Petite correction pour les nazillons lillois en marge du rassemblement contre le confinement

Publié: 1 novembre 2020 par ironstack dans Antifascisme, Infos
Tags:, , , ,

Communiqué reçu ce jour suite aux évènements de jeudi :

Ce jeudi 29 octobre, s’est déroulé sur Lille un rassemblement dans la lignée des différents appels nationaux lancés sur les réseaux contre la gestion de la crise sanitaire protégeant les intérêts néo-libéraux par des mesures liberticides.

Le matin, un membre du groupuscule « génération identitaire » était sur le point de commettre un attentat muni de sa veste « defend europe » à Avignon. Les nazillons du NP2C n’ont rien trouvé de mieux à faire que de soutenir leur camarade terroriste place de la république en tentant de se réapproprier la mobilisation sociale. A peine arrivés sur les lieux du rassemblement, ils ont été contraints de le quitter, escorté par les flics.

Parmi eux, militants identitaire et membres de la Losc Army (groupe hooligans fasciste de Lille). On reconnaîtra d’ailleurs Clément Lagache, bras droit et meilleur copain de Yohann Mutte, mis en examen dans l’affaire du meurtre des « noyés de la Deûle », ou encore Paul Roos dit « Petit Paul » militant Génération Identitaire que l’on retrouve souvent au bar identitaire tenu par Aurélien Verhassel, La Citadelle. Les mêmes têtes que l’on retrouvait déjà lors des incidents autour de la statue Faidherbe cet été, ou encore au service d’ordre de la Manif pour Tous…

Repérés par des antifascistes, ils seront suivis et surveillés tout au long de leur parcours jusqu’au bar Le Mother, où ils rejoignent d’autres copains fascistes pour boire des coups en toute insouciance. Ils sont alors une bonne vingtaine. Un petit groupe se positionne aux abords du bar, rien ne bouge du côté faf, mais ils montreront encore une fois leur intelligence. Cinq proches de la Losc Army (dont Petit Paul et Quentin Vanhecke alias « eul’tchétchenne ») essayent de rejoindre leurs amis dans le bar. Pas de chance, mauvais trottoir, ils tombent nez à nez avec les camarades.

Ne s’attendant pas à une présence antifasciste et pensant pouvoir ratonner en toute impunité, ils penseront même pendant quelques instants tomber sur leurs potes et lâcheront des « sieg heil » de loin sans aucune retenue. Leurs visages se décomposent lorsqu’ils arrivent à la hauteur du groupe antifa. Là, c’est la panique et les fafs, malgré leur sprint olympique, n’arriveront pas à éviter quelques claques.

Résultat : les hooligans courent dans tous les sens pour sauver leur peau et laisseront derrière eux casquette et leurs copains paniqués et muets.

Un peu plus tard, les fascistes humiliés ne semblent pas décidés à rentrer en dépit des mesures du couvre feu qui ne les inquiètent pas : ils savent que la police est dans leur camp. Ils tournent dans les rues autour du boulevard Victor Hugo et cherchent des cibles. Ils se séparent en petits groupes et certains d’entre eux partiront à la chasse en voiture.

On découvre alors de plus près de nouvelles têtes, dont notamment celle de Etienne Vanhalwyn, dit « Roux », qui passera en procès le 17 novembre pour apologie du nazisme après avoir été filmé dans le cadre du reportage Al-Jazeera sur Génération Identitaire.

Frustrés par tous les échecs de leur soirée, les fafs décideront de se diriger vers le quartier populaire de Wazemmes et attaqueront gratuitement plusieurs véhicules d’habitant.e.s. Ils seront finalement contrôlés par leurs amis policiers, mais ne seront pas inquiétés, malgré le couvre-feu : ils repartent les mains dans les poches, sous la huée des habitant.e.s.

Cette mobilisation fasciste est d’autant plus inquiétante puisqu’elle s’inscrit à la fois dans la lignée des événements abominables, que nous condamnons, et dans celle des discours islamophobes et racistes qui s’étendent partout. Nous ne laisserons jamais l’idéologie fasciste se banaliser, que ce soit dans la rue ou ailleurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s