Articles Tagués ‘Safed’


Contre le sionisme et le fascisme

RASSEMBLEMENT VENDREDI à Lille 18 H, PLACE DE LA REPUBLIQUE !

Depuis maintenant deux semaines, l’armée israélienne bombarde et assassine le peuple palestinien. Depuis 50 ans le processus de colonisation expulse le peuple palestinien de ses terres par les agressions militaires et policières quotidiennes. Le mur de la honte, les bombes au phosphore, les drones de l’armée et les checkpoints de la police sont autant de traits de l’impérialisme israélien.

Cette politique raciste est soutenue depuis toujours par les vieilles puissances occidentales. La France et ses gouvernements successifs de droite et de gauche a toujours soutenu l’armée israélienne dans sa guerre ignoble.

Aujourd’hui le président PS, François Hollande, affiche clairement son soutien au gouvernement de Benjamin Netanyahu, la mairie de Lille PS est quant à elle jumelée avec la ville raciste de Safed, en Israel.

Nous ne pouvons pas laisser impunément les enfants, les femmes et les hommes palestinien-ne-s être massacré-e-s ainsi.

Exigeons de l’arrêt des frappes militaires ! pour la paix et la liberté du peuple palestinien, pour le respect des droits et l’auto-défense populaire palestinienne !

Non au jumelage avec Safed !
Boycott des produits israéliens !
A LILLE comme à GAZA : INTIFADA !

Sur le jumelage avec SAFED : https://luttennord.wordpress.com/2014/07/07/palestine-non-au-jumelage-de-la-ville-de-lille-avec-safed-ville-la-plus-raciste-disrael/

NB : une manifestation est organisée à Lille samedi, puisque nous appelons déjà à la manifestation à Calais, nous ne serons peut être pas tous présents à Lille, il est évident que nous soutenons l’initiative et appelons tout le monde à participer aux initiatives de soutien au peuple palestinien !

Action Antifasciste NP2C


Lille - Safed - Naplouse

Texte de 2010 présentant le jumelage de la ville de Lille avec celle de Safed en Israël. Ce jumelage est désormais effectif.

Connaissez vous Safed ? Martine Aubry, partisane du « dialogue » et ennemie du boycott, ne pouvait choisir mieux pour un jumelage avec Lille : la ville la plus raciste d’Israël, celle où une « fatwa » a été lancée par les rabbins représentant la communauté juive pour interdire la moindre relation avec les étudiants arabes israéliens de la ville. Bravo Martine !

Safed, située au Nord de la Galilée, près de la frontière libanaise, a été qualifiée « ville la plus raciste d’Israel », par le journaliste Gideon Levy.

Et pour cause, les 18 rabbins les plus représentatifs de la ville ont donné l’ordre aux habitants juifs de la ville de refuser de louer ou de vendre des logements à des non-Juifs, en les menaçant de représailles s’ils entretenaient la moindre relation d’aucune sorte avec les citoyens israéliens arabes qui fréquentent l’université de Safed.

Ils ont organisé il y a quelques semaines une « réunion d’urgence » pour souligner « les dangers d’assimilation encourus par les 40 000 résidents juifs de la ville avec l’arrivée progressive de 1300 Arabes dans l’Université de Safed.

Déclarations qui n’ont pas manqué de déclencher des passages à l’acte de la part de juifs ultra-nationalistes. Ces derniers ont attaqué des foyers arabes, en scandant « Mort aux Arabes », et en tirant des coups de feu. Trois étudiants arabes ont été tabassés à l’occasion de ces attaques.

A ce jour, 3 jeunes juifs, dont un policier, ont été accusés d’avoir participé à ces agressions, mais aucune sanction n’a été prise contre eux.

La campagne anti-arabe prospère donc, avec l’apparition, la semaine dernière, sur les murs de la ville d’affiches menaçant de réduire en cendres la maison de Eli Zvieli, juif âgé de 89 ans, s’il ne cessait pas de louer des logements à des étudiants arabes. Ce dernier a eu le droit à des coups de fil et des visites menaçantes de la part de rabbins de la bonne ville de Safed.

Le meneur de cette campagne raciste est Shmuel Eliyahu, employé par la municipalité en tant que dirigeant de son conseil religieux. Il se promène partout en disant aux Juifs de ne pas laisser leurs filles sortir avec des Arabes.

Il a appelé les habitants de la ville à dénoncer tous les Juifs qui accepteraient d’avoir la moindre relation commerciale avec un Non-Juif, sous peine d’être ostracisés et pénalisés par la communauté.

Rappelons qu’en 1948, quand l’armée israélienne s’est emparée de Safed par la terreur, cette ville comprenait 10 000 Palestiniens et 2 000 Juifs. Tous les habitants palestiniens ont été expulsés.

Pas mal, Martine, l’idée de Safed pour le dialogue !

Source : http://www.thenational.ae/news/world/safed-the-most-racist-city-in-israel

CAPJPO-EuroPalestine

A noter que c’est une élue Europe Ecologie Les Verts qui est en charge des relations internationales de la ville de Lille.