR et de Troisième Voie (groupes qui sont pourtant en passe d’interdiction) pavanaient autour du magasin néo-nazi Tribann, rue du Port, et dans le centre ville, sans que la police ne trouve rien à y redire…

Photo La Voix Du Nord

Photo La Voix Du Nord


veilleurs

Après qu’un responsable des « Veilleurs » Lille a reconnu dans La Voix du Nord d’aujourd’hui accepter des membres des JNR et d’autres groupuscules néo-nazis dans ses rangs, voici que les opposants lillois à l’égalité des droits entre hétéro et homosexuels, soi-disant pacifiques, relaient sur leur page Facebook un appel à une manifestation de soutien aux assassins fascistes intitulé « Non aux islamo-racailles ! Non aux antifas ! ».

Homophobes, fascistes et autres réactionnaires de tous poils : votre impunité à assez duré.

racaille


Mardi dernier, quelques minutes après la fin du rassemblement des « veilleurs » place de l’Opéra, un couple de femmes à été très violemment agressé Gare Lille-Flandres en raison de leur homosexualité. L’une d’entre elles subit 90 jours d’ITT suite à l’attaque.

Les homophobes opposés au mariage gay, la Manif Pour Tous de Barjot, le Printemps Français et leurs veilleurs, sont responsables de la montée du climat homophobe et de la recomposition de l’extrême droite la plus radicale qui tue dans Paris. Ils répandent un discours  obscurantiste hostile aux personnes non-hétérosexuelles, les stigmatisant et leur refusant l’égalité des droits. Ils permettent aux groupuscules d’extrême-droite ultra-violents de se structurer et de se développer en participant à leurs évènements et en répandant leur haine sur les plateaux de télévision.

Non contents d’avoir indirectement (on l’espère) provoqué cette odieuse agression homophobe et participé à créer le climat qui à abouti à l’assassinat de Clément Méric par le groupuscule néo-nazi Troisième Voie / JNR – groupuscule qui avait déjà attaqué le bar gay le vice&versa à la suite d’une « Manif pour Tous » lilloise – ces irresponsables appellent à une nouvelle veillée ce mardi à Lille. C’est le comble de la provocation.

Agression homophobe à Lille


Contre l'homophobie

Comme la semaine dernière, les « veilleurs » organisaient hier des lectures et des prières publiques face à l’opéra de Lille contre le mariage homosexuel. Comme la semaine dernière, un grand nombre de militant-e-s pour l’égalité des droits se sont dressé-e-s, armé-e-s de banderoles, tambours et tracts, face à ces intégristes religieux et extrémistes de droite. Comme la semaine dernière, les homophobes ont dû se cacher derrière les flics qu’ils ont appelés pour les « protéger » (de quoi, on se le demande encore).

Le nauséabond mélange de petits bourgeois à franges, de curés en soutane et de crânes rasés n’a pas pu couvrir les chants et slogans réclamant le progrès social, le droit au mariage pour tous, la PMA, l’ouverture de l’adoption par les couples homosexuels même non mariés, la possibilité pour les homosexuels de donner leur sang…

La marche des fiertés LGBTQI Lille contre l’homophobie de samedi a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes. Le piteux rassemblement des « veilleurs », dont l’appel fût largement relayé sur internet et dans la presse locale, en a compté à peine une centaine. A peine plus que leurs opposants qui se sont spontanément regroupés.

La semaine prochaine on remet ça ?


Banderole

Les veilleurs, groupe d’opposants au « mariage pour tous » composé de catholiques intégristes et d’extrémistes de droite, avaient prévu d’effectuer une prière publique contre la loi Taubira ce soir Place de l’Opéra (centre de Lille). Les veilleurs sont une composante du mouvement « La Manif pour Tous », dont des sympathisants avaient violemment attaqué un bar gay du vieux Lille le mois dernier après un rassemblement place de la République.

Quelle ne fut pas la surprise de la vingtaine de culs bénis d’être accueillis par plus d’une centaine de militantes et militants pour l’égalité des droits armés de tracts, banderoles, tambours et autres instruments de musique, bientôt rejoins par de nombreux badauds.

Ces obscurantistes « veilleurs » priaient agenouillés, encerclés par une bruyante farandole « Sardou pour tous » avec cierge et adaptations du « lac  du Connemara » (même le sulfureux chanteur a récemment apporté son soutien au mariage homosexuel).

Sans surprise, l’Etat et sa police, très enclin à interdire les prières de rue – désormais illégales – des musulmans, ont protégé celle de ces catholiques racistes et homophobes.

Cette petite victoire n’est qu’un début ! Il faudra encore être dans la rue pour la manifestation qui aura lieu lors de la marche de fiertés samedi à 14h place de la République afin de dire non à l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie et de réclamer une totale égalité des droits incluant l’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires ; la facilitation du changement d’état civil pour les personnes trans ; la suppression de la mention du sexe sur la carte d’identité ; l’ouverture de l’adoption pour les couples homosexuels non mariés et que les gays ne soient plus exclus du don du sang.



Le groupe « alliance vita », créé par Christine Boutin, anti-avortement, mais aussi anti-mariage et adoption pour touTEs, homophobe et transphobe, appelle à des rassemblements dans toute la France le mardi 23 octobre 2012.
A Lille, place de l’Opéra entre 12h00 et 14h30.
Le Planning Familial Métropole Lilloise, répond à l’appel de La LGPLille, au rassemblement pour l’Egalité des Droits, de toutes les associations, syndicats, personnes humanistes, progressistes et solidaires, ce mardi 23 octobre, dès 12h00, place de l’Opéra à Lille.

En espérant vous y voir nombreuses et nombreux !

Lucie VIDAL – Coordinatrice
Le Planning Familial – Métropole Lilloise