Archives de octobre, 2008



Appel à rassemblement devant l’Hôtel de ville de Roubaix-M° Grand Place, JEUDI 30 OCTOBRE, 18 heures.

Après 2 tentatives d’expulsion avortées la semaine dernière et ce week-end, le Préfet du Nord Canépa continue son acharnement aveugle et haineux contre les sans papiers qui refusent la clandestinité.

Selon des témoignages reçus, un membre de la famille de Karamba Touré a été suivi jusqu’à son domicile et profitant de l’entrée de cette personne, la police a fait irruption pour procéder à l’arrestation. Il est actuellement en garde à vue au commissariat de Roubaix.

La formidable mobilisation citoyenne et démocratique de la semaine passée et de ce week-end des citoyens, élus, membres d’associations, de syndicats, d’organisations politiques, doit se poursuivre pour mettre fin à cet acharnement préfectoral indigne de la République et du pays berceau des Droits de l’Homme.

Le CSP 59 exige la libération immédiate de Karamba Touré.

Nous demandons à Mr Vandierendonck, Maire de Roubaix, d’intervenir en ce sens et de nous recevoir ce jeudi 30 octobre 2008 à 18 h.

Restons vigilants !


Le 1er Novembre à Lille : atelier self défense

Publié: 27 octobre 2008 par luttennord dans Rendez vous

Samedi 1er novembre Au Cirque du Bout du Monde 2bis rue Courmont 14h Atelier self-défense avec Irene Zeilinger

Atelier de découverte des stratégies de prévention des agressions verbales et physiques de l’association Garance de Bruxelles. Lors de cette séance de 2h nous réaliseront des exercices sur les limites, comment les reconnaitre, comment les poser verbalement… Garance travaille dans le domaine de la prévention primaire des violences faites aux femmes et aux filles. Son objectif est de ne pas laisser cette violence se manifester ou, si cela est impossible, d’en limiter les conséquences négatives pour la victime. Iréne Zeilinger est sociologue et formatrice d’auto-défense. Elle a travaillé avec plus de 3 000 femmes depuis 15 ans en Europe. Inscription obligatoire car nombre limité des participant-e-s auprés d’Isabelle 06 10 48 02 29 ou par mail lesflamandsroses mkM yahoo.fr Atelier mixte et gratuit. Venir avec une tenue décontractée !!!!

Samedi 1er novembre Au J’En Suis, J’Y Reste / 19, rue de condé 17h Rencontre avec Iréne Zeilinger

« Non c’est non » est un petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire aux Editions Zones. En tant que femmes, nous sommes tous les jours les cibles d’interpellations, de harcélement, d’agressions verbales, physiques ou sexuelles plus ou moins graves et/ou violentes, à degrés divers, au travail, dans l’espace public et privé. Souvent nous ne savons comment réagir, comment dire non, et comment faire comprendre que, lorsque nous disons non, c’est non. Comment reconnaître et prévenir une situation d’agression ? Comment réagir efficacement, savoir se protéger et éviter la violence ? Ce guide pratique propose une série d’astuces simples et faciles pour poser efficacement ses limites et se sortir de situations difficiles. Cette rencontre s’inscrit dans la dynamique du Centre J’En Suis J’Y Reste avec la mise en place d’ateliers d’auto-défense tout au long de l’année au Centre.


Classic Hip-Hop : 11’30 Contre les lois racistes

Publié: 26 octobre 2008 par luttennord dans Vidéos

Calais : La chasse aux migrants continue…

Publié: 26 octobre 2008 par luttennord dans Infos

Article de LibéLille :

Le squat des migrants de Calais évacué loin des regards

MIGRANTS – Calais,

14h30.
Un des squats qui a accueilli jusqu’à 300 Erythréens candidats à l’asile en Grande Bretagne, est évacué en ce moment par la police. Elle bloque tous les accès au quartier, jusqu’à plusieurs centaines de mètres en amont, près de l’hôtel de ville. Les journalistes sur place ne peuvent y accéder. «Il y a des gendarmes dans toutes les rues», raconte vers 15h une riveraine qui voit la scène de chez elle.

Elle continue :
«Hier, il y avait deux hommes assis devant ma fenêtre. Ils n’avaient rien fait, ils ont été embarqués. Je les vois souvent courir, se cacher derrière les arbres».

17h.
Jean-Claude Lenoir, bénévole de l’association Salam, un des piliers des assos humanitaires qui viennent en aide aux migrants, est en colère :
«Deux gosses qui passaient par là nous ont dit qu’ils ont vu des migrants malmenés. On n’en sait rien, on ne nous a pas laissé voir. Les policiers ont barré tout le quartier jusqu’au boulevard, interdit l’accès à la presse et aux assos. C’est quoi ce pays où ces dangereux terroristes des médias n’ont pas le droit de regarder ce qui se passe?».
Il a vu six fourgons pleins de migrants partir.
Vers où ?
«lls leur ont proposé d’aller à l’hôtel, nous ont dit des migrants. Ça veut dire un centre d’hébergement. Mais au bout de deux jours, ils seront de nouveau à la rue».

17h30.
Gérard Gavory, sous-préfet de Calais, est sur place.
Pourquoi avoir fermé l’accès du quartier aux journalistes ?
«Pour une opération comme ça, on n’invite pas la presse». Il indique que ce sont les deux propriétaires, le dentellier Noyon, et L’office public d’habitat qui ont demandé l’expulsion au juge.

Une ordonnance réclamait le concours de la force publique, «en raison d’un risque grave pour les occupants. Les conditions de salubrité étaient dégradées, il y avait un risque d’incendie, et d’effondrement des planchers».

Selon la Sous-préfecture, il n’y a pas eu d’incident, ni d’interpellation ; 124 personnes sur environ 200 ont accepté les propositions d’hébergement en CHRS, «dont 24 femmes et 10 enfants».

Selon les humanitaires, quelque 615 repas ont été distribués aux migrants ce midi.


Dans le cadre du festival littéraires des sexualités, les flamands Roses vous invitent :

Samedi 25 octobre Au cinéma L’univers / 16, rue Danton

15h Homosexualité et comédies musicales Conférence avec Didier Roth Bettoni, auteur de « L’homosexualité dans le cinéma » aux éditions La Musardine. L’homosexualité n’a jamais été absente des écrans depuis le début du cinéma. Didier Roth Bettoni a entrepris de brosser cette histoire de l’homosexualité du cinéma. À partir d’extraits de films, il vous proposera une lecture de l’histoire de l’homosexualité dans les comédies musicales. Entrée libre

17h Projection du film « Zero patience » de John Greyson (1h40) (séance 3 euros) Zero patience, la première comédie musicale sur le SIDA ! Sir Richard Burton sexologue et explorateur prépare une exposition sur les maladies endémiques à travers les âges. La pièce maîtresse de l’exposition est « Le Patient Zero », un steward canadien, premier porteur du virus du sida sur le continent américain. Guidé par ses a priori puritains, il interroge les proches du patient zero et biaise leurs témoignages afin de dégager l’image d’un dégénéré irresponsable, apte à terroriser les foules. Au même moment le fantôme du Patient Zero revient sur terre.

19h30 Repas convivial à prix libre

22h Strass, paillettes et comédies musicale avec DJ stef666hell Les Flamands Roses vous proposent de venir danser et faire danser toutes nos amiEs transpédégouines et toutes les autres aussi, que l’on soit à poil(s) ou à plumes, dans un esprit convivial. Une fringothèque et une table de transformation seront mis en place afin que vous puissiez briller de mille feux. Venez nombreusEs, plein de surprises vous attendent.