Archives de septembre, 2012


La mairie de Cysoing organise une nouvelle manifestation anti-roms à Lille  ce samedi 29 à 11h en face de l’Hôtel de Ville (Porte de Paris).

Sur la page Facebook de l’évènement on peut y lire des commentaires haineux tels que : « à vos chalumeaux » en référence à ce qui s’est passé hier soir à Marseille. Ne restons pas indifférents face aux discours racistes !

Contre-manifestation anti-raciste à 10h30 au métro Lille-Grand Palais.

Venez nombreux !

Publicités

Cysoing, un village où il faisait bon vivre… Un village raciste ?

Publié: 26 septembre 2012 par durruticolumn dans Infos

La route de Villeneuve d’Ascq à cysoing bloquée par une manif (statique à l’entrée de Cysoing) contre les Roms et nomades, emmenés par not’bon maire, son premier adjoint

(pas de gendarmes présents au début, alors que la gendarmerie est à 50 m, mais des gendarmes dès 17 h à Sainghin en mélantois, un village sur la route venant de villeneuve d’ascq)

je suis donc allé tout seul se soir apporter la contradiction à not’ bon maire, Benjamin Dumortier….et me coltiner les manifestants de « mon coin »….

chaud…

une trentaine de personnes, donc….

des clichés, graves, des propos racistes pour lesquels j’aurais pu déposer plainte. Mais quel intérêt ?

J’ai dit donc de vive voix ( toute la conversation devant d’autres « manifestants » ) à Benjamin Dumortier que son « initiative » attise la haine

Il me dit que ce n’est pas le but….. (bof, le résultat lamentable est là)

La discussion était dure, très dure (de ma part)

Je lui ai dit (en résumé) devant témoins qu’il salissait notre village par cette initiative, qu’il donnait l’image d’un village raciste, bien loin de la réalité de notre village

Un moment, il m’accusait de l’insulter….

Je lui ai fait remarquer que je lui ai serré la main (que nous ne soyons pas du tout du même bord politique -totalement opposé- n’empêche pas, pour moi, un minimum de courtoisie). Chose que je ne fais JAMAIS avec quelqu’un dont je suis persuadé du racisme et/ou du fascisme. Je ne l’ai pas fait par exemple avec la candidate FN ( Annie Lemahieu, ex départementale FO) aux législatives sur le marché du dimanche, me suis contenté de lui hurler qu’elle répandait la haine.

Je lui ai rappelé que des propos racistes avaient été tenus sur la page facebook, et des commentaires que l’on peut assimiler à des appels au meurtre ( sortir les fusils ) . Qu’il en est « responsable », puisque la page est officielle, qu’il y écrit, ainsi que le premier adjoint

Je lui ai dit très fermement qu’il avait ouvert la boite de pandore…

Après que la « manifestation » se soit dispersée, j’ai été contrôlé (courtoisement) par des gendarmes , emmené par un commandant

J’ai refusé fermement de donner mes papiers, leur ai demandé trouble à l’ordre public j’avais commis, ou quelle infraction, ou si j’étais sur le point d’en commettre une….

On m’a évoqué un vol qui venait de se commettre, mon signalement « correspondant »….

Assez curieux…. allez, j’avais un vêtement clair ? et après ???? un peu léger non ? ce dont le commandant convient volontiers, en me redemandant néanmoins mes papiers

Ah, bon, dans que cadre légal donc me demandait-on mes papiers ?

Le commandant m’a rétorqué le prétexte de la zone de sécurité de Shengen ( 20 km depuis la frontière, donc au moins jusque Lille)

Je lui ai fait remarquer que ce contrôle était néanmoins encadré par la loi ! étais-je un étranger entré illégalement dans le pays ? soupçonné d’un trafic frontalier quelconque ? ou autre ????

Rien de tout cela…. il a donc fini par abandonner

Je lui ai indiqué que Benjamin Dumortier me connaissait, que je venais de discuter fermement avec lui

il a donc fini par abandonner….

(A noter qu’un jeune gendarme m’a aidé à retrouver une pièce minuscule que j’avais perdue pour la deuxième fois)

Pour en revenir à cette « manifestation » de la honte

J’ai pu constater que très peu de personnes étaient présentes : encore une fois, avec la banderole « non aux camps de nomades » . ( cela me rassure donc, ce n’est qu’une minorité insignifiante)

je suis un peu consterné d’avoir été seul à prendre une telle initiative individuelle ( au moins à cet endroit ?)

