Articles Tagués ‘Nicolas Reynès’


Mise à jour 3 : Tandis que la presse s’empare de l’affaire, les langues se délient chez les anciens camarades frontistes de Reynès. Certains l’accusent à demi-mot d’être l’un des auteurs du site « les-elegances.com » et Alice Villain, citée par Lutte En Nord dès hier, confirme dans les colonnes de Nord éclair avoir fait remonter le comportement du candidat aux législatives aux instances du parti avant la publication de notre article. Elle rapporte également d’autres dérapages discriminatoires commis par des cadres frontistes du Nord.

Reynès quant à lui nie avoir eu connaissance du contenu eugéniste, sexiste, raciste et pro-nazi du site dont il se vantait qu’on lui en attribue la ligne éditoriale. Rappelons qu’un lien vers la page d’accueil du site « les-elegances.com » (page qui reprenait l’intégralité du contenu) figurait cette semaine encore sur toutes les pages de son site officiel « nicolasreynes.com » (cf. captures d’écrans plus bas).


Mise à jour 2 : Une ancienne militante du FN témoigne sur son blog « autopsy-show.tumblr.com » , elle avait prévenu la hiérarchie du Front National des dérives sexistes et eugénistes de Reynès avant la parution de notre article et le parti a couvert son candidat :


Mise à jour : A lire un article très complet de Rue 89 qui révèle le nom de l’administrateur de l’odieux site promu par Reynès : il s’agirait de Rémi Moreno, repris de justice pour divers actes racistes.


Il existe depuis déjà deux ans un site aux odeurs de 3e Reich, qui prône la supériorité de la race blanche : les Élégances. Un site comme il en existe des dizaines sur la toile. Pourtant, celui-ci a de particulier qu’il est promu par Nicolas Reynès, militant FN et candidat aux législatives.

Nicolas Reynès est le responsable de « Les Jeunes Avec Marine » dans le Nord Pas-de-Calais, le candidat Front National aux législatives dans la deuxième circonscription du Nord et conseiller du quartier Ascq – Cité Scientifique – Haute-Borne de la ville de Villeneuve d’Ascq. C’est également le promoteur de ce site internet érotique et pornographique, les Élégances, dont il fait régulièrement la publicité sur sa page Facebook, son compte Twitter et même sur son site officiel.

Le site du militant d’extrême-droite est un agrégat de photos de jeunes femmes trouvées sur la toile. Les modèles ont toutes un point commun : elles sont blanches, souvent rousses et blondes, et représentent dans l’esprit torturé de l’étudiant de Lille 3 la pureté raciale qui serait en train de disparaître par la faute du métissage.

Dans ce site, les femmes ne sont considérées que comme des objets sexuels (voir la rubrique « Porno chic » qui n’a de chic que le nom), ou comme les matrices de la race ; jamais comme des individues libres pouvant disposer de leurs corps et faire leurs choix.

Objets sexuels, à travers des photos dégradantes et misogynes, ou les femmes se retrouvent dans des postures de soumission (tenues en laisse, aspergées de sperme, etc). Ces photos phallocentrées reproduisent les rapports de domination entre hommes et femmes, l’hétéronormativité, et la supériorité masculine dans les rapports sexuels. Dans l’article « Mystifions nos femmes », l’auteur souhaite que « chacun trouve sa place et son vagin sans nuire à l’avenir commun ». Tout est dit.

Matrice de la race, puisque ce site prône l’eugénisme (le terme est employé sans complexe). L’auteur met en scène des femmes blanches « certifiées vieille France » vendant leurs ovaires ou mères porteuses. Il écrit sur une photo de jeune femme blanche « Je suis une héritière. Je suis un héritage ». Aux femmes blanches, donc, de transmettre la race blanche, protégées par des hommes blancs, en formant des « couples alpha ».

Ce site est directement dirigé vers les hommes, pour les hommes. Non seulement il leur offre des images de femmes sexuellement avilissantes, mais en plus il défend une idée on ne peut plus conservatrice de la masculinité, faisant des hommes des géniteurs, des chefs de famille, les propriétaires des femmes. Des dominants.
Dans un article intitulé « Avoir des responsabilités », on peut par exemple lire :
Il fit de la femme du premier homme qu’il tua, sa maîtresse. Les veuves qu’il fit et prit à ses ennemis, il les donna à ses fils, à ses amis, à son personnel ou les vendit pour entretenir son château. Il fit des moins jolies, des domestiques, des plus jolies, des mères. Même en vacances, il emporte toujours quelques souvenirs du travail.
Voilà qui donne une belle idée de ce que le Front National pense de la famille.

Entre les séries de photographies érotiques et les clichés pornographiques, l’auteur intercale donc des textes eugénistes, mais aussi des images « humoristiques » racistes, islamophobes, à la gloire du 3ème Reich ou du terroriste norvégien Anders Breivik. Petit florilège :

Attention, les deux captures d’écran suivantes sont dégradantes pour l’image des femmes et choquent :

Nicolas Reynès nous apporte encore une fois la preuve qu’au Front National, même quand les cheveux repoussent, l’idéologie persiste. Marine Le Pen a beau s’en défendre, voici encore une fois la preuve en images que le racisme, le sexisme, le fascisme et l’eugénisme sont toujours les valeurs fondatrices et rassembleuses du parti d’extrême-droite.

Publicités