Articles Tagués ‘gdale’

samedi noir #9 – 3 novembre 2012

Publié: 1 novembre 2012 par luttennord dans Infos
Tags:, ,

Image

Publicités

Projection de « QHS et rébellion »

Publié: 1 février 2012 par luttennord dans Infos, Rendez vous, Vidéos
Tags:, , ,

Projection de « QHS et Rébellion », court-métrage sur le quartiers de haute-sécurité de la prison de Liège et les luttes dans l’univers carcéral en Belgique, proposée par le GDALE.

Jeudi 2 Février à 20h au Centre Culturel Libertaire, 4 rue de Colmar à Lille, métro Porte des Postes.

« En juin 2008, un module d’isolement ouvrait dans la prison de Bruges, Belgique. C’était la réponse de l’État face aux multiples rébellions, évasions et émeutes qui avaient échauffé bien des coeurs à l’intérieur qu’à l’extérieur de la prison.

Le quartier de haute sécurité (QHS) : dix cellules individuelles contenant le strict minimum, deux cachots, une quarantaine de matons et des « blouses blanches » — médecins, psychiatres, psychologues, infirmiers. Le but : briser les détenus récalcitrants. L’État y impose un régime sévère, utilisant la torture physique et mentale, administrant drogues légales et injections. Les détenus y sont enfermés de quelques mois à un an (voire plus) pour briser tout esprit rebelle, faire avaler les fables du ’bon chemin’ et de la bonne conduite et éviter les rébellions possiblement contagieuses en écartant les soi-disant meneurs.

Nous voulons rappeler la résistance de l’intérieur que ce lieu infect a connu depuis ses débuts et, à la fois, encourager une lutte contre l’isolement, partie intégrante d’une lutte plus globale contre la prison et les différentes formes d’oppression et de privation de liberté. Une lutte qui ne se réduit pas à demander des améliorations du régime pénitentiaire, qui ne demande rien à un État mettant tout en oeuvre pour maintenir les rapports sociaux d’oppression et éteindre les feux de la
révolte.

Aujourd’hui, la résistance dans les prisons se situe toujours sur le fil du rasoir. Le désir de liberté ne se laisse pas facilement contrecarrer. Des évasions toujours plus violentes sont la réponse aux mesures de sécurité croissantes, la violence contre les matons répond à l’arrogance de ceux qui se cachent derrière la toute-puissance de leurs syndicats. Une violence qui se dirige clairement contre l’oppresseur et qui reste, après tout, relative dans le contexte de l’enfermement et des humiliations
quotidiennes. »

[CCL] 15h-18h Samedi Noir no 3

Publié: 1 décembre 2011 par luttennord dans Infos, Rendez vous
Tags:, , ,

C’est ouvert à toutes les personnes intéressées par les idées et activités anarchistes et libertaires. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le GDALE à l’adresse 1groupeanarlille@no-log.org / http://gdale.cybertaria.org/ . Nous discuterons autour de café, thé, biscuits et plus si vous y tenez de ce qui se fait et pourrait se faire dans la région. Ce sera l’occasion de présenter des idées et demander ou proposer des coups de main pour les réaliser et les faire connaître. Vous pouvez aussi passer simplement pour la bibliothèque du Centre Culturel Libertaire, comme tous les samedi.

Nous lançons cette invitation parce qu’il y a beaucoup de personnes et organisations qui ont des objectifs et pratiques anarchistes et libertaires dans la région mais qu’elles ne se connaissent pas assez et n’agisssent pas suffisament ensemble. La tenue régulière de Samedis Noirs – pas forcément à l’invitation du GDALE – permet d’améliorer ça.

[Entrée Libre]


Le GDALE-CGA organise deux évènements de soutien aux prisonniers politiques biélorusses et notamment anarchistes :

- Le 20 mai 2011 à 18h30 sur la place de la république le GDALE-CGA appelle à un rassemblement de solidarité avec les anarchistes emprisonnés en Biélorussie.
- Le 22 mai 2011 à partir de 18h30 au Centre Culturel Libertaire (4 rue de Colmar, Métro des Postes à Wazemmes), repas prix libre en soutien

En Biélorussie, le seul fait d’appartenir à une organisation anarchiste est un motif d’inculpation. Menées par les services secrets (qui portent encore le nom de KGB), les intimidations policières qui visent les militants anarchistes mêlent interrogatoires musclés et détentions arbitraires. Sept militants sont aujourd’hui encore détenus pour différentes actions et manifestations contestant l’armée, la police, les syndicats, les banques et casinos, la déforestation, les centres de rétention et l’influence du gouvernement russe sur la Biélorussie. Dernièrement ce sont des militants anti-nucléaires qui ont fait les frais de la police politique du gouvernement Loukachenko.