Image

Image

quelques écrits sur la page de cysoing : ce ne sont pas les pires, la page ayant été fermée, puis « modérée »

voila le genre de chose qui s’écrit sur la page de Cysoing….le tout dernier message semble me concerner : c’est elle , me semble-t-il à ses propos que j’ai alpagué jeudi

patrice

« Luiza Befu pff

arrêtez d’être aussi gentils avec ces Roms de merde, ils ont détruit mon pays les laissez pas détruire le votre, les laissez pas s’installer chez vous, ils ne feront que voler, violer, menacer, cambrioler voir pire…aujourd’hui ils ont trouvé le moyen de se sentir partout chez eux et détruire tout ce qui est sur leur passage, ils n’ont aucun respect pour ceux qui les accueillent, sérieusement ! Ils jouent les pauvres, les malheureux mais allez voir des reportages sur les gitans « Roms » en Roumanie, ils vivent mieux que les roumains eux mêmes, pourquoi ? parce que les roumains les ont laissé s’installer chez eux et aujourd’hui ils volent, violent, kidnappent des enfants et les vendent ou les prostituent, tuent, menacent…Ce pays est détruit par ces meurtriers et PIRE ils réclament leur président gitan en Roumanie même !!! ATTENTION LES GENS LES LAISSEZ PAS S’INSTALLER CHEZ VOUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

« Nadine Dewinter-Parmentier

vous vous trompez Cécile, pas à cause de leurs origines, surement pas, mais à cause de leur comportement. je n’argumenterai pas plus, ce n’est pas la peine.Votre attitude est certe noble, mais enlevez vos oeillères svp. »

« Gros Tout Rouge

Moi je fais parti des forces de l’ordre et meme si je ne suis pas concerné par ce qui se passe sur cysoing je compatis…je sais par experience ce que les roms vont ramener:LA MERDE…Merci a notre gouvernement..le changement c mnt..fallait bien voté !!! Alors unissez vous et peut etre que quelqu’un bien assis au chaud derriere un bureau auras un soupcon d’intelligence et fera bouger les choses..mais ca c pas gagner…surtout quil ny a pas que cysoing qui sera touché mais tout le pévéle egalement !!! mercredi, à 12:05 depuis mobile · 8″

une « modérée »

« Cleyss Cleyss

Je n’avais jamais eu besoin d’ouvrir un compte facebook, jusqu’à présent… tellement la situation est inquiétante… alors voici ce que je pense de tout cela : Cysoing est un village UMP et non pas FN, donc merci de ne plus nous traiter de racistes. Il faut être conscient que l’Etat et/ou l’Europe manquent à leur devoir en nous parquant des roms de la sorte en les installant dans des camps de fortune. Ce n’est pas à une petite commune de gérer cela. L’intégration ne peut se faire que si chaque commune accueille 1 ou 2 familles roms comme à Genech, en signant une convention où les roms s’engagent à ne pas voler les gens et ne pas faire de mendicité agressive (de surcroit, l’argent ne leur sert qu’à financer les rois roms restés au pays) et s’engagent à rendre des services à la commune en contrepartie d’une aide financière sous forme de mise à disposition de logements. C’est possible mais à condition que l’intégration se prépare longtemps à l’avance. Ce n’est pas en étant mis devant le fait accompli qu’on va pouvoir préparer une telle intégration dispachée dans plusieurs commmunes. »

le directeur de l’école communale

« Christophe Petit

En tant que directeur de l’école Yann Arthus Bertrand, je conseille aux parents de venir avant 18h en garderie… Cependant je vais veiller à ce que les enfants dont les parents seraient bloqués puissent être gardés au delà de 18h30. Je serai personnellement à l’école jusqu’en début de soirée. »

