Archives de septembre, 2015


Soiree-pour-Maxime

Un concert en mémoire de Maxime se déroulera au bar Les Pirates (484 rue Alfred Leroy à Bruay-la-Buissière) le 26 Septembre, 21h.

Avec :

L’entrée est à prix libre (chacun donne ce qu’il peut ou ce qu’il veut), l’ensemble des bénéfices seront reversés à la famille de Max.

A voir aussi, la page Facebook de l’évènement.


Refugees Welcome

Des centaines de familles de réfugiés vivent aujourd’hui dans notre département, ils ont fuit la guerre pour rester en vie et se retrouvent sans rien.

Dans un esprit de solidarité, plusieurs organisations ont décidés d’un appel à les soutenir le mercredi 16 septembre à 18 heures à la place d’Armes à Douai, sans mettre en opposition notre engagement pour l’amélioration des conditions de vie pour toutes et tous.

Lors de ce rassemblement, nous ferons une collecte de produits de première nécessité pour ces familles avec des enfants qui vivent dans la plus grande précarité, tels que: vaisselle, plaques chauffantes, casseroles, poêles, serviettes, horloges, multiprises, gel douche, dentifrice, vêtements et chaussures etc.

Tous les dons (même les plus symboliques) sont les bienvenus. Les premiers signataires de cet appel sont : la CGT, Le parti communiste Français, Alternative Libertaire Douai-Valenciennes, Le MRAP, l’association pour la Palestine, immigration et droits des migrants et d’autres devraient nous rejoindre.

Merci de faire suivre cet appel au plus grand nombre et de participer à la hauteur de vos moyens.


 

Refugees Welcome

Afin d’accueillir les réfugiés arrivés récemment à Lille et Angres qui vivent dans la plus grande précarité, le matériel suivant est nécessaire :

  • vaisselle
  • plaques chauffantes
  • casseroles
  • poêles
  • serviettes
  • horloges
  • multiprises
  • gel douche
  • dentifrice

Tous les dons (même les plus symboliques) sont les bienvenus. Vous pouvez les déposer au local de la CNT (32 d’Arras à Lille) le mardi à partir de 18h ainsi que le week-end.


calais-dover

Ce samedi 12 septembre 2015 les racistes et les fascistes de tout le Royaume-Uni vont descendre à Dover pour faire une manifestation réclamant la fermeture de la frontière. Une tentative pour profiter de l’hystérie anti-immigrés, dopée par le gouvernement et la presse de droite. La marche sera soutenue par plus de 12 organisations d’extrême-droite, dont la plupart ont des néonazis assumés dans leur rangs. S’ils manifestent sans opposition, il pourrait y avoir des conséquences sérieuses pour les migrants récemment arrivés qui croiseraient leur route.

Les récents événements à Calais ont attiré l’attention sur l’état du système des frontières du Royaume Uni et de l’Europe. Malheureusement c’est la droite qui domine les titres de journaux avec des commentateurs qui comparent les migrants à des cafards et des politiciens qui font la queue pour apparaitre comme les plus durs envers l’immigration. Les chaînes des médias se remplissent de justifications racistes et nationalistes pour soutenir le système de frontières, qui est déjà responsable de plus de 2000 morts dans la Méditerranée cette année, et 11 morts ces 2 derniers mois à Calais.

Nous rejetons les politiques de xénophobie, et nous sommes écoeurés par ceux qui cherchent à déshumaniser les migrants. Nous voyons ce qu’ils appelent « la crise des migrants » comme une crise humanitaire, avec des migrants déracinés par la guerre et la pauvreté qui arrivent et se prennent de plein fouet le système de frontières brutal et inhumain, à la mécanique meurtrière. Nous appelons les antiracistes et les antifascistes à nous rejoindre à Dover pour se lever en solidarité avec les migrants, exiger la fin des frontières et se lever contre les racistes qui sèment la division et la haine.

Notre mobilisation fait écho à d’autres campagnes combattant le racisme, le nationalisme et le système des frontières, et aussi aux convois humanitaires pour Calais, et les campagnes contre les descentes de police contre les migrants, les déportations et les centres de détention.

Le rassemblement d’extrême-droite est soutenu par des groupes extrémistes comme l’Alliance du Sud Est – une scission de l’EDL – et les néonazis du Front National et des Infidèles du Nord Ouest. Quand les autorités donnent à ces groupes un espace pour manifester, ils attaquent et abusent racialement les gens, mais ils peuvent être stoppés. Récemment, à Liverpool, des centaines d’antifascistes ont empêcher une marche néonazie d’avoir lieu. On a besoin de faire la même chose à Dover, pour montrer aux migrants qu’ils sont les bienvenus, et aux racistes que eux ne le sont pas !

Anti-fascist Network


Photo La Voix du Nord

Photo La Voix du Nord

Dimanche matin un millier de personnes ont défilées en l’honneur de Maxime, jeune bruaysien assassiné sans aucune raison par un tir de fusil de chasse dans la nuit du samedi 29 août.

Maxime était un jeune homme apprecié de tous, fauché alors qu’il avait la vie devant lui. C’était aussi un militant qui se battait pour construire un monde meilleur : plus juste, plus solidaire, débarassé des discriminations et du fascisme.

Le plus bel hommage à lui rendre est de continuer ses luttes.

Nous reproduisons ci-après les textes de l’AFA NP2C et de Alternative Libertaire publiés à la mémoire de Maxime :

Ce matin avait lieu une marche en hommage à Maxime, jeune homme tué la semaine passée à Bruay.

Maxime participait entre autres à des actions du mouvement antifasciste dans le np2c.

Nous lui rendons hommage et assurons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Nous vous rebalançons le lien de la cagnotte en soutien à sa famille afin de payer ses obsèques, vous pouvez encore y participer.
Ciao Maxime, repose en paix !

Action Antifasciste NP2C

Le 29 août, un jeune travailleur antifasciste, Maxime Bugsel, a été lâchement assassiné à Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais). Sa famille, ses proches et ses camarades participeront à une marche en son hommage, le 6 septembre.

Dans la nuit du vendredi 28 à samedi 29 août, alors qu’ils rentraient chez eux, Maxime et ses amis ont étés pris à partie par un homme armé d’un fusil. L’altercation s’est finie dramatiquement. Cet individu a tiré sur Maxime, comme ça, gratuitement. Maxime avait 19 ans.

La peine nous envahit, pour lui, pour sa famille, pour ses proches. Si nous ne nous sommes que croisés, nous avions des ami-e-s en commun. Des goûts, des idées, des parcours (et des galères) de vie similaires, aussi.

La colère également. Contre cette société, qui stigmatise, qui rejette, les jeunes, les étrangers, les pauvres, les poissards, les « pas comme il faut »… Cette société qui va mal, où l’individualisme et la méchanceté la plus crasse prennent le pas sur la solidarité et la tolérance.

Gageons de garder ces valeurs qui étaient celles de Maxime.

Continuons à nous battre pour un autre futur, un futur ou la vie d’un gamin aura plus de valeur qu’une arme à feu. Un autre futur, l’humanité.

Nous adressons nos sincères condoléances et notre soutien à sa famille et ses proches.

Antoine (Alternative Libertaire Valenciennes)