Articles Tagués ‘roms’


Nous reproduisons ici un article de Les Érangés à propos de Cause Animale Nord, une association nordiste de défense des animaux ouvertement raciste et ayant des liens avec l’extrême-droite la plus dure (dont Troisième Voie).

Cause Animale Nord est actuellement au centre d’une vive polémique suite à la diffusion d’une vidéo ou l’on voit le président de l’association (Anthony Blanchard) et 2 autres militants voler le chien d’un SDF roumain en faisant preuve d’une très grande violence.

 

C’est une vidéo d’une grande cruauté.

Un document au sein duquel vous allez découvrir des militants de l’association Cause Animale Nord se livrer à un enlèvement innommable, celui d’un chiot, compagnon d’une personne sans domicile fixe.

Les images se passent de commentaire.

La ligne politique de Cause Animale Nord n’est en revanche pas une découverte.

Son président, Antony Blanchard, s’était déjà illustré en janvier 2013 avec une lettre ouverte explicitement raciste que nous reproduisons ici:

2015-09-23_231352Lettre ouverte haineuse et délirante que son auteur avait fini par supprimer de la page.

Cause_Animale_Nord_raciste
La marque de fabrique de l’extrême droite, colporter des mensonges grossiers et fiévreux destinés à diffuser le poison nationaliste et raciste.

 

Association basée à Lille et à la ligne clairement problématique à plus d’un titre.

Nous vous invitons à parcourir cet article des Panthères Enragées qui, dès 2013, alertait sur la teneur raciste de cette association.  En voici un extrait:

Samedi 5 octobre 2013 avait lieu à Paris la Marche contre l’Exploitation des Animaux et de leurs Peaux, anciennement marche contre la fourrure. Financée par la FBB et soutenue par nombre d’associations problématiques tel que Cause Animale Nord (propos racistes et anti-Rroms), Animaux en Péril ou ALF-le film (proches Brigitte Bardot et Nathalie Krier) .

ginolin4

A l’issue de cette manifestation un village associatif place de la République regroupait plusieurs stands : ALF-le film, Animaux en Péril, Un monde Vegan, L214, 269 Life, Sea Shepherd, Société Vegane, etc … Une centaine de personnes circulaient encore entre les stands.

11665736_418565785020997_2197202248496003691_n
La militante néonazi Arduinna (Luna Stenfors), le président d’animaux en péril et Jérôme Lescure du CRAC.

Un groupe d’antifa a soudain aperçu Nathalie Krier se baladant tranquillement dans le village associatif sans que cela ne pose de problème à quiconque. Rappelons que Nathalie Krier, membre de la Fondation Brigitte Bardot et de feu 3ème Voie (groupe fasciste crée par Serge Ayoub dont elle est proche) avait défilé l’année dernière aux côtés de Section Défense Animale, groupe de protection animale crée par 3ème Voie avec Katya Veloso et Esteban Murillo, le meurtrier de Clément Méric.

nath_animaliste_Krier_3e_voie_ayoub_fasciste
Nathalie Krier, ou Nath animaliste et le groupuscule fasciste 3eme Voie, dissous depuis. A côté d’elle, Serge Ayoub et au dessus, Esteban Murillo, le meurtrier de Clément Méric.

 

Interrogé par le journal patronal metronews, Antony Blanchard – l’homme à la casquette blanche – se justifie :

» En marge d’une manifestation pour le droit des animaux qui se tenait à Paris, samedi 19 septembre, une dame est venue nous voir (la femme blonde sur la vidéo, ndlr). Elle nous a dit qu’un Rom mendiant avait un chiot drogué avec lui. J’ai constaté de moi-même que le chien n’était pas dans son état normal.  »

Antony Blanchard ne s’arrête pas là et poursuit la justification du vol du chiot par des propos abjects et une nouvelle fois racistes  :  » C’est un fait que les Roms droguent leurs animaux et les vendent sur le trottoir. Certains mangent des chats.  »

La marque de fabrique de l’extrême droite, un empilage  minable de présupposés xénophobes et de mensonges éhontés.

