Archives de la catégorie ‘Concert’


Les Mauvais Jours Finiront c’est 4 jours de lutte et de festivités organisés par les différents collectifs libertaires de la métropole.

Au programme : un salon du livre, des projections, des concerts, des spectacles, des tables de presse, des ateliers, une cantine et bien sur la grande manifestation du 1er mai.

Les Mauvais Jours Finiront c’est également l’occasion révée de découvrir ou de redécouvrir les lieux de la ville où les luttes s’organisent : local de la CNT, le CCL, le cinéma l’Univers, l’espace Volume Ouvert et – forcément – la rue.

L’ensemble des bénéfices récoltés iront en soutien au collectif des Olieux (qui vient en aide aux migrants du parc du même nom à Moulins).

Retrouvez le programme complet sur le site du festival.

Publicités

Olieux Square Festival

Les 8 et 18 octobre 2015 se déroulera un festival de soutien aux jeunes migrants du parc des Olieux au Diablo à Lille Moulins.

Au programme :

jeudi 8 octobre à partir de 18h

dimanche 18 octobre à partir de 17h

Prix libre, récup de denrées non périssables.

Block Party à Calais le 4 octobre

Publié: 28 septembre 2015 par ironstack dans Concert, Infos, Musique, Rendez vous
Tags:, ,

Block Party Calais

Venez nombreux !


Soiree-pour-Maxime

Un concert en mémoire de Maxime se déroulera au bar Les Pirates (484 rue Alfred Leroy à Bruay-la-Buissière) le 26 Septembre, 21h.

Avec :

L’entrée est à prix libre (chacun donne ce qu’il peut ou ce qu’il veut), l’ensemble des bénéfices seront reversés à la famille de Max.

A voir aussi, la page Facebook de l’évènement.


Concert de soutien aux migrants de Calais

Samedi 7 février, l’Action Antifasciste Paris Banlieue, en partenariat avec La Goupille ( Calais ), vous invite à un événement de solidarité avec les migrants de Calais à l’Attieke (31 boulevard Marcel Sembat – Saint-Denis 93200 – métro Porte de Paris Ligne 13).

Au programme:

    • 16h: ouverture des portes et récupération de matériel et d’affaire pour les redistribuer à Calais
    • 17h: ateliers et discussions menés par des membres de l’association solidaire La Goupille
    • 19h : Concert :
      • Spit (Paris)
      • Lax (Lille)
      • Original Tonio (78)
      • L’Amir’Al (Marseille)
      • Première Ligne (93 indépendant)

Prix conseillé : 5 euros
Tous les bénéfices sont destinés à la lutte de solidarité avec les migrants.

Liste informative sur le matériel à ramener pour la redistribution:

Textile : Couverture, vêtements, sous vêtements, chaussures …
Alimentaire : Denrées non périssable
Hygiène : couche, dentifrice, savon …
Matériel : Tente, réchaud, bâche …

Voir aussi : l’évènement sur Facebook.


Festival de Calais censuré

Communiqué de l’équipe d’organisation du festival :

Quand la censure devient la règle…

Depuis plusieurs mois, des bénévoles engagés auprès des personnes migrantes travaillent en partenariat avec la Maison pour Tous (MPT) de Calais sur l’organisation d’un festival interculturel, intitulé « A l’uni son, united people festival » initialement prévu du 14 au 20 octobre. Une exposition de 6 artistes était prévue, un « Cabaret du peuple » concernant les migrations dans le Nord Pas-de-Calais, ainsi que deux soirées de concerts avec plus de 10 groupes de musique. L’idée était de faire du lien entre des populations de cultures différentes présentes à Calais, rassembler, soutenir et sensibiliser par le biais d’un événement festif.

