Articles Tagués ‘action antifasciste’


Rassemblement de soutien aux kurdes

Mercredi 26 Novembre, partout en France, des groupes antifascistes ont décidé de se coordonner pour organiser des rassemblements de soutien à la résistance kurde. Dans la majeure partie des cas ces mobilisations ont pris la forme de rassemblements durant lesquels les militants distribuaient des tracts et engageaient la conversation avec les passants. Face aux discours manichéens de la politicaillerie de tout bord, opposant sempiternellement les « méchants » aux « gentils », les « barbares » aux « civilisés », le but était de réaffirmer nos positions.

La seule solution viable et acceptable selon nous est de soutenir les révolutionnaires kurdes qui, sous l’égide du PKK, des YPG et des YPJ, infligent des défaites cuisantes à Daesh. En effet, la révolution kurde obtient des victoires tant sur le plan militaire que sur le plan politique face aux fascistes de Daesh. D’un point de vue militaire, le dernier exemple en date est la prise de Sinjar. Politiquement, la victoire se situe dans la mise en pratique du projet révolutionnaire du PKK et du PYD dans les zones qu’ils ont libéré. Notre soutien est donc largement conditionné par le projet politique que nos camarades proposent et qui nous correspond. Pour cela, il convient de nous mobiliser pour les soutenir.

Combattre Daesh c’est retirer le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) de la liste des organisations terroristes dressée par l’Union Européenne.

Combattre Daesh c’est supprimer toutes les sanctions visant cette organisation.

Combattre Daesh c’est accroitre massivement le soutien financier, logistique et militaire aux YPG, YPJ et au PKK.

Combattre Daesh c’est arrêter immédiatement les poursuites engagées par des pays de l’UE (Belgique, Allemagne) contre les militants et soutiens du PKK.

Combattre Daesh c’est rompre immédiatement les relations diplomatiques et prendre des sanctions économiques à l’encontre la Turquie et des autres pays tel que l’Arabie Saoudite soutenant Daesh.

Combattre Daesh c’est faire reconnaitre par la communauté internationale les zones autonomes kurdes et le droit du peuple kurde à disposer de sa terre.

Prenant pour prétexte la lutte anti-terroriste, l’Etat d’urgence a été décrété par le gouvernement. Mais ne nous y trompons pas, ces mesures visent avant tout les militants et a pour but de tuer dans l’oeuf tout ce qui peut ressembler, de près ou de loin, à de la contestation sociale. Dans de nombreuses villes de France, à Lille et à Paris entre autre, de nombreux militants se font arrêter et assigner à résidence depuis les attentats. Profitant de l’émotion générée par ces derniers, l’Etat en profite pour neutraliser toutes les poches de résistance à la société capitaliste. Qu’on se le dise, ces mesures ne nous ferons pas baisser la garde. Dès aujourd’hui nous affirmons que, malgré leur Etat d’urgence, nous comptons bien rester une menace pour l’ordre, les flics et les patrons.

Mobilisons nous !
A bas l’Etat d’urgence !
Vive la lutte armée du peuple kurde !
Vive le Kurdistan libre !

La pétition est a signer sur Change.org

Publicités

Bruay-la-Buissière

Action Antifa Bruay

Un collectif monté de toute pièce par le Front National et soutenu par les identitaires a appelé dans la journée d’hier à un rassemblement contre les réfugiés suite à l’annonce par la ville de l’hébergement potentiel de certains d’entre eux.

C’était sans compter sur la réactivité des militants de l’Action Antifasciste NP2C. A 18h, ils étaient plus d’une 20aine devant la mairie de Bruay afin de barrer la route aux écervelés racistes qui voulaient cracher leur haine des étrangers.

Les frontistes n’ont pas eu d’autre solution que de s’enfuir. Il semble qu’ils aient malencontreusement égaré leur banderole xénophobe au passage.

Bruay Refugees Welcome

A lire également à ce sujet, un article de l’avenir de l’Artois.

Lille

Action Antifa Lille

Au même moment à Lille, l’Action Antifasciste NP2C – toujours elle – organisait une collecte à destination des migrants du parc des Olieux. Les militants de l’AFA en ont profité pour rendre hommage à Alexander Barmin, antifasciste Russe assassiné par des néo-nazis la semaine dernière à Moscou.

Une trentaine de personnes étaient présentes.

Collecte Lille

Comme la semaine précèdente, les passants fûrent très réceptifs et la collecte excellente ! Une voiture remplie de vivres est partie à destination des réfugiés de Moulins.

A Lille comme à Bruay la population du Nord-Pas-de-Calais rappelle à ceux qui en doutent qu’elle est solidaire les réfugiés, qu’ils fuient la guerre comme la misère. Le FN – aidé par la politique antisociale et ultra-libérale du Parti Socialiste – monte peut-être dans les urnes, mais il est loin de tenir la rue.


