Articles Tagués ‘ccl’


Image

Le vendredi 20 juin à partir de 20h30, Plancton organise au CCL une soirée de soutien à No Border Calais.

No Border est un réseau international d’activistes luttant, aux côtés des migrant-e-s et exilé-e-s, pour l’abolition des frontières et la liberté de circulation et d’installation de tou-te-s.

Illes sont présent-e-s à Calais depuis 2009, à la suite d’un camp d’information et de lutte organisé en périphérie de la ville, et s’attachent particulièrement à la reconnaissance du droit au logement (via l’ouverture de squats notamment) et à la construction de l’autonomie physique et politique des exilé-e-s calaisien-ne-s, en transit vers l’Angleterre et dont les droits les plus basiques ne sont toujours pas reconnus.

L’action des No Borders est ces derniers temps plus nécessaire que jamais, la situation à Calais se complexifiant et s’aggravant de jour en jour.

Il y a deux semaines, les deux principaux camps de fortune abritant entre 500 et 800 exilé-e-s ont été détruits par l’action conjointe de la mairie UMP de Mme Bouchart et de la préfecture, sous le prétexte d’une opération sanitaire de traitement de la gale. Privé-e-s de leurs abris, une grande partie des exilé-e-s, soutenu-e-s par les activistes et associations présentes sur Calais et le littoral (No Border, mais aussi Médecins du monde, Terre d’errance, Salam, le Réveil voyageur, l’auberge des migrants, le secours catholique…) ont décidé d’occuper le lieu de distribution des repas, géré par l’association Salam (un vaste terrain bétonné et grillagé à ciel ouvert, en bordure du port), où un nouveau camp, censé être provisoire, s’est reconstruit en quelques jours.

Depuis, c’est le jeu de cache-cache avec la préfecture, qui s’est engagée à proposer un terrain pour le relogement, mais dont les propositions, sans cesse repoussées, semblent de plus en plus improbables. Entre temps, les exilé-e-s s’organisent en AG, communiquent entre les différentes communautés, gèrent leur nouveau lieu de vie, et ont abouti à différentes listes de revendications communes qui ont été remises en préfecture, et sont consultables ici : http://passeursdhospitalites.wordpr…

Mais surtout, une vingtaine de migrants ont décidé de se mettre en grève de la faim ce mercredi 11 juin, dans une tentative douloureuse de faire respecter et entendre leurs revendications :http://passeursdhospitalites.wordpr…

Destinée à durer une dizaine de jours (après 24 h de jeûne, les premières complications physiques et psychiques commencent déjà à apparaître), elle se déroule dans des conditions préoccupantes, les grévistes se tenant sous des bâches de fortune, aux quatre vents, et ayant déjà démarré le jeûne dans une santé physique précaire.

Le climat de haine à l’égard des exilé-e-s continue chaque jour à se manifester : la dernière (horrible) preuve en est la chasse à l’homme d’un agent de sécurité calaisien, qui, ce vendredi, n’a pas hésité à sortir la carabine contre deux migrants, très sérieusement blessés et traumatisés.

Pendant ce temps, le préfet convie les associations à une réunion puis à une conférence de presse sur la question des exilé-e-s, mercredi 18 juin matin… sans y convier aucun-e représentant-e des communautés.


La situation évolue chaque jour, vous pouvez vous en informer via ces sites :http://passeursdhospitalites.wordpr… https://calaismigrantsolidarity.wor… 
http://lille.indymedia.org 
Les exilé-e-s et les activistes ont plus que jamais besoin de soutien : si vous avez du temps, venez les soutenir sur place au camp de Salam (rue de Moscou à Calais), relayez l’information, la liste de leurs revendications, les appels à soutiens..

Sur place, il y a besoin en permanence de tentes, de bâches, de palettes et matériaux de construction divers, de vêtements chauds, de chaussures… L’association Le Réveil voyageur appelle aussi à une collecte de nourriture.