12036811_174968492838130_100358804927345328_n
La fasciste Nathalie Krier en compagnie du président de Cause Animale Nord, Antony Blanchard.

 

Une version des faits qui n’est pas celle que nous avons pu consigner par le biais des deux témoignages suivants:

1443047637-commentaire-emeline

Quatre jours à peine après le rapt du chiot, celui-ci était proposé par Cause Animale Nord au prix de 195€

sdf.Cause_Animale_Nord

La xénophobie de Cause Animale Nord est bien présente sur sa page facebook, on peut y rencontrer notamment ce type de montage, repris depuis 269 life, organisation réactionnaire, opposée à certaines formes de respect des communautés (homosexuelles, trans…) et dans certains cas, contre le droit à l’avortement, citant ici la bible et ravivant les guerres de religion, c’est bien évidemment l’Islam qui est directement visé ici.

269life_bible_cause_animale_nord

On retrouve en outre sur la page de Cause Animale Nord toute la crème des réactionnaires, à commencer par la Fondation Brigitte Bardot, dont les liens avec le FN ne sont plus à démontrer, Paul Watson et Sea Shepherd, MagiCjack alias Maxime Ginolin ainsi que Mr Mondialisation, pour n’en citer que quelques-uns.

ginolin_cause_animale_nord
Maxime Ginolin, sous-chanteur conspirationniste et réactionnaire proche de l’extrême droite.

 

Suite à la diffusion de la vidéo qui soulève à l’heure actuelle une vague de protestations sur la toile, une pétition en ligne a été ouverte, nous en reproduisons ici un extrait:

 

Nulle part il n’est stipulé qu’ils sont en droit d’enlever sans préavis un animal, or c’est ce qu’ils ont fait en s’attaquant violemment à un SDF pour lui prendre son animal (un chiot), le 19 septembre dans le quartier de Châtelet à Paris.

Pour justifier cet acte d’une extrême violence, ils allèguent que ce SDF est un Rom, que l’animal était drogué dans le cadre d’un trafic, qu’il n’était ni vacciné ni identifié et encore moins nourri.

En date du 23 septembre, cet animal est proposé à l’adoption, au tarif de 195€, étrange pour un animal prétendument drogué, qui n’a toujours pas été vu par un vétérinaire.

Plusieurs personnes demandent des preuves (résultats prouvant que l’animal était drogué), des explications, ils reçoivent pour seule réponse des invectives.

Nous exigeons que cet animal soit rendu à son propriétaire avec dédommagements, si il est établi que l’association a outrepassé ces droits, ce que semble largement prouver cette vidéo jointe à la présente.

 

Al’heure où l’on écrit ces lignes, le dernier communiqué de Cause Animale Nord tentait d’intimider par voie judiciaire, toute opposition ou manifestation de colère consécutive à cet acte odieux.

2015-09-24_065225

Les Enragé-e-s

Publicités

Image

Camps de Rroms démantelés, lycéens et étudiants expulsés : défendons le droit à l’éducation et la régularisation des sans-papiers !

Depuis le 28 Octobre, une centaine de Rroms sont hébergés à la bourse du travail de Lille-Fives par les syndicats. En leur sein, de nombreux enfants (une cinquantaine) et des personnes avec des situations de santé problématiques (femmes enceintes, une personne atteinte du cancer, une petite fille opérée du cœur…). Suite à cette situation, plusieurs manifestations ont eu lieu, des lettres ont été envoyées, des rencontres faites avec les représentants des pouvoirs publics, sans aucun résultat. Dans le même temps, les lycéens continuent leur mobilisation contre les expulsions avec une dernière manifestation nationale ce Mardi 5 Novembre.

Rroms et sans-papiers sont les premières victimes de la politique discriminatoire du gouvernement.

Les organisations signataires rappellent leur combat pour l’égalité des droits et demandent une solution de relogement rapide et pérenne pour tous les Rroms expulsés du parking P4 de Cité Scientifique le 28 Octobre.