« Isabelle Coupleux

certaines personnes me font bien rire quand mm, contre la venue des roms, mais il ne faut surtout pas les derranger dans leur petite vie tranquille,,,mais vous inquiétez pas si les roms arrivent vos enfants seront les premiers touchés et ils vous diront merci de s etre fait agrésser mais o moins les mamans auront recup leurs petits chez la nounou,,,, c est pas possible de trouver une solution pour les recup plus tot ou plus tard pour une fois, vous faites comment quand les routes sont bloquées par le tps, les bouchons accidents etc….Le français me fait bien rire quand mm, car il ne faut surtout pas toucher a son petit confort mais quand on l attaque ce n est que par des mots qu il repond mais surtout il ne fait aucunes actions pour trouver une solution et c est pour cela qu un tel gouvernement fait ce qu il veut en ce moment !!!!!! car ils savent tres bien que le français a une grande gueule mais pour le reste c est du neant total,,,,quand les gens seront decidés a sortir dehors et faire ce qu il y a à faire alors là on pourra peut etre inverser la situation et au contraire alors ne venez pas vous plaindre vous meritez ce qui vous arrive et merci d etre des moutons pour un tel gouvernement qui fait ce qu il peut pour mettre ce pays dans une decheance la plus totale………….En ce qui concerne les provocateurs et leur message a la con c est tellement facile d ecrire des mess sans grande importance pour se faire mousser sur un bloggue mais devant j aimerai bien voir votre tronche de cake en mm tps quand on regarde de plus pret ces gens sont plutot simplet avec un tres petit niveau intelec et social alors si cela peu vous faire plaisir et pour une fois que certaines personnes vont vous accorder de l importance moi vous me faites plutot pitié et j ai mal o coeur de voir un si petit esprit et je me dis que certaines personnes sont depourvues de cerveau c est quand mm super triste, je vais voir si je ne peut pas faire des demande de neuronnes pour vous comme des demande d organes car ça doit pas etre facile tous les jrs quand mm !!!!!! »

CYSOING, ce n’est pas ça !

20% qui votent FN, c’est un « marché » à conserver….

Source : Bellaciao (patrice bardet, lundi 24 septembre 2012 – 21h56).


Samedi 13 octobre 2012 à 20h au CCL, 4 rue de Colmar à Lille.

avec :

Prix libre


Image

Samedi 15 septembre retour sur l’histoire de Sonja et Christian avant que ne débute leur procès

à L’Insoumise bouquinerie occupée 

Le 21 septembre 2012 s’ouvre le procès de Sonja et Christian à Francfort.

Il y a un an, l’Etat francais décidait de les extrader vers les prisons Allemande.
Plus de 35 ans après leur participation supposée à des actions des Cellules Révolutionnaires- notamment contre le nucléaire et la gentrification-, l’incarcération et l’acharnement judiciaire qu’ils subissent aujourd’hui est un message qui nous est adressé à tous et toutes.
Ils nous veulent dociles, soyons solidaires !

Deux invités viendront d’Allemagne pour présenter la situation de Sonja et Christians, et pour revenir sur l’histoire des mouvements de lutte et de leur répression dans la RFA des années 1970, ainsi que sur le nouveau mandat d’arrêt européen…

Vous pourrez aussi assister au vernissage d’une expo de sérigraphies réalisées
par des ateliers de différents pays, en soutien à Sonja et Christian.

Le samedi 15 septembre 2012,
16 h à L’Insoumise
10 rue d’Arras
Métro porte de Douai

Rencontre autour du livre « contre les publicités sexistes »

Publié: 6 septembre 2012 par luttennord dans Infos

Image

Une présentation / débat autour du livre « Contre les publicités sexistes » (de Sophie Pietrucci, Chris Vientiane et Aude Vincent, aux éditions l’Échappée), organisée par le GDALE aura lieu le dimanche 23 septembre en présence des auteures Sophie Pietrucci et Aude Vincent au cinéma l’Univers.
Ouverture des portes à 17h30, entrée à prix libre et petite restauration sur place.

« La publicité exploite le corps des femmes pour susciter du désir, générer de l’envie, exacerber les frustrations et rendre le produit à vendre attirant. Soumise aux normes aliénantes d’une beauté stéréotypée, symbole du plaisir sexuel, ou encensant la ménagère passive cantonnée dans sa cuisine, l’image des femmes n’a jamais été autant instrumentalisée. Omniprésentes et conçues pour marquer les esprits, ces représentations modèlent notre imaginaire et participent à la construction des normes de genre : d’un côté, la féminité associée à la jeunesse, à la beauté et à la maternité et, de l’autre, la virilité à la force, à la puissance et à l’action. Loin d’être un art, tout sauf inoffensive –c’est-à-dire perçue au second degré par des consommateurs et des consommatrices responsables–, la publicité véhicule les pires clichés sexistes et renforce la domination patriarcale. »

[CNT FTE] Le changement, ce sera…un jour

Publié: 4 septembre 2012 par durruticolumn dans Syndicalisme
Tags:, , ,

Communiqué de rentrée de la Fédération des Travailleurs-euses de l’Éducation

De la maternelle à l’université, défendre l’école telle que nous la concevons, c’est défendre les intérêts de ceux et celles qui y travaillent, mais c’est aussi construire une autre école, qui œuvre dans l’intérêt de toutes et tous, élèves comme parents.