Sur Lille, différents points de collecte sont organisés, aux locaux du CSP59 et à la bouquinerie occupée l’Insoumise rue d’Arras notamment.

samedi noir #9 – 3 novembre 2012

Publié: 1 novembre 2012 par luttennord dans Infos
Tags:, ,

Image



Old Dodge Fellows en concert pour Turbulences Sociales le samedi 12 mai au CCL (4 rue de Colmar à Lille) !

Projection de « QHS et rébellion »

Publié: 1 février 2012 par luttennord dans Infos, Rendez vous, Vidéos
Tags:, , ,

Projection de « QHS et Rébellion », court-métrage sur le quartiers de haute-sécurité de la prison de Liège et les luttes dans l’univers carcéral en Belgique, proposée par le GDALE.

Jeudi 2 Février à 20h au Centre Culturel Libertaire, 4 rue de Colmar à Lille, métro Porte des Postes.

« En juin 2008, un module d’isolement ouvrait dans la prison de Bruges, Belgique. C’était la réponse de l’État face aux multiples rébellions, évasions et émeutes qui avaient échauffé bien des coeurs à l’intérieur qu’à l’extérieur de la prison.

Le quartier de haute sécurité (QHS) : dix cellules individuelles contenant le strict minimum, deux cachots, une quarantaine de matons et des « blouses blanches » — médecins, psychiatres, psychologues, infirmiers. Le but : briser les détenus récalcitrants. L’État y impose un régime sévère, utilisant la torture physique et mentale, administrant drogues légales et injections. Les détenus y sont enfermés de quelques mois à un an (voire plus) pour briser tout esprit rebelle, faire avaler les fables du ’bon chemin’ et de la bonne conduite et éviter les rébellions possiblement contagieuses en écartant les soi-disant meneurs.

Nous voulons rappeler la résistance de l’intérieur que ce lieu infect a connu depuis ses débuts et, à la fois, encourager une lutte contre l’isolement, partie intégrante d’une lutte plus globale contre la prison et les différentes formes d’oppression et de privation de liberté. Une lutte qui ne se réduit pas à demander des améliorations du régime pénitentiaire, qui ne demande rien à un État mettant tout en oeuvre pour maintenir les rapports sociaux d’oppression et éteindre les feux de la
révolte.

Aujourd’hui, la résistance dans les prisons se situe toujours sur le fil du rasoir. Le désir de liberté ne se laisse pas facilement contrecarrer. Des évasions toujours plus violentes sont la réponse aux mesures de sécurité croissantes, la violence contre les matons répond à l’arrogance de ceux qui se cachent derrière la toute-puissance de leurs syndicats. Une violence qui se dirige clairement contre l’oppresseur et qui reste, après tout, relative dans le contexte de l’enfermement et des humiliations
quotidiennes. »

[CCL] 20h Soirée hommage à Hervé Destroy

Publié: 1 décembre 2011 par luttennord dans Concert, Infos, Rendez vous
Tags:, , ,

[CCL] 15h-18h Samedi Noir no 3

Publié: 1 décembre 2011 par luttennord dans Infos, Rendez vous
Tags:, , ,

C’est ouvert à toutes les personnes intéressées par les idées et activités anarchistes et libertaires. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le GDALE à l’adresse 1groupeanarlille@no-log.org / http://gdale.cybertaria.org/ . Nous discuterons autour de café, thé, biscuits et plus si vous y tenez de ce qui se fait et pourrait se faire dans la région. Ce sera l’occasion de présenter des idées et demander ou proposer des coups de main pour les réaliser et les faire connaître. Vous pouvez aussi passer simplement pour la bibliothèque du Centre Culturel Libertaire, comme tous les samedi.

Nous lançons cette invitation parce qu’il y a beaucoup de personnes et organisations qui ont des objectifs et pratiques anarchistes et libertaires dans la région mais qu’elles ne se connaissent pas assez et n’agisssent pas suffisament ensemble. La tenue régulière de Samedis Noirs – pas forcément à l’invitation du GDALE – permet d’améliorer ça.

[Entrée Libre]