Archives de mars, 2012


Image

Comité des Sans Papiers 59 – CSP59 – 42, Rue Bernos – 59.800 Lille – tél : 06.80.57.50.61 – E-mail : csp59@wanadoo.frhttp://leblogducsp59.over-blog.com

LES 6 SANS PAPIERS ARRETES AU LOCAL DE L’UMP DOIVENT ETRE LIBERES!

Ce vendredi 30 mars 2012, une soixantaine de Sans Papiers du CSP59 occupaient le siège de campagne de l’UMP rue Solférino à Lille pour demander au Préfet de recevoir une délégation, pour dénoncer la coquille vide de la CODRESSE et exiger le droit à la défense argumentée des dossiers des sans papiers.

Vers 16h les forces de l’ordre ont évacué le local, après avoir fait usage des bombes lacrymogènes sur les personnes en soutien à l’extérieur.
7 camarades Sans Papiers ont été embarqués par les forces de police et un camarade Sans Papiers a été hospitalisé vers les urgences de l’hôpital Salengro au CHR de Lille.
Après une AG Place de la République à Lille, les Sans Papiers déterminés ont acté de se rendre en manifestation devant le Commissariat Central de Lille (Lille SUD) pour exiger la libération immédiate de leurs 7 camarades.

Les sans papiers se sont rassemblés devant l’hôtel de police à Lille Sud de 18H à minuit scandant les slogans exigeant la libération de leurs camarades.
Un a été libéré vers 19H30. Les six autres sont maintenus en garde à vue.
Des élues (M.C. Blandin, Sénatrice, et H. Flautre, députée européenne) ont saisi le Préfet de la situation afin d’obtenir leurs libérations. La raison invoquée des arrestations serait une plainte déposée par l’UMP. Les sans papiers sont formels :
aucune dégradation ne peut être constatée dans le local occupé. Il y a donc trois hypothèses possibles sur ces arrestations :

  • la plainte de l’UMP ou/et du propriétaire, auquel cas il s’agit d’une procédure judiciaire qui ne nécessite pas la détention, mais une convocation au tribunal des personnes visées après notification de la plainte ;
  • les arrêtés font l’objet d’une garde à vue pour séjour illégal : dans ce cas l’arrestation qui s’est faite après un tri des personnes est marquée d’un vis de procédure ;
  • la préfecture et le procureur amalgament procédure judiciaire et administrative pour les maintenir en garde à vue, ce qui est de fait une soumission du pouvoir judiciaire au pouvoir politique.

Dans tous les cas il s’agit là d’une sombre instrumentalisation électoraliste par la criminalisation des sans papiers au profit du candidat-président Sarkozy. Que devient donc la neutralité de l’administration en période électorale ?

Les sans papiers arrêtés sont majoritairement des Algériens. La préfecture du Nord, qui n’hésite pas à expulser sans aucun respect des procédures légales, peut être tentée encore une fois de punir les arrêtés en demandant des laisser passer au consulat d’Algérie pour éviter le juge des libertés. L’état algérien peut il être complice de ces pratiques illicites mais fréquentes ?

Le CSP59 appelle tous les syndicats des aéroports de Lesquin, Roissy et Orly, tous les syndicats des ports de Marseille et Sète, tous les organisations démocratiques a empêcher la punition du ces courageux sans papiers qui ont osé occuper le local de campagne de l’UMP pour dénoncer la honteuse criminalisation dont les sans papiers font l’objet dans cette campagne électorale.
La seule réponse de l’UMP Sarkozy sera-t-il d’éliminer ceux qui ont le courage de montrer par leur action qu’ils n’ont rien à voir avec Merah, l’assassin de Toulouse et Montauban, sur lequel Le Pen a osé déclarer : « les Merah arrivent par bateaux entiers, par avions entiers » ?

Le CSP59 appelle le mouvement démocratique et syndical en Algérie a exiger du gouvernement algérien un acte de dignité face une éventuelle tentative d’expulsion manu militari. Il en est de même pour tout autre état en ce qui concerne les arrêtés de Lille.

Le CSP59 appelle à la mobilisation générale pour une « guérilla pacifique » jusqu’à la libération de tous les arrêtés par l’occupation de tous les bâtiments de l’état à toute heure, à tout moment et la place face à l’hôtel de police de Lille Sud tous les jours à partir de 18h jusqu’à la libération des sans papiers arrêtés.

Le premier rendez vous est ce samedi 31 mars à 17h, au parrainage républicain qui se déroule à la Maison de quartier de Lille Vauban à 17h (métro Port de Lille).

NB : nous venons d’apprendre le transfert des six au centre de rétention de Lesquin à 1H30 du matin, ce fait apparaitre le préfet comme un militant de l’UMP !

RASSEMBLEMENT TOUS LES MERCREDI PLACE DE LA REPUBLIQUE A PARTIR DE 18H : ce rassemblement se déplacera de République à l’hôtel de police de Lille Sud.

Lille, le 31 mars 2012


« Un parmi les autres », film documentaire produit en juin 2011 par la Fédération Nationale des Rééducateurs de l’Éducation Nationale (FNAREN), suit trois enseignants d’un RASED : Jean-Michel qui arrive d’une grande ville du Nord, Julie qui découvre le métier et Christiane qui va l’accompagner dans sa formation. Dans ce film, les séquences de rééducation avec les enfants entrent en résonance avec des témoignages de parents, d’enseignants, des éclairages de spécialistes.

