Archives de la catégorie ‘Musique’


Festival de Calais censuré

Communiqué de l’équipe d’organisation du festival :

Quand la censure devient la règle…

Depuis plusieurs mois, des bénévoles engagés auprès des personnes migrantes travaillent en partenariat avec la Maison pour Tous (MPT) de Calais sur l’organisation d’un festival interculturel, intitulé « A l’uni son, united people festival » initialement prévu du 14 au 20 octobre. Une exposition de 6 artistes était prévue, un « Cabaret du peuple » concernant les migrations dans le Nord Pas-de-Calais, ainsi que deux soirées de concerts avec plus de 10 groupes de musique. L’idée était de faire du lien entre des populations de cultures différentes présentes à Calais, rassembler, soutenir et sensibiliser par le biais d’un événement festif.

Vendredi 11 octobre, soit quelques jours avant le début du festival, la mairie de Calais a adressé un courrier à la MPT dans lequel elle exprime son « refus absolu » que le festival ait lieu. Selon elle, cet événement ne rentre pas dans le cadre de la convention qu’elle a signée avec la MPT. De plus, elle prétend que ce festival constitue une sous-location et que, par conséquent, elle n’a pas été informée dans les délais impartis. Pourtant, il ne s’agit pas là d’une sous-location puisque la MPT est, de fait, co-organisatrice de cet événement. La mairie prétexte que ce festival est militant et politique, ce qui ne rentre pas dans le cadre de la convention signé avec la MPT, alors qu’il est avant tout culturel, et il s’agit bien là d’une des missions de la MPT. Finalement, la mairie menaçant de résilier la convention qui la lie à la MPT, cette dernière décide d’annuler le festival, pliant sous la pression. Ainsi, la mairie interdit et censure ce festival, qui est organisé depuis le début dans un souci de neutralité, afin de permettre une large sensibilisation. La maire cherche à diviser quand notre volonté était de rassembler, elle met l’accent sur les clivages, effraye la population et les partis politiques qui ont peur de perdre des voix en prenant partie… Les exilés et les associations subissent une fois de plus les dommages collatéraux de ces querelles politiciennes.

Plus généralement, il est plus que difficile pour les associations calaisiennes d’aide aux migrants de se réunir dans un lieu public ou d’organiser un évènement « civique » ou « social ». Impossible d’avoir une salle à disposition, impossible de se réunir dans l’espace public. Quelles que soient les circonstances, l’actuelle municipalité de Calais fait valoir son veto et empêche ainsi la solidarité de s’exprimer au détriment des droits fondamentaux. Nous dénonçons cet abus de pouvoir et espérons que cette censure municipale ne restera pas sans autre réaction que celle des associations. Au-delà de la remise en cause des libertés d’expression et de réunion, nous espérons que soit dénoncé le sort réservé aux personnes migrantes et refusons que celles-ci soient instrumentalisées dans la perspective des prochaines élections municipales. Le silence, le délaissement ou le harcèlement ne sont pas des réponses à ce que vivent les personnes migrantes présentes à Calais. La stigmatisation et la division ne sont pas des réponses à la souffrance des calaisiens et calaisiennes.

Pour dénoncer ce coup de force, nous appelons à manifester pacifiquementsamedi 19 octobre2013 à Calais à partir de 14h. Symboliquement, nous défilerons bâillonnés (par un foulard ou du scotch) de la Place d’Armes jusqu’à la Maison pour Tous (MPT).

Voir la page Facebook de soutien




Samedi 13 octobre 2012 à 20h au CCL, 4 rue de Colmar à Lille.

avec :

Prix libre



Concert de soutien au Cri Du Coron avec :

Le Cri du Coron c’est le nouveau groupe libertaire de Bruay-la-Buissière.

C’est au Centre Culturel Libertaire (4, rue de Colmar, Lille) à 20h. Prix libre.
Orga Turbulences Sociales.

