Nous manifestons pour la libération de Georges Abdallah !

Publié: 26 janvier 2013 par luttennord dans Infos

Image

Nous manifestons pour la libération de Georges Abdallah !
Communiste révolutionnaire, combattant de la cause palestinienne, emprisonné en France depuis + de 28 ans !

Georges Ibrahim Abdallah est un militant communiste pro palestinien d’origine libanaise né le 2 avril 1951 à Al Qoubaiyat au Liban. Son engagement politique débute dans les rangs du Parti social nationaliste syrien (PNSS) pour rejoindre ensuite le Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP). En 1978 Il est blessé lors de la résistance à l’invasion du Sud Liban par l’armée israelienne.
En 1982 l’armée israélienne envahit de nouveau le Liban, Georges Ibrahim Abdallah, combattant de la cause palestinienne et libanaise, s’engage résolument. Il est arrêté à Lyon en 1984.
En 1987, à la suite d’un montage policier et judiciaire et sous pression du gouvernement des États Unis il est condamné à la réclusion à perpétuité pour complicité dans l’exécution en France d’un membre de la CIA et d’un agent du Mossad (services secrets israéliens) actions revendiquées par les FARL (Fractions révolutionnaires armées libanaises) dont Georges est présenté comme le dirigeant de cette organisation de la résistance
Libanaise. 

Libérable depuis 1999, fin de la peine de sûreté, donc depuis 14 ans, il est pourtant toujours incarcéré à la prison de Lannemezan. En 2003 sa demande de liberté conditionnelle est acceptée, le parquet fait appel et Georges reste en prison.
Toutes les autres demandes seront refusées, motif : « ses convictions anti-israélienne et anti-impérialiste sont restées intactes ».
Oui Georges Abdallah appartient à la même lignée de la résistance libanaise et de ses figures reconnues par tous : Soha Bechara, et Samir Kantar. 

Mais aussi des héros français de la Résistance, comme Missak Manouchian et Jean Moulin désignés alors de « terroristes » par ceux qui collaboraient avec l’occupant fasciste. Il est le symbole d’une époque.
Georges n’a jamais rien renié de son combat pour la libération totale de la Palestine et la solidarité avec les peuples en lutte contre l’impérialisme et le sionisme. Il a battu le record détenu jusque-là par Nelson Mandela le résistant sud-africain, emprisonné 24 ans.

En Janvier 2012, il dépose une nouvelle demande de libération c’est la 8e . Après des mois d’attente, le 21 novembre le TAP (tribunal d’application des peines) émet un avis favorable toutefois assorti d’un arrêté d’expulsion qui doit être délivré par Manuel Valls, ministre de
l’intérieur.

Le ministre de l’Intérieur fait la « sourde oreille » il ne signe aucun arrêté d’expulsion, plus à l’écoute des pressions exercées par les États-Unis qui déclarent en substance : Pas question de libérer Georges Abdallah, « il doit mourir en prison » !

Le 14 janvier 2013 en l’absence de l’arrêté d’expulsion non encore délivré par le ministre de l’Intérieur, la désicion est de nouveau reportée au 28 janvier 2013, s’il n’y a pas de signataire de l’arrêté à cette date, ce qui est fort possible, il y aura un nouveau report et Georges restera en prison ! 

Georges Ibrahim Abdallah a combattu les armes à la main l’invasion de son pays par l’armée israelienne et personne n’oublie la nouvelle agression de 2006. C’est un combattant reconnu et respecté au Liban où la colére s’exprime fortement, des  manifestations se déroulent chaque jour contre les représentations françaises.
En Palestine, en Tunisie, en Israel devant le Consulat de France, dans de nombreux pays européens, très loin aussi, au Brésil, des manifestations se déroulent pour dénoncer la prise en otage de Georges Abdallah.
En France et dans le Nord Pas de Calais des organisations et associations, des élu(e)s expriment leur colère, dénoncent cet acharnement ressenti comme un déni de droit intolérable et apportent aussi leur solidarité à un militant qu’ils considérent et reconnaissent comme un résistant.
Les organisations signataires de cet appel exigent que cesse l’acharnement politique et judiciaire contre Georges Ibrahim Abdallah. Ils exigent que soit respectée la demande exprimée par Georges Abdallah, sa famille, ses amis, de nombreuses représentations politiques Libanaises et le gouvernement Libanais lui-même, le retour dans son Pays, le Liban, maintenant !
Oui, comme le déclare Georges Ibrahim Abdallah : Ensemble, Camarades, nous vaincrons, et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons !

                      LIBERATION IMMEDIATE DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH !

Le 27 janvier à Lille, à l’appel du Comité Solidarité Georges de Lille, une
manifestation se déroulera.

Cet appel a reçu le soutien de :

Comité Solidarité Georges Lille, Collectif pour la libération de Georges Ibrahim
Abdallah Paris, Comité « Libérez Les » de soutien aux prisonniers et réfugiés
politiques 59/ 62, Collectif « Bassin minier » pour la libération de Georges Ibrahim
Abdallah, Comité Solidarité Basque Lille, Front Uni des Immigrations et des
Quartiers Populaires, CAPJPO-EuroPalestine, Section PCF de Calonne-Ricouart 62,
Cellule Ouvrière du Bassin Minier Ouest du Pas de Calais, Coordination Communiste
59/62, UJFP Lille, URCF-Nord, l’Alliance Rouge et Noire, Génération Palestine Lille,
AFPS Nord-Pas de Calais, Section PCF Lille, Section PCF de Grenay (62), Secours
rouge de Belgique, NPA.

Pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, maintenant le temps de la colère, de la résistance et de la solidarité visible !

 MANIFESTATION Dimanche 27 janvier à 10h30 RDV métro Wazemmes Lille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s