De manière générale, nous exigeons :
-la régularisation des sans-papiers
-le droit à l’éducation pour tous

Nous appelons à une journée de mobilisation le 16 Novembre, avec une manifestation à Lille à 14h30, Porte de Paris.

Tous ensemble contre la politique raciste du gouvernement !

Premières organisations signataires : SUD Étudiant Lille, UNL Lille, UNEF Lille, SGL Nord, JC Lille, NPA Jeunes Lille, Jeunes Écologistes Lille…

Plus d’infos : http://solidariteromsfives.wordpress.com/


Mise à jour : D’après Nord Eclair, le maire d’Hellemmes à décidé d’annuler la réunion de demain. A noter également la mise en place d’une pétition par le collectif « Soutien aux Roms d’Hellemmes ». Les prochains rendez-vous pour la faire signer :

  • lundi, 12h – 13h, à la sortie du métro Hellemmes
  • mardi 7h30 – 9h, à la sortie du métro Hellemmes

Ce matin 150 à 200 racistes ont défilé dans les rues d’Hellemmes-Lille pour protester contre la construction d’un village d’insertion devant accueillir quelques familles Roms sur la commune.

Les nervis d’extrême-droite et les « simples habitants » présents ont agressé des militants d’associations de solidarité avec les Roms qui tractaient dans la ville puis bousculé et craché sur le maire d’Hellemmes, porteur du projet de village d’insertion.

Les racistes promettent de remettre ça ce mardi lors de la nouvelle réunion d’information autour du projet initiée par la mairie.

Ne laissons plus les racistes parader sereinement dans notre ville !
Rappelons à ceux qui l’auraient oublié que Lille est une ville métissée, forte d’une longue tradition de lutte où la xénophobie et la haine envers les plus démunis n’ont pas leur place. Ne laissons pas les Roms devenir les nouveaux boucs-émissaires.
Rendez-vous mardi 30 octobre 19h à la salle Duquesnoy d’Hellemmes (parc Engrand).

Texte d’appel à la mobilisation par des élus d’Hellemmes :

La mairie d’Hellemmes a décidé d’installer un village d’insertion de 5 familles Rom.

Lundi, le chantier a été bloqué par des riverains.

Mardi soir, une réunion a été initiée par le maire d’Hellemmes pour tenter d’apaiser les craintes.

Mais la réunion a été clairement sabotée par un groupe de fascistes et nous pesons nos mots.

Des slogans racistes ont été prononcés, la haine était au rendez-vous. Nous vous invitons à lire Nord Eclair daté de ce jour, jeudi, pour vous faire une idée du climat de cette réunion.

Mardi prochain, à 19 heures à la salle Duquesnoy (parc Engrand) d’Hellemmes, une autre réunion est prévue, pour tenter d’avancer.

La mairie d’Hellemmes ne reculera pas. ous Le village d’insertion est la moins mauvaise des solutions à notre disposition, et si ces villages se multipliaient, une réponse, certes imparfaite, serait appportée à la question de l’insertion de ces populations par ailleurs peu nombreuses.

Mais à Hellemmes, comme hier à Cysoing, les fascistes mobilisent leurs réseaux, on a pu le vérifier sur Internet. L’UMP, en pleine droitisation, se mêle à ces fascistes pour les récupérer. Et des citoyens, simplement inquiets, sont ainsi récupérés par ces mouvements nauséabonds, car c’est le principal son de cloche qu’ils entendent, lorsque les démocrates sont minoritaires dans ce type de réunion.

C’est pourquoi nous vous invitons à venir nombreux, dans un esprit républicain, pour que le nombre des fascistes et de leurs alliés de circonstance ne soit pas majoritaire dans cette réunion, et qu’ainsi les points de vue favorables à cette politique d’insertion puissent s’exprimer.

Ce combat, nous devons le gagner à Hellemmes, pour que face à la stupidité du modèle vu à Cysoing et ailleurs, se lève l’exemple de la solidarité hellemmoise pour tous les publics en difficulté, car il est impossible de tolérer que le racisme et la xénophobie obligent des enfants et des adultes à passer l’hiver dans des tentes de fortune.