Support your local Band "the Groovin’Jailers"

Publié: 3 février 2012 par luttennord dans Infos, Musique
Tags:, , ,

THE GROOVIN’ JAILERS – CATCHY REGGAE SUR CASUAL RECORDS

Un nouveau groupe lillois dans le paysage français!!
Les 5 membres de The Groovin’ Jailers se sont retrouvés sur un projet alliant l’énergie du punk, le groove du reggae et la chaleur de la soul/funk.
Ils s’attaquent à la scène Soul-Ska en septembre 2010 et partagent la scène avec des groupes comme Red Soul Community, 65 Mine Street, 8.6 Crew, Dusk ou encore The Black’s Cadillac…
Sous le signe de la bonne humeur et de l’éclate sur scène, les Groovin’ Jailers continuent à propager leur Catchy Reggae sur les scènes de la région Nord/Pas-de-Calais et d’ailleurs !!!


Samedi 14 janvier à 21h au Centre Culturel Libertaire (4 rue de Colmar, Lille, métro Porte des Postes) :
Concert de soutien aux militants toulousains toujours en prison pour avoir commis quelques tags et balancé un seau de merde dans le cadre d’une action contre les prisons pour mineurs.
Avec :
- Bulgarian Yogourt (psycho-punk, Paris)
- Larcin (Oi !, Lille)

Prix libre. Orga Turbulences Sociales.

 

Plus d’infos sur cette histoire : 

Le 14 novembre dernier à Toulouse, une dizaine de personnes ont été interpellées au cours de la rafle menée par une centaine de gendarmes mobiles dans sept lieux d’habitation, et quatre d’entre elles sont depuis incarcérées à la maison d’arrêt de Muret.

Ils et elles sont, avec une autre jeune femme, poursuivis pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destruction ou de dégradations de biens » ;
« violence commise en réunion sans incapacité » ;
« dégradation ou détérioration du bien d’autrui commise en réunion ». Des chefs d’inculpation très lourds, au regard des faits qui leur sont imputés, et pour lesquels ils et elles nient toute participation – l’action réalisée à la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) de Labège, le 5 juillet dernier, par une dizaine de personnes qui ont déversé des excréments sur des bureaux et des ordinateurs, et laissé sur les lieux des tracts dénonçant à juste titre l’accentuation de la répression à l’encontre des mineur-e-s. Depuis, quatre des personnes inculpées demeurent ainsi détenues sans que l’on sache pour combien de temps encore, et alors que le soutien matériel (argent, livres, vêtements, courrier) qui leur avait aussitôt été apporté est resté bloqué en tout ou partie pendant des semaines, de façon à les couper du monde extérieur et à faire pression sur elles pour les faire craquer. Par ailleurs, des prélèvements de leur ADN ont été effectués contre leur gré pendant leur garde à vue – le refus qu’elles y ont toutes opposé leur vaudra un procès le 9 mai prochain –, et le tribunal prétexte attendre le résultat de ces prélèvements pour les maintenir en détention en se gardant d’avancer la moindre date concernant leur libération.

La situation des « inculpé-e-s de Labège » rejoint en fait celle de nombreuses autres personnes placées en détention « provisoire » dans diverses geôles françaises pendant des mois et des mois (dernièrement à Paris et à Nantes). Les innombrables lois sécuritaires votées depuis une dizaine d’années – et appliquées en particulier à l’encontre d’une certaine jeunesse criminalisée sous les étiquettes « ultra-gauche » ou « mouvance anarcho-autonome » – permettent en effet à l’Etat français de s’asseoir désormais en toute légalité sur la « présomption d’innocence » censée être à la base de sa justice, créant un véritable délit d’opinion dans un silence presque parfait. La solidarité montrée aux personnes qui se trouvent jetées dans le collimateur policier et judiciaire fait de plus facilement l’objet d’une répression violente.

D’imposantes forces de gendarmerie mobile ont par exemple encerclé la manifestation organisée à Toulouse le 17 décembre en soutien aux « inculpé-e-s de Labège » en voulant disperser brutalement ses quelque 200 participant-e-s après les avoir soumis-e-s à un contrôle d’identité. Que cette manifestation ait malgré tout et heureusement pu se tenir un peu plus tard prouve combien il est important de ne plus laisser faire.

