Appel à la solidarité suite à la rafle de Calais

Publié: 2 juillet 2014 par ironstack dans Infos, Rendez vous
Tags:, , , , ,

Rafle de Calais

Une partie des exilés arrêtés ce matin ont été envoyés dans des centres de rétention, Coquelles (près de Calais) environ 40, Lille – Lesquin, le Mesnil – Amelot, près de Paris. Des personnes en rétention à Rennes auraient été transférées dans des centres de rétention du sud de la France pour libérer des places, et une vingtaine d’exilés arrêtés à Calais seraient attendus à Rennes. Des places (180 à 200) sont disponibles dans les centres de rétention de Plaisir, Palaiseau, Rouen, Rennes, Mesnil Amelot, Wassel.

Des mineurs (une cinquantaine, érythréens et soudanais) ont été transférée dans un camp à Boulogne/Mer, d’autre près de Béthune.

Des exilés ont été envoyés à Boulogne et Dunkerque, probablement dans des commissariats.

Une petite cinquantaine sont encore au lieu de distribution des repas, sans qu’on sache pourquoi ils sont encore retenus là.

Trois cent vingt exilés ont été arrêtés selon la préfecture.

Le président de Salam, un membre de l’Auberge des Migrants et un membre de No Border ont été arrêtés placés en garde-à-vue.

Appel à Solidarité pour Calais !

Plus de 900 personnes sont à Calais en attendant le passage en Angleterre. Une majorité d’hommes, mais aussi des femmes, qui fuient souvent des pays en guerre, et qui souhaitent rejoindre l’Angleterre. Afghans, syriens, erythréens, égyptiens, soudanais, albanais, etc.
Trois squats sont expulsables depuis le 30 mai, dont un espace mixte habitation/centre social (où ont lieu des cours de français, anglais, arabe, des réparations de vélos, et où vivent plus d’une cinquantaine de personnes) et deux squats abritant de nombreux demandeurs d’asile (qui devraient donc être hébergés par l’état).
La mairie a également évacué le 28 mai deux campements où vivaient plus de 500 migrants de toutes nationalités, dans des conditions de vie déplorable, venues se réfugier sous les tentes à la suite des expulsions incessantes de squats.
A la suite de ces expulsions, les migrants ont trouvés refuge a l’aire de distribution alimentaire rue de Moscou, en face d’un des camps expulsé. Quelques uns ont réussit à reconstruire des abris, mais la majorité d’entre eux dort à même le goudron, souvent sans même une couverture. D’autres ont trouvés refuge dans des buissons, des jungles improvisées. Suite à la plainte de la mairie, le tribunal a décidé l’expulsion de ce lieu sans délai.

Ainsi, dans quelques jours, ces centaines de personnes vont être chassées à nouveau, sans aucun endroit où aller.
Les migrant.e.s de Calais, en plus d’être à la rue, manquent de choses essentielles comme la nourriture, des couvertures, des vêtements chauds… Ils ne reçoivent qu’un seul repas par jour, les jours où il y a assez de nourriture pour tout le monde.

Les associations manquent cruellement de matériel, les tentes et vêtements disparaissent au fur et à mesure des expulsions. De nouvelles personnes arrivent chaque jour, sans rien.

Tout ce qui peut être utile :

  • De quoi dormir dehors : Tentes, duvets, couvertures, matelas de sol, bâches, palettes, etc.
  • De quoi s’habiller : Pulls, sweats, chaussures, t­shirt, chaussettes, joggings, coupe vents, etc.
  • De quoi manger : Tout ce qui se mange (sans porc pour la majorité), pates, riz, thé, sucre, etc.
  • De quoi se laver : Brosses à dents, dentifrice, savon, rasoirs, etc.
  • De quoi vivre dans les jungles/squats (s’il en reste) : Réchauds, poêles, casseroles, vaisselle, bougies, etc.
  • De quoi se déplacer : Vélos, roues de vélos, bouts de vélos, outils.
  • De quoi se changer les idées : Livres en toutes les langues, dictionnaires, maillots de football, ballons, crampons, des téléphones, des chargeurs de téléphones, appareils photos, etc.
  • Et surtout, plein de gens, plein d’énergie !

Nous pouvons récupérer vos dons dans le Nord – Pas­ de­ Calais, mais également à Paris, Dijon, Notre Dame des Landes, Rennes, etc.

Plus d’informations sur Calais Migrant Solidarity
et Passeurs d’hospitalités.
Contact sur Calais et ailleurs : 06 45 46 59 86
Dépôt possible au cinéma l’Alhambra (en précisant association « le réveil des voyageurs »)

Contact sur Lille : 07 53 26 34 30
Dépôt possible à l’Insoumise, au CCL.
calaisolidarity@gmail.com
Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s