Archives de septembre, 2011


Nous, militants de la CGT, serons à Lille le 08 octobre pour empêcher la parade des nationaux-socialistes identitaires.

Les Unions Locales CGT de l’arrondissement de Béthune (5 ULs) ont pris leur responsabilité pour faire face à la menace fasciste qui hante notre histoire locale depuis mai 1941 quand les mineurs ont déclenché la 1ère grève qui sera le premier face à face entre les ouvriers en lutte et les forces d’occupation.

Cette grève historique menée par des mineurs de dizaines de nationalités différentes, unies dans la lutte antifasciste, sera la pierre angulaire de la création des FTP-MOI.

Du 26 juillet dernier à Auchel où nous avons démasqué la bête immonde et jusqu’à la dissolution des groupuscules identitaires et fascistes et de leur association perverse, notre combat se poursuivra tant dans les écrits et l’explication que sur le terrain.

Nous, adhérents, militants, sympathisants de la CGT, sommes des antifascistes nés, et notre confédération CGT l’a rappelé au printemps dernier par l’exclusion d’individus d’extrême-droite infiltrés dans nos rangs et par un 11 pages intitulé « FN l’imposture sociale ».

Nos Unions Locales CGT regroupées en union de luttes dites les « 5 ULs » unies sur tous les fronts de luttes et dans tous les combats sociaux et pour la dignité humaine qu’ils soient locaux, départementaux, régionaux, nationaux et internationaux…appellent l’ensemble des camarades de la CGT et sympathisants, à se joindre à la contre manifestation du 8 octobre à 15h00 à Lille Wazemmes.

Comme l’ensemble des signataires de cet appel, nos Unions Locales CGT refusent la présence malsaine, identitaire, raciste et xénophobe de la droite de l’extrême-droite qui est en fait le bras armé du FN et de l’extrême-droite européenne, celle présente à Arras en avril 2009.

Nous serons présents à Lille le 8 octobre car la classe ouvrière et la CGT ne peuvent laisser s’installer la terreur, la violence et la haine dans un moment où l’unité de classe est indispensable pour faire face à l’austérité imposée par les marchés boursiers et le capital international.

Nous ne laisserons pas la bourgeoisie nationale identitaire française recréer, comme dans les années 1920-1940, des armées secrètes et des groupes identitaires d’extrême-droite violents, haineux et racistes, destinés à défendre leurs intérêts de classe et leur part du gâteau, celle que le capital international entend s’approprier pour résoudre la crise sans perdre un dollar.

L’anti-islamisation n’est qu’un prétexte, comme l’étaient « les juifs, les francs*maçons, les homosexuels ou les communistes » en 1933.

Il faut bien le comprendre que la guerre est déclarée entre la bourgeoisie nationale (celle de Raffarin) et le capital international (celui des multinationales et de Fillon), et nous sommes au milieu pour en subir les conséquences désastreuses….et la fin de l’histoire si nous ne l’abrégeons pas de suite, c’est le pire des scénario.

Camarades CGT, nous serons à LILLE le 8 Octobre à 15h00 à Wazemmes, toujours UNIS-DEBOUT-DÉTERMINÉS !


Le 08 octobre, l’extrême-droite la plus radicale a pour projet de défiler à Lille, sous le mot d’ordre sans-surprise de la lutte contre l’islamisation avec, par la suite, une « fête du cochon » dans la soirée.

Un programme qui ressemble étrangement à « la marche des cochons lyonnaise » du mois de mai et qui a servi de test pour les réseaux d’extrême-droite français. De fait, la manifestation de Lille aurait vocation à devenir un événement annuel à la manière du défilé du 09 mai à Paris, petite sauterie regroupant tout ce qui se fait de mieux dans le gratin « nationaliste-révolutionnaire » (Nationalistes Autonomes, Troisième voie, Parti Solidariste)

La région lilloise devient, à l’image de la région lyonnaise, un bac à sable pour la frange nationaliste la plus radicale : implantation du local « identitaire » de la « maison flamande », à l’origine de nombreuses agressions à Lambersart, attaque de syndicalistes à Auchel, tentative de développement de « syndicat nationaliste », qui voudrait lutter au côté des patrons contre les immigré-e-s dans certaines boites… Nous devons absolument empêcher cette manifestation de se dérouler.