Ce n’est pas la poignée de postes ouverts cette rentrée qui va changer le quotidien des élèves, ni les conditions de travail des collègues. Et en ce début septembre, la France pointe ainsi toujours aux plus mauvaises places des taux d’encadrement, sans même parler de la rémunération des personnels. Et le changement ?

Pourtant, avec l’accumulation de vacataires et de contractuels laissés par les anciens ministères, le gouvernement tenait là un vivier d’enseignants aptes à augmenter la présence auprès des élèves. La titularisation de ces personnels est bien sûr une priorité ! Mais pas de changement en vue.

En attendant, le ministre joue la diversion avec un nouvel aménagement des rythmes scolaires. S’il est évident que la situation actuelle n’est pas satisfaisante, il est illusoire de croire que cette simple réforme puisse être réellement déterminante. Quel sera son effet sur des enfants accueillis en garderie parfois dès 7h du matin et jusqu’à 19h ? Plus que le simple rythme scolaire c’est bien la question du rythme de vie de l’enfant et de sa famille qui se pose. D’ailleurs si le ministre veut s’attaquer aux rythmes scolaires, il nous paraît important qu’il clarifie ce que sera le rythme dans la classe même.
Pour l’instant, il ne semble pas vouloir remettre en cause le système de compétences construit par ses prédécesseurs. Pourtant celles-ci, en découpant chaque activité en micro-domaines, induisent le bachotage, empêchent la prise en compte de l’apprentissage dans sa globalité et ne permettent pas aux enfants d’apprendre en s’épanouissant. Alors que nombre de pays qui, il y a 20 ans, s’étaient engagés dans cette direction, en reviennent aujourd’hui, le nouveau ministre va-t-il continuer à réduire la notion d’éducation à des statistiques déconnectées de toute réalité ? Oser changer de pédagogie, ce serait bien là un véritable changement dans le rythme des enfants !

Malgré un constat d’échec, peu d’annonces concernant l’éducation prioritaire si ce n’est l’évocation d’une refondation ultérieure. En attendant, le dispositif Éclair, ayant simplement vocation à être « repensé », reste en place et ses règles actuelles sont maintenues à la rentrée ! La suppression de ce dispositif managérial et dérégulateur, reste pourtant un préalable incontournable. Le changement, ça viendra !

Du côté de la formation, le ministère ne semble pas non plus vouloir revenir sur la masterisation des concours de l’enseignement et on ne peut compter sur les quelques milliers d’emplois d’avenir promis pour réellement ouvrir, à tous, les possibilités de poursuites d’études jusqu’à bac + 4. Par ce statu quo, il entérine l’écrémage social dans le recrutement enseignant. Et ça, ça n’est pas près de changer !

Le flou est tout à fait artistique aussi sur l’accompagnement des élèves handicapés. Les EVS et AVS ne savent toujours pas quel sort leur sera réservé à moyen terme. Ces personnels qui, pour certains, ont développé leur savoir-faire pendant 5 ans, se retrouvent sans rien du jour au lendemain, laissant les élèves et les équipes enseignantes face au bon-vouloir des administrations locales. Là aussi, ces véritables besoins doivent donner lieu à des créations de postes statutaires. Le changement c’est pour quand ?

Et si on parlait des changements attendus par les AED, victimes d’une hiérarchie omnipotente ? Ou de l’arrêt du fichage généralisé des élèves et des personnels ? Et même, soyons réalistes, exigeons une école qui enseigne des savoirs polytechniques dans un esprit de coopération ! Une école ouverte sur les familles et les quartiers !

Nous avons dû trop souvent combattre l’an passé dans nos établissements, en réunion syndicale ou ailleurs, un attentisme bienveillant de nombreux collègues vis à vis de cette alternance électorale. Désormais, les choses sont claires, nous n’obtiendrons rien sans efforts ni rapport de force. Et ça, ça ne changera jamais !

CNT — Fédération des Travailleurs-euses de l’Éducation