Tous à la salle Duquesnoy (salle de sport derrière le parc Engrand) le mardi 30 octobre à 19 h !

Faites passer !

Sylvain PETIT
Conseiller communal délégué

Annie DOVERGNE
Conseillère Communale Déléguée aux Arts de la Rue
Médiatrice Mairie d’Hellemmes

Vidéo sur le rassemblement raciste de ce matin :


Edit : Le collectif de soutien aux Roms d’Hellemmes annule le contre-rassemblement de demain.

Demain, des habitants de Hellemmes-Lille organisent un rassemblement raciste pour s’opposer à l’installation d’un village d’insertion devant accueillir quelques familles Roms dans la ville.

Lundi, dans la lignée de la mobilisation raciste anti-Roms impulsée par la mairie de Cysoing au mois de septembre, ces habitants ont bloqué le démarrage du chantier du village. Mardi, la « réunion de conciliation » entre ces habitants et la mairie a tourné au meeting xénophobe… Et demain, un pogrom ?

Ne laissons pas s’installer la haine envers les plus démunis. Ne laissons pas les racistes parader dans l’indifférence. Ne laissons pas les Roms devenir les nouveaux boucs-émissaires. Les responsables de la crise sont les capitalistes, pas les « étrangers ».

Rendez-vous demain, Samedi 27 Octobre, à 11h au metro Hellemmes pour empêcher la tenue de défilés racistes à Lille.


La mairie de Cysoing organise une nouvelle manifestation anti-roms à Lille  ce samedi 29 à 11h en face de l’Hôtel de Ville (Porte de Paris).

Sur la page Facebook de l’évènement on peut y lire des commentaires haineux tels que : « à vos chalumeaux » en référence à ce qui s’est passé hier soir à Marseille. Ne restons pas indifférents face aux discours racistes !

Contre-manifestation anti-raciste à 10h30 au métro Lille-Grand Palais.

Venez nombreux !


Image

Contre les politiques discriminatoires de la gauche : solidarité avec les Roms !

Pendant ces 5 dernières années, les sans-papiers et les migrant-e-s n’ont cessé-e-s d’être contrôlé-e-s, chassé-e-s, battu-e-s, et expulsé-e-s. À Calais ou dans les autres villes, la traque contre les « indésirables » était quotidienne. C’était le temps du régime Sarkozy. Mais aujourd’hui nous sommes en pays socialiste ! Tout va mieux ! Quoi que…

Ceux qui il y a trois mois encore étaient de farouches défenseurs des droits des Roms, et qui fustigeaient les politiques inhumaines de la droite, semblent prendre le relais des Hortefeux et Guéant, ces « anciens » militants de l’extrême droite radicale. En effet, jeudi 9 août 2012, l’État socialiste a organisé l’évacuation de plus de 300 Roms séjournant sur des terrains municipaux à Villeneuve d’Asq et Hellemmes.

Les caravanes et certaines voitures ont été confisquées sans possibilité apparente de restitution, certain-e-s sont menacé-e-s d’expulsions, et des familles entières avec enfants en bas âges se retrouvent à la rue dans les pires conditions. Pour mener cette sale besogne, 150 policiers ont été mobilisés, soit un pour deux personnes ! Autant dire que les socialistes n’y vont pas avec le dos de la cuillère.

D’ailleurs, les expulsions se multiplient dans tout le pays : 240 personnes ont même été expulsées par charter à Lyon. Manuel Valls, celui qui réclamait plus de « whites » lorsqu’il se promène dans des quartiers populaires, mène selon ses propres mots une croisade contre « des organisation criminelles » ! Belle leçon d’antiracisme « camarade » ! La commission européenne a suite à cette vague de harcèlement, à nouveau placé la France sous surveillance afin de s’assurer que la France respecte ses engagements en matière de respect des droits fondamentaux des individu-es.