Tout d’abord, nous ne pouvons tolérer que des réseaux incitant à la haine raciale et nostalgiques des régimes fascistes puissent défiler impunément, repoussant toujours plus loin la bienveillance des autorités vis à vis de ces organisations. Ensuite, parce qu’elle représente un danger pour tout-e-s les habitant-e-s de Lille. À Lyon, suite à la « marche des cochons », un kebab a été saccagé, le quartier Saint-Jean a été rythmé par des chants et des saluts nazis, des militant-e-s ont été attaqué-e-s par des membres de l’extrême-droite armés, deux personnes se sont faites agresser et l’une d’elle a eu la mâchoire brisée par des coups de barre de fer, un bar à la Croix-Rousse a été attaqué par une vingtaine de nervis beuglant là encore des chants nazis et des appels à la suprématie de la race blanche, et enfin, des individu-e-s, dont le seul tort est d’avoir croisé leur route et d’être métissé-e-s, se sont fait également agresser et l’un d’eux a failli avoir une croix gammée gravée au cutter sur le front.

Voilà ce qui attend la ville de Lille lorsque débarqueront les militants les plus violents venus de toute la France, pas seulement pour manger du cochon à l’heure de l’apéro. Nous Collectif de Vigilance contre l’extrême-droite 69, soutenons tous les collectifs progressistes qui s’organisent contre l’extrême-droite dans le Nord. Nous exigeons, au côté des organisations lilloises, l’interdiction de cette manifestation qui appelle à la haine et à la violence raciste. Nous appelons l’ensemble des militant-e-s et individu-e-s à participer massivement à la manifestation antifasciste du 08 octobre. En ces temps de crise capitaliste, la réaction fascisante donne de la voix.

Face au chômage, à la précarité, à la misère et à la guerre, le racisme et la xénophobie sont l’arme des exploiteurs pour diviser les classes populaires. Ne soyons pas dupes, l’extrême-droite n’a jamais apporté de réponse « sociale », seulement des solutions racistes et la désignation facile de boucs-émissaires en lieu et place de la lutte contre les exploiteurs et les inégalités.

À Lyon comme partout, il est nécessaire de nous organiser face aux agressions physiques et aux tentatives de restructuration s de l’extrême-droite.

Ne cédons pas un pouce de terrain à l’extrême-droite ! Uni-e-s et solidaires face au racisme ! Dans nos villes et nos quartiers organisons nous pour faire reculer les racistes et les réactionnaires !

Collectif de vigilance contre l’extrême droite 69


Auchel 23 septembre 2011

Bonjour les camarades,
Une première victoire contre les manifestations fascistes est à enregistrer. En effet, suite au courrier ci-joint du Maire d’Auchel au secrétaire de l’union locale CGT d’Auchel, « Toute manifestation ou rassemblement pouvant dégénérer en violences potentielles provoquera la réquisition de la force publique » et donc, par conséquent et légalement, la dissolution de l’association organisatrice.
L’union locale CGT d’Auchel n’ayant pas déposée de demande de manifestation, bien que pacifiste, les 5 Uls demandent à toutes les organisations syndicales CGT de ne pas se rendre à Auchel le 23 septembre 2011.


Une manifestation antifasciste d’ampleur, la seule solution pour barrer la route à l’extrême droite le 8 octobre !

Profitant d’un contexte social tendu et d’une crise du capitalisme sans précédent, l’extrême droite entend poursuivre son implantation tout azimut.
Partout en France et en Europe, elle distille son racisme et sa xénophobie sous la forme de l’anti-islam et de l’ultra nationalisme ainsi que de l’homophobie et du sexisme.

Le 08 octobre 2011 à Lille, c’est un ensemble de groupuscules fascisants provenant de toute la France qui appelle à se rassembler et à manifester.
Toute la frange la plus dure de l’extrême droite française sera présente, allant des nationalistes autonomes aux identitaires en passant par les néo-nazis.

Face à cette provocation de l’extrême droite, nous nous organisons en conséquence !