Contre le sionisme et le fascisme

RASSEMBLEMENT VENDREDI à Lille 18 H, PLACE DE LA REPUBLIQUE !

Depuis maintenant deux semaines, l’armée israélienne bombarde et assassine le peuple palestinien. Depuis 50 ans le processus de colonisation expulse le peuple palestinien de ses terres par les agressions militaires et policières quotidiennes. Le mur de la honte, les bombes au phosphore, les drones de l’armée et les checkpoints de la police sont autant de traits de l’impérialisme israélien.

Cette politique raciste est soutenue depuis toujours par les vieilles puissances occidentales. La France et ses gouvernements successifs de droite et de gauche a toujours soutenu l’armée israélienne dans sa guerre ignoble.

Aujourd’hui le président PS, François Hollande, affiche clairement son soutien au gouvernement de Benjamin Netanyahu, la mairie de Lille PS est quant à elle jumelée avec la ville raciste de Safed, en Israel.

Nous ne pouvons pas laisser impunément les enfants, les femmes et les hommes palestinien-ne-s être massacré-e-s ainsi.

Exigeons de l’arrêt des frappes militaires ! pour la paix et la liberté du peuple palestinien, pour le respect des droits et l’auto-défense populaire palestinienne !

Non au jumelage avec Safed !
Boycott des produits israéliens !
A LILLE comme à GAZA : INTIFADA !

Sur le jumelage avec SAFED : https://luttennord.wordpress.com/2014/07/07/palestine-non-au-jumelage-de-la-ville-de-lille-avec-safed-ville-la-plus-raciste-disrael/

NB : une manifestation est organisée à Lille samedi, puisque nous appelons déjà à la manifestation à Calais, nous ne serons peut être pas tous présents à Lille, il est évident que nous soutenons l’initiative et appelons tout le monde à participer aux initiatives de soutien au peuple palestinien !

Action Antifasciste NP2C



RIP PAVLOS AFA Lille

Mardi soir à Athènes, le rappeur et militant antifa Pavlos Fyssas (Killah P) a été assassiné par des miliciens fascistes du parti Aube Dorée.
Alors qu’il se promenait dans le quartier du Pirée en compagnie de son amie et d’un autre couple, une vingtaine de militants d’extrême-droite l’ont agressé. Pavlos a reçu trois coups de couteau dans le coeur. Il est mort à l’hôpital dans les heures qui ont suivi. La police, si prompte à venir en aide aux fachos en France comme en Grèce et dont une patrouille se trouvait à proximité de l’agression, n’est pas intervenue.

Partout en Europe, et particulièrement en Grèce, l’extrême-droite se développe, répand ses discours de haine, attaque et agresse.
Dans notre région comme ailleurs, la xénophobie et l’intolérance sont devenues la norme. Le maire UMP de Croix incite au meurtre des Rroms qui séjournent sans sa ville pendant que l’Etat « socialiste », incapable de rétablir un semblant de justice sociale, met à sac le campement de fortune de Lille Sud pour flatter l’électorat du FN. Les consanguins nazis de Troisième Voie (ceux qui ont assassiné Clément Méric avant l’été) ratonnent les homosexuel-les dans les bars du Vieux Lille et paradent pendant la braderie. Le magasin « Tribann » vend des vêtements ouvertement racistes rue du Port…

Face à l’extrême-droite, nous ne pourrons compter que sur nous-mêmes. Défendons-nous avant qu’il ne soit trop tard ! Honorons la mémoire de notre camarade grec !
Rassemblement en hommage à Pavlos Fyssas ce samedi 21 septembre à 14h place de la République à Lille.

Action Antifasciste NP2C

Paulos-lille


BRUAY ANTIFA

Après le Front Populaire Solidariste, (on attend d’ailleurs toujours l’ouverture de leur local…) c’est au tour de Génération Identitaire et de son fascisme camouflé ou en tous cas non assumé de tenter leur chance de s’implanter sur le Bruaysis / Béthunois.

En effet nous avons eu vent que ceux-ci se réunissaient autour d’un barbecue ce samedi 8 juin, sur le terrain d’un particulier au 90 rue Léon Blum à Haillicourt afin de fêter la création d’une section sur le Bruaysis / Béthunois.
Une vingtaine d’antifascistes du Bruaysis réagissent et décident d’aller leur montrer qu’ils n’étaient pas les bienvenus sur le secteur.
Après quelques repérages, nous voyons qu’il sera difficile de faire sortir la trentaine d’individus de leur terrain. C’est donc à base de jets de pétards et autres cris qu’ils se rendent compte de notre présence. Afin de ne pas troubler le voisinage de ce quartier très calme, nous décidons de les attendre sur le parking de l’ancienne gare à une centaine de mètre de leur soirée.
Une voiture passe et repasse à quelques dizaines de mètres de nous avec une demoiselle à l’intérieur qui nous observe portable à la main…
Nous nous disons : « Ca y ‘est !! Ils vont arriver !! » Que nenni… Les merguez et autres chipolatas devaient être vachement bonnes car aucun fasciste ne se décidera à venir à notre rencontre… Nous attendrons une demi-heure en vain, avant de nous disperser.
Mesdames et Messieurs de Génération Identitaire, sachez que le NP2C de part son histoire et sa culture n’est pas un endroit où vous pourrez déverser vos flots de haine et de xénophobie.
Sachez que vous nous trouverez toujours sur votre route, et que cette action n’est qu’un prélude par rapport à celles qui vont suivre…
Nous profitons de cet article pour saluer la mémoire de notre camarade Clément Méric assassiné par des néo-nazis et apporter tout notre soutient à sa famille ainsi qu’à nos camarades parisiens de l’Action Antifasciste Paris-Banlieue.