Le 29 mars dernier le GDALE-CGA recevait au Centre culturel libertaire Igor, membre de l’Anarchist Black Cross Federation de Minsk, venu nous parler de cette situation intolérable. Retourné depuis lors en Biélorussie, Igor a été arrêté et d’après nos dernières informations, il est encore détenu.

***

Plus d’infos : http://lille.cybertaria.org/gdale – 1groupeanarlille@no-log,org –http://lille.cybertaria.org/ccl

Brochure sur la situation en Biélorussie : http://rebellyon.info/Solidarite-av…

Appel de l’Anarchist Black Cross de Minsk : http://lille.indymedia.org/article2…

Contact : belarus_abc@riseup.net

GDALE-CGA : La Sociale n°32 est sortie!

Publié: 2 mars 2011 par luttennord dans Infos
Tags:, , ,

Bonjour à tou-tes,

Le n°32 de La Sociale est (enfin) paru !

Vous pouvez retrouver tous les articles en ligne ici:
> http://lille.cybertaria.org/rubrique87.html

ou la télécharger en .PDF sur le site d'information Indymedia Lille:
> http://lille.indymedia.org/article24848.html

Au programme :
- édito
- LOPPSI 2 : du sécuritaire à la louche
- Le Féminisme matérialiste
- L’école : une nouvelle entreprise ?
- Costa Rica Le Nouveau Monde transmet aux restes du monde
- Les Dépossédés, Ursula Le Guin
- Retour sur le Camp NoBorder de Bruxelles
- Nucléaire Accident virtuel Nuisances réellese
- A propos de l’attaque du CCL
- Brèves

Vous pouvez retrouver La Sociale n°32 en version papier au CCL et ailleurs
ou nous demander de vous l’envoyer - ou même vous abonner.

Le GDALE-CGA Groupe D’Anarchistes de Lille et Environs.
Contact: http://lille.cybertaria.org/gdale - 1groupeanarlille@no-log.org.

									


Communiqué du GDALE-CGA suite à l’attaque policière du Centre Culturel
Libertaire de Lille, la nuit du 14 au 15 janvier 2011.

Le Centre Culturel Libertaire (4 rue de Colmar, Lille) -
http://lille.cybertaria.org/ccl, espace autogéré accueillant depuis plus
de 20 ans d’innombrables activités politiques, culturelles et une
bibliothèque, a été attaqué et investi par la police dans la nuit du 14 au
15 janvier 2011, alors que s’y tenait une soirée de soutien au journal de
critique sociale La Brique - http://labrique.net.

Prétextant apparemment du refus de laisser entrer un ou des policiers
soi-disant aux trousses d’une ou plusieurs personnes ayant tagué dans une
rue adjacente, des dizaines de policiers ont été envoyés et ont finalement
arrêté les 53 personnes présentes dans les locaux. Après avoir rempli le
Centre Culturel Libertaire de gaz lacrymogène et laissé les personnes qui
s’y trouvaient étouffer pendant plus d’une heure.

Pour des raisons inconnues de nous, les policiers ont ensuite investi le
lieu et arrêté violemment les personnes qui s’y trouvaient. Elles ont été
mises en garde-à-vue pendant 17h dans des conditions ignobles, subissant
selon les premiers témoignages - http://lille.indymedia.org/, des
violences en paroles et en actes racistes, homophobes, sexistes, de la
part de la police.

Dans ces témoignages précis on apprend par exemple qu’une personne est
restée évanouie pendant plus de quinze minutes, au sol, dans le
commissariat, puis traînée dans cet état le long des couloirs, les mains
entravées. Qu’une autre, également entravée à été frappée d’un coup de
pied au ventre par un policier entré dans la cellule. Les témoignages et
communiqués continuent d’être rédigés et publiés, des plaintes ont
également été déposées. Sans grand espoir toutefois, la justice ayant
prouvé de nombreuses fois son incapacité à traiter équitablement les
plaintes contre la police.