Pour ne pas laisser étaler leur politique de haine, de racisme et de stigmatisation de l’immigration, opposons leur la solidarité des travailleurs-euses face aux idées de l’extrême droite.

Ensemble soyons uni-es, déterminé-e-s et solidaires dans l’action contre le fascisme qui est le bras armé du capitalisme.

Rendez-vous le samedi 8 octobre 2011, devant le marché couvert de Wazemmes à 15h

Une soupe sera proposée par le CSP 59 à l’arrivée du cortège place de la République.

Premiers signataires : Alternative Libertaire, Les Alternatifs, CNT, Comité « Libérez-les ! », CSP 59, Comité Solidarité Basque, Coordination Communiste, Fédération Anarchiste Béthune, Les Flamands Roses, Gauche Unitaire, Initiative Communiste Ouvrière, Jeunesses Communistes Lille, Ligue des Droits de l’Homme, MRAP 59/62, NPA, Parti de Gauche, SUD éducation 59/62, SUD Étudiant-e Lille, Turbulences Sociales, UEC Lille, …


Concert de rentrée du des libertaires lillois de Turbulences Sociales.

Avec :

Au Centre Culturel Libertaire (4 rue de Colmar, Lille).
Prix libre.

Venez nombreuses, venez nombreux !!


MàJ : manifestation annulée.

Chers-es camarades,

Nous venons d’apprendre que les fascistes de la maison identitaire de l’artois se réuniront le vendredi 23 septembre à 17h00 au monument des mineurs d’Auchel. Rappelons que ceux (les nazis que ces identitaires ultra-nationalistes vénèrent) avaient réprimés, nos grands-pères-grand-oncles-cousins et camarades, par la terreur, la prison, la déportation et la torture… des centaines de mineurs CGT en 1941…

Pourquoi le 23 septembre ?

C’est en effet une nouvelle provocation contre la CGT, car le 23 septembre 1895 était créée la CGT ! Les identitaires entendent faire barrage à la CGT interpro, en tentant de créer des syndicats dans les entreprises « pour défendre les salariés français dupés par la CGT qui défend l’immigration au même titre que le Medef » « la France des Blancs, l’Europe des Blancs… » on connaît la fin de l’histoire….100 millions de morts ! Camarades, Cette situation est de plus en plus grave pour notre démocratie soit-elle sous la tutelle des riches et des financiers. Les identitaires sont des voyous et la CGT est une cible car elle a la capacité de rassembler et de lutter pour la classe ouvrière et l’ensemble des salariés, des chômeurs et des retraités, et cela sans se soucier de la couleur de peau ou de la religion.

Camarades,

Le vendredi 23 septembre à AUCHEL, soyons le plus nombreux possible pour montrer que ces voyous fascistes nazillons ne feront pas la loi en semant la terreur et les illusions autant en Artois qu’ailleurs, Camarades, nous devons faire la démonstration que notre CGT de 116 ans a la capacité de se rassembler pour contrer la bête immonde qui a massacré 75 000 d’entres nous entre 1941 et 1945, Camarades, nous avons cette tâche historique de démontrer que l’internationalisme prolétarien n’est pas un vain mot et que les ultras nationalistes doivent dégager de notre territoire dont l’histoire est celle de l’héroïque classe ouvrière en lutte. Camarades la présence de tous les militants, adhérents, sympathisants de la CGT de notre territoire des 5 ULs élargi au maximum, est indispensable, plus même, nécessaire ! Les fascistes tout comme quelques politiciens à la tête de la mairie d’Auchel ne feront pas mettre un genou par terre à notre CGT !  JAMAIS !

Alors camarades,

DEBOUT, TÊTE HAUTE ET EN MASSE LE VENDREDI 23 SEPTEMBRE A 17H00 A AUCHEL

 UNIS-DEBOUT-DÉTERMINÉS CONTRE CETTE BANDE DE VOYOUS SANS CERVELLE, DONT LES INTÉRÊTS

SONT DE DÉFENDRE LES MULTINATIONALES ET LES PATRONS VÉREUX ET EXPLOITEURS, EN SE

SERVANT DE LA MISÈRE MONTANTE QUI ALIMENTE LE TERREAU DE LA HAINE ET DU RACISME !!!

les 5 ULs CGT