Vendredi 11 octobre, soit quelques jours avant le début du festival, la mairie de Calais a adressé un courrier à la MPT dans lequel elle exprime son « refus absolu » que le festival ait lieu. Selon elle, cet événement ne rentre pas dans le cadre de la convention qu’elle a signée avec la MPT. De plus, elle prétend que ce festival constitue une sous-location et que, par conséquent, elle n’a pas été informée dans les délais impartis. Pourtant, il ne s’agit pas là d’une sous-location puisque la MPT est, de fait, co-organisatrice de cet événement. La mairie prétexte que ce festival est militant et politique, ce qui ne rentre pas dans le cadre de la convention signé avec la MPT, alors qu’il est avant tout culturel, et il s’agit bien là d’une des missions de la MPT. Finalement, la mairie menaçant de résilier la convention qui la lie à la MPT, cette dernière décide d’annuler le festival, pliant sous la pression. Ainsi, la mairie interdit et censure ce festival, qui est organisé depuis le début dans un souci de neutralité, afin de permettre une large sensibilisation. La maire cherche à diviser quand notre volonté était de rassembler, elle met l’accent sur les clivages, effraye la population et les partis politiques qui ont peur de perdre des voix en prenant partie… Les exilés et les associations subissent une fois de plus les dommages collatéraux de ces querelles politiciennes.

Plus généralement, il est plus que difficile pour les associations calaisiennes d’aide aux migrants de se réunir dans un lieu public ou d’organiser un évènement « civique » ou « social ». Impossible d’avoir une salle à disposition, impossible de se réunir dans l’espace public. Quelles que soient les circonstances, l’actuelle municipalité de Calais fait valoir son veto et empêche ainsi la solidarité de s’exprimer au détriment des droits fondamentaux. Nous dénonçons cet abus de pouvoir et espérons que cette censure municipale ne restera pas sans autre réaction que celle des associations. Au-delà de la remise en cause des libertés d’expression et de réunion, nous espérons que soit dénoncé le sort réservé aux personnes migrantes et refusons que celles-ci soient instrumentalisées dans la perspective des prochaines élections municipales. Le silence, le délaissement ou le harcèlement ne sont pas des réponses à ce que vivent les personnes migrantes présentes à Calais. La stigmatisation et la division ne sont pas des réponses à la souffrance des calaisiens et calaisiennes.

Pour dénoncer ce coup de force, nous appelons à manifester pacifiquementsamedi 19 octobre2013 à Calais à partir de 14h. Symboliquement, nous défilerons bâillonnés (par un foulard ou du scotch) de la Place d’Armes jusqu’à la Maison pour Tous (MPT).

Voir la page Facebook de soutien


Le LAG, c’est le Lieu Auto Géré du bassin minier du Pas-de Calais. Ça vous pose plein de questions ? Raison de plus pour nous y retrouver à l’occasion de son inauguration.

Ami-es de l’autogestion, des alternatives, du changement de société… Retenez d’ores et déjà la date : ce sera le

Samedi 20 octobre

à partir de 16h30

Au programme

* le rendez-vous est à 16h30, au café associatif l’Ancre Bleue, square du Grand Condé à Liévin.
* nous serons accompagnés d’une joyeuse fanfare, d’ami-es accordéonistes, d’une chorale, et degraffeurs-graffeuses
* Entre l’Ancre Bleue et Le LAG, il y a environ 1Km, que nous parcourrons dans la joie et la bonne humeur, en chantant, dansant, graffant… avec la satisfaction de celles et ceux qui voient de nouveau le joli nom d’autogestion reprendre toute sa place dans l’espace public.
* Nous arrivons donc au LAG, où nous nous exprimerons, sur ce que représente ce lieu, dans le bassin minier.
Restez… car ce n’est pas fini 😉
* Nous continuons la fête, en vous offrant et en nous offrant l’apéritif ….
* … et une soirée festive, à partir de 20h00, avec nos ami-es Le Duo des Falaises…
* … et une auberge espagnole… Ça vous tente : alors bienvenue ! Il vous suffit d’apporter un plat salé ou sucré.

Voir sur le site du LAG