Suite à ces événements, sur les 53 personnes arrêtées, deux ont été
inculpées. Il fallait bien que la police trouve un alibi, même petit, à
ses exactions : dans un incroyable cynisme, ce sont des violences sur les
policiers (!) qui sont reprochées aux deux personnes déférées. Elles sont
sous contrôle judiciaire, en attendant leur procès qui aura lieu le 2
février 2011.

Le GDALE-CGA, qui tient ses réunions et la plupart de ses événements
politiques au Centre Culturel Libertaire, apporte tout son soutien aux
personnes poursuivies et dénonce l’intrusion policière dans un lieu
associatif, de cercle privé de surcroît, au moyen d’un prétexte
fallacieux.

Le GDALE-CGA appelle à la mise en œuvre de tous les moyens possibles pour
lutter contre les brutalités et violences policières. Après s’en être pris
aux plus démuni-es d’entre nous, c’est à dire aux sans-papiers, mais aussi
sans-logement, sans-droits, etc., l’État policier s’attaque désormais, à
Lille, aux organisations politiques qui le contestent le plus
radicalement. La glorification d’un "ordre policier" par les partis de
droite comme "de gauche" depuis plus de quinze ans a créé les conditions
d’un tel assaut de haine contre le Centre Culturel Libertaire qui
rassemble anarchistes, libertaires et plus généralement le mouvement
anti-autoritaire.

Le GDALE-CGA appelle donc l’ensemble du mouvement anarchiste et libertaire
à continuer et à amplifier la lutte contre l’État et son appareil
répressif. Il rappelle l’absurdité d’un régime soi-disant démocratique où
tous les partis de gouvernement partagent le discours et les pratiques
sécuritaires, qui méprisent et brutalisent les plus fragiles d’entre nous.

Très concrètement, le GDALE-CGA appelle chaque organisation, chaque
personne, à soutenir les personnes inculpées, arrêtées, le Centre Culturel
Libertaire et le journal La Brique.

Pour cela, rien de plus simple :

- Le journal La Brique a toujours besoin de participation à son
fonctionnement autogestionnaire, d’abonnements, de diffusion, de dons
d’argent ou mieux de textes, d’illustrations. [http://labrique.net/ -
labrique.lille@free.fr]
- Le Centre Culturel Libertaire, qui a subi des pertes matérielles lors de
l’attaque, a toujours besoin de participation à son fonctionnement
autogestionnaire, de dons en argent (par ailleurs) ou en matériel, de
livres ou de diffusion de son programme. Les individu-e-s peuvent y
adhérer, les collectifs et associations peuvent s’y réunir et y organiser
leurs ateliers, soirées, concerts. [http://lille.cybertaria.org/ccl -
ccl59@no-log.org]
- Les personnes arrêtées ont besoin de soutien pour surmonter les
violences subies, écrire, relire leur témoignage, porter plainte. Si vous
en connaissez, parlez-en si elles le souhaitent. Un groupe de travail se
monte pour la collecte et l’aide à la rédaction des témoignages et
plaintes, pour les démarches juridiques. Vous pouvez le contacter si vous
le souhaitez à [14janvier@riseup.net]
- Les personnes inculpées ont besoin de soutien pour surmonter les
violences subies, écrire, relire leur témoignage, récolter les
témoignages, préparer leur défense. Elles auront besoin de soutien le jour
de leur procès, 2 février 2011, et par la suite. [même contact, qui fera
le lien : 14janvier@riseup.net]

Salutations anarchistes !

Le 22 janvier 2011,

GDALE-CGA - Groupe d’Anarchistes de Lille et Environs, fédéré à la
Coordination des Groupes Anarchistes - http://lille.cybertaria.org/gdale -
1groupeanarlille@no-log.org

 


Le Groupe d’Anarchistes de Lille et Environs organise ce jeudi une
conférence débat sur « l’actualité de l’Anarchisme » au cinéma L’Univers,
situé 16 rue Danton à Lille-Moulins (métro Porte de Valenciennes).

A cette occasion, le sociologue et militant anarchiste Daniel Colson
animera à partir de 20h une discussion qui sera suivie par la projection
de « La Ferme des Animaux », un dessin animé daté de 1954 et adapté du roman
éponyme de George Orwell.

L’entrée est libre, vous trouverez sur place notre table de presse et de
quoi vous restaurer.

A jeudi!
Le GDALE-CGA.