Pour la CNT, il est intolérable de constater de tels agissements, qui plus est de la part d’un gouvernement qui a su leurrer de nombreuses personnes à grand renfort de discours humanistes, mais qui ne fait que perpétuer les politiques racistes menées par l’UMP ces dernières années. Nous soutenons les initiatives qui permettront aux Roms expulsés de retrouver un logement décent et qui leur permettront de vivre là où bon leur semble. Pour nous, cette lutte ne peut être efficace et démocratique que par l’auto-organisation des roms pour la reconquête de leurs droits les plus élémentaires. Alors que la « crise » du capitalisme creuse de plus en plus les inégalités sociales et prive des milliers de personnes de leurs emplois, nombreux sont celles et ceux qui souhaitent rejeter la faute sur les étranger-e-s, les sans-papiers, les migrant-e-s, les Roms etc.

Nous ne sommes pas dupes de cette manœuvre et savons pertinemment que celui qui nous exploite n’est pas le ou la collègue immigré-e, mais les patrons qui s’engraissent sur nos défaites. Internationaliste, la CNT Lille réaffirme sont attachement à la liberté de circulation et d’installation des individu-e-s, et souhaite la mise en place d’un véritable rapport de force permettant d’exiger la fin de ces politiques discriminatoires et obtenir des logements décents pour les Roms.

Les travailleur-se-s n’ont pas de pays, les travailleurs-se-s n’ont pas de patrie. Solidarité internationale !


Image

Comité des Sans Papiers 59 – CSP59 – 42, Rue Bernos – 59.800 Lille – tél :
06.80.57.50.61 – E-mail : csp59@wanadoo.frhttp://leblogducsp59.over-blog.com

100 jours au pouvoir, Valls fait du Gueant, le changement c’est pour quand ?

Après que la chasse ai de nouveau été ouverte par les services du préfet du Nord, et
dont nos camarades sans-papiers font quotidiennement les frais avec des méthodes
dignes des heures les plus sombres de notre histoire.
Puis à la suite de la tentative d’intimidation d’une militante, soutien au CSP59,par
la PAF.
Voilà que le gouvernement socialiste nous remet le couvert de la campagne anti-Roms
déclenchée par Sarkozy à l’été 2010.
Outre les charters de Roms, à Lille, Lyon et Paris, les préfets, avec l’aval du
ministère de l’intérieur et l’assentiment d’élus PS locaux, ont ordonné le
démantèlement et l’évacuation brutale de campements de Roms.

A Lille, se sont désormais entre 150 et 200 personnes qui errent dans les rues, sans
logement, sans ressources et dépossédés de leurs maigres biens. Certaines de ces
familles, soutenu par le collectif solidarité Roms, ont trouvé un refuge provisoire
à la MRES.
Le CSP59 rappellent, à M. Aubry et à F.Hollande, leurs promesses et leurs
engagements de campagne.
Le CSP59 demande l’arrêt de la politique de discrimination et de stigmatisation
populations migrantes, Roms et sans-papiers en attente de régularisation.
Le CSP59 appelle au respect des droits de tous-tes et d’en finir avec la politique
du chiffre et de la xénophobie d’Etat scandaleusement affichée par leurs
prédécesseurs.

En soutien aux familles Roms expulsées, le CSP59 organise lors sa manifestation du
mercredi, une prise de parole pour le collectif solidarité Roms.
La marche aboutira ensuite à la MRES par la remise d’une somme collectée au cours
d’une quête organisée par les sans-papiers.
Parce que se taire c’est cautionner, ne rien faire c’est être complice, nous
appelons, les partis politiques, syndicats, associations et tous-tes citoyens-nes,
militants-tes à venir nous rejoindre pour dénoncer ces agissements intolérables et
scandaleux réservés aux personnes les plus démunies.

Mercredi 15 août, 18h30, Place de la République, mobilisons-nous et soyons nombreux
!

le CSP59
le 14/08/2012

16éme anniversaire du coup de hache de Saint Bernard

SAMEDI 25 AOUT A 14H

MARCHE DE ROUBAIX EUROTELEPORT A PLACE DE LA REPUBLIQUE, LILLE