Articles Tagués ‘Refugees Welcome’


Néo-nazi Calais

Plusieurs milliers de personnes ont défilées simultanément hier à Calais et en Grèce pour réclamer l’ouverture des frontières ainsi qu’un accueil décent des réfugiés qui fuient les guerres impérialistes ou Daesh.

Lors du passage de la manifestation calaisienne rue Chateaubriand, un groupe de personnes se trouvant dans une maison de la rue a commencé à insulter puis à agresser les passants. L’un des habitants à alors menacé la foule avec un fusil.

Calais : un homme au fusil

Photo par le collectif Our Eye Is Life

Une partie de la scène est disponible sur une vidéo de Russia Today (propriété du gouvernement Russe) et d’autres photos ont été publiées par le collectif de photographes Our Eye Is Life.

L’homme au fusil est un militant néo-nazi connu dans le Calaisis :

Drapeau SS

Le calaisien au fusil posant devant un drapeau SS.

C’est également un proche du groupuscule fasciste Sauvons Calais ainsi que de son chef Kevin Reche, lui même tatoué d’une croix gammée sur le corps.

Sauvons Calais

Le même Kevin Reche avec l'insigne de la 11e division SS Nordland

Le même Kevin Reche avec l’insigne de la 11e division SS Nordland (une croix gammée stylisée).

 

Il est temps de faire le ménage chez les défenseurs de la France « blanche et éternelle » de Calais.

Publicités

Action Antifa Bruay

Deux rassemblements auront lieu demain, mercredi 21 octobre, en soutien aux migrants du parc des Olieux :

  • Rendez vous à 10h devant la DDCS, 175 rue Gustave Delory (métro « mairie de Lille »), pour exiger des places d’hébergement digne pour tous
  • Rendez vous à 10h (début de l’audience) au TGI de Lille, avenue du peuple belge, pour soutenir un jeune convoqué devant le Juge des Libertés et Détention

Le mercredi 14 octobre 2015, une centaine de personnes se sont rassemblées au parc des Olieux à l’appel du collectif. Des tentes ont été installées sur le terrain où une trentaine de mineurs étrangers vivent jour et nuit depuis 4 mois, sans autres solutions en attendant une avancée de leur situation et que le département prenne enfin ses responsabilités.

Le soir même, 12 agents de la brigade anti-criminalité (BAC) sont venus contrôler les personnes présentes sur place en soutien et le lendemain, la police municipale est venue prendre des photos du campement.

Ce même jour, un jeune convoqué à la Police aux Frontières (PAF) afin de récupérer ses papiers a été placé au centre de rétention de Lesquin. Il est convoqué au tribunal de grande instance de Lille (TGI), devant le juge des libertés et de la détention (JLD) ce mercredi 21 octobre à 10h.

Le jeudi 15 octobre 2015, six jeunes étaient convoqués à la PAF afin de récupérer leurs papiers d’identité, confisqués suite à un contrôle ayant eu lieu la semaine passée. Ils en sont ressortis avec de nouvelles convocations pour les jours prochains, cette fois-ci pas tous en même temps.

Le vendredi 16 octobre 2015, un rassemblement était appelé à Villeneuve d’Ascq, métro Triolo, à destination de la cellule des mineurs étrangers isolés (MIE) du département du nord. Une cinquantaine de personnes étaient présentes et une délégation a été reçue. La directrice territoriale, celle du pôle enfance-famille ainsi que celle de la cellule MIE se sont engagées à une prise en charge de 20 jeunes d’ici ce début de semaine.

Le samedi 17 octobre 2015, un atelier de coiffure en soutien aux jeunes du parc a eu lieu ainsi que la boum mensuelle et joyeuse, où l’on s’est déhanché.e.s comme des oufs.

Le dimanche 18 octobre 2015, la réunion d’organisation hebdomadaire a eu lieu durant laquelle nous avons abordé différents sujets comme : la préparation des repas, le journal, des cours de français, accompagnements juridiques et de santé…

Par ailleurs, un rassemblement pour exiger des places d’hébergement est prévu pour ce mercredi 21 octobre 2015, à 10h devant la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS), 175 rue Gustave Delory, au métro « mairie de lille ».

Ce dimanche s’est fini en beauté par une soirée de soutien, ayant permis de récolter des fonds qui serviront pour les différents besoins liés à la situation.