Les RASED (Réseaux d’Aides Spécialisées aux Élèves en Difficulté), aujourd’hui gravement menacés de disparition, aident les enfants qui ne parviennent pas à être élèves malgré leurs efforts ou pour qui les aides ordinaires de type soutien scolaire restent inefficaces. Au sein des RASED œuvrent psychologues scolaires et des enseignants spécialisés (rééducateurs & psychopédagogues). Leur approche très particulière emprunte d’autres voies pour permettre à ces enfants de trouver le chemin des apprentissages et de réussir à l’école.

Projection-vidéo et débat avec la participation du collectif RASED 59/62 : vendredi 6 avril à 19h à la Maison des syndicats CNT, 32 rue d’Arras à Lille (entrée gratuite)

Quelques liens :


Après les tueries de Montauban (où trois soldats d’origine maghrébine ont été tués et un soldat d’origine antillaise blessé) et de Toulouse (où un professeur et trois enfants juifs ont été assassinés à bout portant), il est urgent de dire, une fois de plus, non au racisme et à l’antisémitisme !

Rassemblement à Lille mardi 20 mars à 18h, place du Général de Gaulle (grand place).


Près de 300 personnes dont une très grande majorité d’habitants du Bruaysis sont passées vendredi à la MJVA de Houdain pour rappeler à ceux qui l’auraient oublié que le bassin minier est antifasciste. Jeunes et moins jeunes sont venus soutenir le groupe contre-culturel libertaire « Le Cri du Coron », écouter du ska et échanger autour de l’ouverture annoncée – mais jamais réalisée – d’un local tenu par les nazillons lillois à Bruay.

La discussion a battu son plein autour des nombreuses tables de presse proposant de la documentation et des livres sur le projet libertaire ainsi que sur les tentatives de développement des organisations d’extrême-droite dans notre région. Dans la salle de concert surchauffée Precious Oldies, les Groovin’ Jailers et The Offenders ont enflammés la foule au son du reggae et du ska.

De nombreux contacts ont été noués et de nouveaux projets fleurissent : Le Cri du Coron et les antifascistes du bassin minier ressortent de cette soirée encore plus nombreux, plus forts et plus organisés qu’avant, et ce n’est qu’un début !

A lire aussi, les comptes-rendus de la Fédération Anarchiste de Béthune et de Action Contre le Fascisme.

17 Mars : Journée contre la répression policière

Publié: 14 mars 2012 par luttennord dans Infos

Image

ImageImage


Mercredi à 18h : rassemblement de soutien à Gaza

Publié: 13 mars 2012 par durruticolumn dans Rendez vous
Tags:, , ,

Gaza Terre martyre

Depuis plusieurs jours, sans la moindre jus­ti­fi­cation, l’armée israé­lienne a frappé la bande de Gaza faisant des dizaine de morts et blessés. La res­pon­sa­bilité prin­cipale de toutes ces vic­times incombe d’évidence au gou­ver­nement extré­miste israélien.
Si la peine de mort n’existe pas en Israël, mais il la pra­tique régu­liè­rement losrqu’il s’agit de pales­ti­niens : ils effec­tuent des exé­cu­tions « ciblées » hors tout droit et en toute impunité.
La com­mu­nauté inter­na­tionale va, peut-être pro­tester. Ce n’est même pas certain. La France aussi va déplorer. Ce n’est même pas certain. Et que se passera t’il par la suite ? Très pro­ba­blement rien de plus comme d’habitude.

Gaza est l’objet d’un blocus illégal et ter­ri­blement inhumain condamné par la com­mu­nauté inter­na­tionale. Les flottilles internationales de la Liberté ont été piratées et ont subi massacre et emprisonnement
Tout cela n’est pas accep­table. Tout cela n’a que trop duré. Tout cela est très dangereux.
Ce ne sont plus des mots qu’il faut. Ce sont des actes en faveur du droit qui sont attendus. Les seuls actes enre­gistrés sont des actes favo­rables à Israël avec qui on ren­force la coopé­ration dans tous les sec­teurs, y compris mili­taire. Et on parle de « négo­cia­tions » et de « com­promis » avec des diri­geants qui récusent for­mel­lement le droit inter­na­tional. C’est intenable.
Pour l’heure nous voulons exprimer notre soli­darité avec la popu­lation de Gaza. Nous exi­geons avec force la levée du blocus qui trans­forme Gaza en un champ de tirs pour une armée immorale mais jamais poursuivie.
Il faut lever le blocus illégal de Gaza ! Il faut donner suite au rapport Gold­stone et juger les cri­minels de guerre israé­liens. Il faut des actes forts et des pres­sions.

C’est le seul langage que les diri­geants israé­liens com­prennent. Les condam­na­tions ver­bales ils s’en moquent tota­lement.

Gaza on ne t’oublie pas ! Gaza on est avec toi ! Gaza doit vivre libre !
Pour faire avancer la paix et la levée du blocus de Gaza nous demandons des sanctions contre Israël

Rassemblement à Lille mercredi 14 mars 18 heures Place de la République

APFS Nord-Pas de Calais, Communauté palestinienne du Nord, Ligue des Droits de l’Homme, MRAP, CSP 59, Collectif Afrique, EuroPalestine-Lille, Generation Palestine Lille, Comité « Libérez-Les » 59/62, Union Juive Française pour la Paix, Union syndicale Solidaires, Coordination Communiste, Les alternatifs, Parti Communiste Français, Comité solidarité basque Lille