Action Antifasciste NP2C (section Bruay)


Image

Hier, jeudi 06 juin, l’effervescence est grande. Dès le début de la matinée, le téléphone sonne, les mails s’enchaînent, les réseaux sociaux s’enflamment et les « mass-média » reprennent en cœur la nouvelle : un antifasciste est mort, il avait 19 ans, il s’appelait Clément Méric.
Pour nous, militant-es antifascistes impliqués depuis des années comme l’était Clément dans ce combat, c’est le choc, l’effondrement laisse la place à la tristesse, les sentiments s’enchainent, s’emmêlent, la colère nous gagnent.
Toute la journée chacun s’affaire, la banderole est faite a la hâte, les torches et fumigènes sont rassemblés, l’un réfléchit aux slogans pendant que l’autre pense au parcours, l’effervescence ne diminue pas et pendant ce temps BFM et I TELE nous sortent leurs spécialistes de l’extrême droite, le ministre parle de dissolution… Laissons les s’agiter, leur
colère restera passagère n’en doutons pas et demain Valls continuera de chasser les Roms et Copé nous racontera une énième histoire de petits pains au chocolat.
L’heure du rassemblement est enfin arrivé, les gens arrivent avec une multitude de drapeaux qu’on aurait préféré voir laissés aux placards. La décontraction de certains militants fait froid dans le dos… La mobilisation est au rendez vous et nous sommes nombreux à nous agglutiner sur cette place devant les yeux ébahis des badauds et autres touristes profitant du soleil.
De notre coté ils faut récupérer les torches, nous nous éloignons donc du rassemblement en ordre dispersé pour éviter d’éveiller la curiosité des flicards présents pour l’occasion. Dans les rues adjacentes nous tombons nez à nez avec les charognards de Génération identitaire Flandres entrain de filmer notre rassemblement et notamment de leur chef
Aurélien. Bien mal leur en a pris, ils auront comprit n’en doutons pas qu’ils n’étaient pas à leurs places.
Le matériel récupéré nous rejoignons le rassemblement, la bâche se tend et les fusées gagnent le ciel, la fumé envahit la place mais la couleur aussi jolie soit elle n’arrive pas a égayer nos cœurs endoloris. Les photographes font leur taf et la pyrotechnie fait son effet.
Nos slogans résonnent de plus belle et le cortège se met en branle, la manif inattendue slalom entre le flot des voitures, nous sommes nombreux et déterminés à crier notre colère et à saluer la mémoire de ce jeune camarade, son prénom est scandé par la foule, nos cœurs se serrent a nouveau.
Sur notre route les bars de la rues Masséna, notamment le shooters ou encore le Magnum, nous en profiterons pour dire au patron ce que nous pensons de sa tolérance avec les nazillons qui traîne chez lui. La manifestation se poursuit vers Wazemmes ou il était prévu de se disperser mais animé par notre révolte c’est vers le magasin « Tribann » que nos pas nous guident. « Tribann » c’est cette boutique néo nazi, tenu par Luc Pécharman un ancien du Front aujourd’hui a la Nouvelle droite populaire. On y vend du « Thor steinar » et du « Ansgar Aryan » marques prisées par les militants d’extrême droite. Arrivés face au magasin la colère se déchaîne, 2 policiers en civil tenteront vainement d’empêcher la foule d’avancer mais notre volonté est trop grande.
Les flics s’agitent mais il est trop tard et notre manif va finir par se disperser, quelques contrôles d’identité auront bien lieu mais sans suite.
La journée se poursuit mais l’émotion reste intacte, la tristesse est toujours aussi présente. I TELE continue son show et invite Serge Ayoub qui nous vend ses diatribes habituelles, salissant au passage la mort de notre camarade.
Hier un jeune de 19 ans est mort sous les coups des fascistes, sa mort nous bouleverse et remplie nos cœurs d’une profonde tristesse.
Clément restera dans nos mémoires, dans nos cœurs, son combat était le notre mais aussi beau et légitime soit-il, personne ne mérite de mourir pour lui.
L’amertume ne laissera pas la place à la résignation, Seguiremos adelante, notre combat continue !
RIP Clément, l’action antifasciste Np2c.