Jeudi 18h30 à Lille : rassemblement contre le viol de Théo par la police

Publié: 7 février 2017 par ironstack dans Antifascisme, Infos, Rendez vous
Tags:, , , , , , , ,

Justice pour Théo de Aulnay !

Justice pour Théo, Adama, et toutes les victimes de la police !
Jeudi dernier, vers 17 heures, une patrouille de police a une nouvelle fois agressé des habitants dans le quartier populaire de la cité des 3000 à Aulnay-sous-bois.
6 mois après l’assassinat d’Adama Traoré à Persan, les flics ont matraqué violemment un jeune de 22 ans, Théo, avant de lui insérer sur plus de 10cm de profondeur une matraque télescopique dans les fesses.

Le jeune homme a du subir une intervention chirurgicale d’urgence et s’est vu signifier 60 jours d’ITT (interruption de temps de travail).
Ce viol inadmissible est une nouvelle preuve de l’inhumanité et de la violence des flics sur tout ce qu’ils ne supportent pas : les personnes de couleurs, les habitants des quartiers populaires, les jeunes, les militants de gauche, les réfugiés ou les syndicalistes.
Depuis, des habitants du quartier sont descendus dans la rue pour faire savoir leur colère, ils ont eu droit à un déferlement inouï de nouvelles violences policières, hier à Aulnay, la police a tiré à balles réelles ! comme l’a confirmé la préfecture de paris elle même (parlant quant à elle de tirs de sommation).
Face à ces violences scandaleuses ne nous laissons plus faire, face aux insultes, aux coups, aux attaques quotidiennes, rendons coups pour coups.
Pour Théo, pour Adama Traoré, pour Rémi Fraisse, pour Zyed, Bouna, Malik, Lamine ou encore Lahoucine, pour tous les mutilés du flashball, pour toutes les personnes violentées gratuitement par les forces répressives de l’état, organisons nous et mettons fin à l’impunité policière.
Tant que nous n’aurons pas la justice, vous n’aurez jamais la paix !
Rassemblement jeudi soir, 18h30 – place de la république à Lille
(Nous ferons une cotisation pour envoyer les fonds à la cagnotte de soutien en ligne organisée pour Theo Luhaka)

Action Antifasciste NP2C

Publicités
commentaires
  1. pasdefasciste3394 dit :

    L’affaire est grave et sérieuse.Des policiers,de façon répétée,à l’évidence,outrepassent le cadre de leur mission et commettent des actes tombant,à plus d’un titre,sous le coup de la loi.Dans le cas présent,à l’évidence,la ligne rouge a été allègrement franchie.L’institution croit se protéger en niant le caractère intentionnel (ce serait un accident) alors que l’acte dénoncé relève a minima du viol,qu’il s’apparente même à un acte de barbarie.Les propos (insultes)tenus par les gardiens de la paix viennent éclairer leurs agissements et par là même leurs intentions.Nombre de témoignages concordants accréditent la thèse selon laquelle,tout particulièrement dans ces quartiers populaires,la police tend à cultiver une culture fascisante.Le problème ne peut pas être évacué au motif que ces quartiers ne sont pas les nôtres ou que le FN n’a aucune chance de parvenir au pouvoir.Cela serait irresponsable.Le scandale est d’autant plus réel que la police nationale ne peut pas se retrancher derrière l’argument selon lequel le jeune homme serait un dealer,un délinquant ou quelque chose comme ça.Rien de tout cela à l’évidence:l’homme en question est honnête,n’a rien à se reprocher et sait même faire preuve de civisme.La culture de l’impunité dans la police ça suffit.C’est vrai mais ce n’est pas suffisant.Comment se fait-il qu’un grand nombre de policiers,petits ou grands,se réclament plus ou moins ouvertement d’une idéologie politique qui n’est qu’un avatar de l’idéologie mise en oeuvre par le régime de Vichy (1940/1944 en France) ?Notre police est sans cesse affublée du qualificatif de « républicaine » comme si cela n’était pas évident.Car ce n’est pas évident et c’est bien le problème.Nous exigeons que tous les policiers se conforment aux lois de la République et que certains cessent de confondre leurs missions avec un quelconque soutien (actif ou occulte)à une idéologie fascisante et raciste.Si nous vivons bien dans un pays régi par un Etat de droit alors les gardiens de la paix qui ont commis les actes dénoncés doivent être sanctionnés comme le serait n’importe quel justiciable par la justice criminelle.Le fait que ces actes ont été commis dans le cadre d’une mission de service public n’est en rien une circonstance atténuante mais bien plutôt une circonstance aggravante :la peine devrait être plus lourde.Aux nostalgiques de régimes autoritaires,dictatoriaux et criminels il faut sans cesse rappeler que l’un des principes fondateurs de la République c’est l’égalité devant la loi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s