Durant tous ces derniers jours, de nombreuses personnes sont passées sur le parc manifestant leur soutien en apportant du café, de la nourriture, ou simplement de la considération. Continuons à affirmer notre soutien en passant régulièrement sur le terrain.


Olieux Square Festival

Les 8 et 18 octobre 2015 se déroulera un festival de soutien aux jeunes migrants du parc des Olieux au Diablo à Lille Moulins.

Au programme :

jeudi 8 octobre à partir de 18h

dimanche 18 octobre à partir de 17h

Prix libre, récup de denrées non périssables.


Simple, concret et d’une grande portée politique : le succès des collectes en faveur des réfugié.e.s montre qu’un élan de générosité populaire est possible, loin des discours politiciens xénophobes. Les camarades d’AL du Nord – Pas-de-Calais racontent l’action s’est montée.

Deuxième semaine de septembre, il y a de quoi avoir le cafard : le désespoir de dizaines de milliers de réfugié.e.s stoppé.e.s par l’armée hongroise, la mort par noyade du petit Aylan Kurdi, et par là dessus les discours débectants de Michel Onfray, Marine Le Pen et consorts.

Alternative libertaire, qui s’est mobilisée cet été pour soutenir les camps de migrant.e.s à Paris, martèle que « la seule solution, c’est la liberté de circulation ».

On aimerait faire quelque chose de plus, mais quoi ? Une énième manif où l’on ne retrouvera que les quelques centaines de personnes conscientisées ?

Le week-end du 12-13 septembre, on a le déclic : une bonne vieille action de solidarité concrète, de terrain, simple et efficace. Un appel à la générosité populaire, une collecte de dons pour aider les réfugié.e.s qui vont bientôt arriver dans le Douaisis. L’occasion d’une démonstration publique qu’il y a une alternative à la xénophobie et au repli.

Pendant quatre jours, pendu au téléphone

Première organisation sollicitée, celle où on milite au quotidien : l’union locale CGT du Douaisis [1]. Ni une ni deux, tous les camarades consultés approuvent l’idée avec empressement. Débute un vaste tour de coups de fil. Pendant quatre jours, on est pendu au téléphone avec les différentes organisations pour mettre sur pieds la logistique et faire circuler l’appel le plus largement possible.

Au bout du compte, on peut s’appuyer sur la CGT, FSU, CNT pour les syndicats ; AL, PCF, EELV, PG, Action antifasciste pour les orgas politiques ; Immigration et Droits des migrants, Europalestine, MRAP, Secours populaire pour les assos ; ainsi que sur le Comité des sans-papiers du Nord-Pas-de-Calais.

De tous côtés, des retours positifs, des encouragements : on fonce. Ultime bonne surprise : lorsqu’on va chercher le camion de 30 m3 que nous avons réservé, le loueur nous annonce que puisque c’est pour aider les réfugié.e.s, ce sera gratuit, cadeau de la maison !

Le mercredi 16 septembre, nous stationnons donc dans la cour de l’hôtel de ville. Les militantes et les militants arrivent. Puis, sans qu’on ait à attendre longtemps, des habitantes et des habitants du coin, chargés de sacs : des dizaines de sacs avec des vêtements, des couvertures, des casseroles, des jouets, de la nourriture…

Photos : La Voix du Nord

Photos : La Voix du Nord

Photos : La Voix du Nord

On est rapidement débordés. Débordés par l’émotion aussi. Comme souvent, les plus généreux ne sont pas forcément les plus riches. La larme à l’œil, un bénévole du Secours populaire nous confie que parmi les donateurs, il reconnaît quelqu’un qui est lui-même bénéficiaire de la solidarité de son association. Tout cela fait chaud au cœur. Entraide, poignées de main, rigolade : syndicalistes, communistes, libertaires, antifascistes, associatifs divers coopèrent sans problème, portés par l’événement.

50 m3 en deux jours !

En une heure, les 30 m3 du camion sont remplis. Une petite allocution au mégaphone, au nom de l’UL CGT, et on peut aller stocker le fruit de la collecte. Mais l’élan s’est poursuivi : le lendemain, on en était déjà à 50 m3 ! La presse a couvert l’événement et en a fait un compte rendu honnête.