Libération et arrêt des poursuites pour les « inculpé-e-s de Labège » et d’ailleurs !

Comité poitevin contre la répression des mouvements sociaux – antirep86 [arob] free.fr
Collectif liberté pour les inculpé.e.s du 15 novembre Toulouse : nonalepm [arob] riseup.net
CODELIB (Comité de défense des libertés fondamentales contre les dérives sécuritaires) St-Nazaire : codelibsaintnazaire [arob] gmail.com
Collectif Contre Les Abus Policiers, Bordeaux http://clap33.over-blog.com/
Caisse de solidarité Montpellier
Les amis de l’égalité, Blois,
Soif d’utopie – Tours -
Emancipation, tendance intersyndicale, http://www.emancipation.fr

Samedi, concert hommage à Hervé de Ashtones au CCL

Publié: 30 novembre 2011 par durruticolumn dans Concert, Musique, Rendez vous
Tags:, ,


Samedi 22 au Centre Culturel Libertaire de Lille (4 rue de Colmar) :

Dès 20h, prix libre.

Le concert sera précédé d’un débat sur le féminisme, toujours au Centre Culturel Libertaire, à 14h.


Concert de rentrée du des libertaires lillois de Turbulences Sociales.

Avec :

Au Centre Culturel Libertaire (4 rue de Colmar, Lille).
Prix libre.

Venez nombreuses, venez nombreux !!

Streets Of rage : Au coin d’une rue

Publié: 29 août 2011 par luttennord dans Musique
Tags:, ,

Le 24 Septembre 2011 à Lille organisé par Turbulences Sociales 

 


NON A L’INTERDICTION DU CONCERT DE SOLIDARITE AVEC LES SANS PAPIERS PAR LES FASCISTES RACISTES !

Notre patriotisme à nous c’est l’antiracisme, l’antifascisme des Tiemokho Garang kouyate, Georges Politzer, Missak Manouchian, les FTP et "Tirailleurs" morts pour la France et l’internationalisme de Jean Jaurès !

Notre patriotisme honore tous les 8 mai les morts pour la France enterrés au cimetière de la seconde guerre mondiale d’Haubourdin ! et aujourd’hui comme demain de mourir comme nos pères pour la liberté de la France et celle de toute l’humanité !

La France qu’on aime n’est pas celle de Pétain et des collabos qu’aiment les fascistes identitaires ethnicistes! La France que nous aimons est celle qui par la laïcité sépare sans discrimination l’état de toutes les religions ! La France qu’on aime est celle qui a pour valeur le vivre ensemble dans l’égalité en droit et en dignité de tous les humains et de tous les peuples, celle qui régularise les sans-papiers qui refusent la clandestinité imposée et le travail non déclaré par les patrons négriers La France qu’on aime est celle des travailleurs unis par-delà leur couleur, leur origine, leur religion dans les luttes pour que chacun vive de son travail et que les patrons actionnaires payent la crise !

Le CSP59 appelle tous les patriotes véritables à se mobiliser le mercredi 29 juin à 18h place de la république/parvis des droits de l’homme pour que se tienne le concert de solidarité avec les sans-papiers ! notre devise est celle de Saint Just : "pas de liberté pour les ennemis de la liberté» ! Les ethnofascistes identitaires liberticides ne feront pas la loi ! le droit constitutionnel de manifester et le droit a l’expression de la solidarité seront victorieux!

Lille le 24/06/2011 l’AG du CSP59 Comité des Sans Papiers 59 (CSP59) 42 rue Bernos 59000 Lille tel : 0680575061 e-mail : csp59@wanadoo.fr

infos : leblogducsp59.over-blog.com

Manifestation tous les mercredis 18 h 30 Place de la République / Lille



Samedi 30 avril à 21h (salle Florent Evrard) :

  • Fabulous Bastards (Oi!)
  • The Chaberts (Oi!)
  • Anxiety Attack (hXc)
  • Chuche Ma Gaillette (street punk)
  • des DJs (ska, Oi!, gabber, hardcore, …)

Dimanche 1er mai à 10h :

  • Manifestation au départ de la Maison des Syndicats