C’est important, de médiatiser largement une telle action. Parce qu’on ne la fait pas dans la discrétion, pour se donner bonne conscience entre nous, mais pour démontrer que les classes populaires ne sont pas aussi xénophobes que le voudraient les Finkielkraut, Zemmour, Onfray et compagnie, et qu’on peut aller à contre-courant de la fascisation rampante de ce pays.

Eddy (AL Douai) – publié initialement sur le site d’Alternative Libertaire


Bruay-la-Buissière

Action Antifa Bruay

Un collectif monté de toute pièce par le Front National et soutenu par les identitaires a appelé dans la journée d’hier à un rassemblement contre les réfugiés suite à l’annonce par la ville de l’hébergement potentiel de certains d’entre eux.

C’était sans compter sur la réactivité des militants de l’Action Antifasciste NP2C. A 18h, ils étaient plus d’une 20aine devant la mairie de Bruay afin de barrer la route aux écervelés racistes qui voulaient cracher leur haine des étrangers.

Les frontistes n’ont pas eu d’autre solution que de s’enfuir. Il semble qu’ils aient malencontreusement égaré leur banderole xénophobe au passage.

Bruay Refugees Welcome

A lire également à ce sujet, un article de l’avenir de l’Artois.

Lille

Action Antifa Lille

Au même moment à Lille, l’Action Antifasciste NP2C – toujours elle – organisait une collecte à destination des migrants du parc des Olieux. Les militants de l’AFA en ont profité pour rendre hommage à Alexander Barmin, antifasciste Russe assassiné par des néo-nazis la semaine dernière à Moscou.

Une trentaine de personnes étaient présentes.

Collecte Lille

Comme la semaine précèdente, les passants fûrent très réceptifs et la collecte excellente ! Une voiture remplie de vivres est partie à destination des réfugiés de Moulins.

A Lille comme à Bruay la population du Nord-Pas-de-Calais rappelle à ceux qui en doutent qu’elle est solidaire les réfugiés, qu’ils fuient la guerre comme la misère. Le FN – aidé par la politique antisociale et ultra-libérale du Parti Socialiste – monte peut-être dans les urnes, mais il est loin de tenir la rue.


Refugees Welcome

Nouvelle collecte pour les réfugiés de Lille précédé d’un hommage à Alexander Barmin mardi 18h30 métro Gambetta !

A Lille comme ailleurs l’hypocrisie du pouvoir socialiste atteint son paroxysme : côté pile une campagne médiatique bien orchestrée par la mairie sur la thématique du soutien aux réfugiés (collectes à l’hôtel de ville, site internet, affiches..) ; côté face des rafles systématiques et une répression inouïe à l’encontre des quelques dizaines de réfugiés – y compris mineurs – qui dorment dans les rues de la ville (expulsions, placements en CRA, confiscation systématique des tentes et matelas, contrôles et interpellations musclés – avec des flics qui fredonnent La Marseillaise en effectuant leur sale boulot).

Heureusement, les habitant-es du quartier de Moulins préfèrent les actes aux discours de façade et la solidarité continue : hébergement des personnes les plus vulnérables, repas, aide juridique.
Afin de faire de permettre à cette solidarité de s’exprimer, le collectif de soutien à besoin de soutien :

  • personnes pouvant consacrer du temps
  • nourriture
  • vêtements chauds
  • argent

Comme la semaine dernière, l’Action Antifasciste NP2C organisera une collecte à destination des réfugiés ce mardi à 18h30 au métro Gambetta (Lille Wazemmes).

Il est également possible de donner le mardi soir et le week-end au local de la CNT Lille (32 rue d’Arras à Lille Moulins).

Le rassemblement sera précédé d’un hommage à Alexander Barmin, un jeune militant révolutionnaire russe assassiné par des néo-nazis ce mercredi 16 septembre à Moscou.

Venez nombreux ! #‎refugeesWelcome‬ ‪#‎RIPAlexanderBarmin

Action Antifasciste NP2C


Ce samedi 19 septembre se déroulera à Calais une journée de solidarité avec les réfugiés.

Programme :

Refugees Welcome Calais
Programme Refugees Welcome Calais
Pétition

Venez nombreux !

A noter également, le lancement d’une pétition franco-britannique destinée au Conseil de l’Europe et réclamamant l’accueil décent des réfugiés en France et outre-manche : signer la pétition.