Regard sur la discrimination à l’embauche avec le clip de FLYNT – La gueule de l’emploi

Publié: 10 décembre 2010 par luttennord dans Antifascisme, Syndicalisme, Vidéos
Tags:, ,

Paroles de La gueule de l’emploi de Flynt

[Oui bonjour mademoiselle, j’ai rendez vous avec Mr Lemaître s’il vous plait. Je suis Mr Omar]

[Vous êtes ?]

[Mr Omar.]

[Mr Omer ?]

[Non non, pas Omer, Omar.]

[C’est concernant ?]

[Concernant heu…]

[Vous êtes ? Vous êtes ?]

[Je suis Mr Omar, pas Mr Omer, Mr Omar.]

[Ah…]

[Dring, bonjour je postule pour le job vacant, l’employeur me regarde avec un air de dire “vas t’en”, faut être blanc ou dép, mon gros ? ne lui plait ap et mon profil n’est pas celui d’un mec abonné au théâtre.]

[Bon alors vous avez un bac + 3.]

[Tout a fait.]

[Et déjà quinze CDD en seulement 2 ans d’expérience, ceci traduit une instabilité Mr Omar, vous savez ?]

[Heu…, ah bon ?]

[Nous recherchons aussi des personnes un peu plus diplômées.]

[Mais l’annonce disait]

[L’annonce était très mal rédigée, je suis désolé ma secrétaire va vous raccompagner. C’est bon on a fait le tour ? Hop hop hop, c’est par là]

[La gueule de l’emploi c’est celle de M Pokora, sinon tu peux te mettre un gros doigt même avec un doctorat. T’auras beau dire, beau faire, mentir, te taire, sourire ou avoir de bonnes manières, c’est la même rengaine, en tu travailles à la chaîne, ouais c’est ken moi qui voulait gagner ma life sur la scène. Je peux pas liquider des lettes-ga pour sheitan Je préfère encore vendre des aspirateurs aux vieilles dames Pas le time, faire du cash c’est mon lei motiv L’impression de passer ma ive à faire des lettres motiv’ Emotif et nerveux, c’est la conclusion des brillantes compétences de l’ANPE Je peux pas attendre qu’on me téj qu’on me catapulte Que mon cv finisse dans la corbeille d’un cadre sup Finir à son compte la seule porte pour tous les raclos du coin qui détestent qu’on leur donne des ordres Pour le hip-hop ça sera jamais l’usine Car c’est ou je veux même en babouche dans ma cuisine]

[On te dit non avec la tête, tu connais ce type de hochement Si t’as ni la gueule de l’emploi ni la gueule du logement Pour trouver du taf, n’espère pas qu’on va donner nos fesses La discrimination en France beaucoup la connaissent Non avec la tête, tu connais ce type de hochement Si t’as ni la gueule de l’emploi ni la gueule du logement Pour trouver du taf, n’espère pas qu’on va donner nos fesses La discrimination en France beaucoup la connaissent]

[Je suis Mr Julien, bonjour, je n’ai pas rendez vous, vous etes Mr Lemaître ?]

[Oui je vous en prie asseyez vous]

[Je suis la pour le post à pourvoir, tenez voici mon CV]

[Très bien je vois que votre niveau d’étude est élevé. Vous avez un bac +3, c’est bien le profil recherché, même si dans le domaine vous n’avez qu’une seule expérience, quoi qu’il en soit vous êtes en français]

[Oui, ça fait une différence ?]

[Non, enfin vous savez, on a tous des préférences]

[Il a crut bon d’ajouter]

[Vous comprenez Mr Julien, dans notre entreprise on aime que les noms de famille sonnent bien]

[Ah ouais ouais ok j’vois l’genre. Mais vous savez Mr Lemaître chez nous on apprend les résultats de la CAN par la fenêtre]

[Ah, vous habitez la banlieue ?]

[Ouais et pas près de la quitter. Est-ce un obstacle pour un post à responsabilité ? J’ai peur de trop bien comprendre ce que vous insinuez]

[Oui alors écoutez Mr on ne va pas pouvoir continuer]

[J’imagine bien comment vous triez candidat candidate, délits d’adresse de faciès d’age de handicap, certains critères sont pour vous d’emblée éliminatoires, vos méthodes de recrutement sont discriminatoires]

[Ah, voila un des problèmes posé par la mixité, maintenant les jeunes français enfin les blancs sont éxités]

[La j’ai bondis de mon siège et lui ai arraché mon CV, ça m’a fait du bien de lui dire d’aller se faire enculer]

[Oui alors Mr vous quittez mon bureau immédiatement

[Plus personne ne conteste aujourd’hui que les origines ou la couleur de peau peuvent être un handicap à l’embauche]

[On te dit non avec la tête, tu connais ce type de hochement Si t’as ni la gueule de l’emploi ni la gueule du logement Pour trouver du taf, n’espère pas qu’on va donner nos fesses La discrimination en France beaucoup la connaissent Non avec la tête, tu connais ce type de hochement Si t’as ni la gueule de l’emploi ni la gueule du logement Pour trouver du taf, n’espère pas qu’on va donner nos fesses La discrimination en France beaucoup la connaissent]

[La discrimination à l’embauche reste une réalité en France, la tendance ne s’inverse pas] [Et la surprise, Stéphane décroche un entretien, pas Karim]

[Et pour remonter aux raisons de l’insécurité, si insécurité il y a Si insécurité il y a Et bah il y a des raisons à l’insécurité Si il n’y a pas de raisons à l’insécurité alors c’est qu’ils sont comme ça Et alors ça quand on dit qu’ils sont comme ça et bien on n’est pas très très loin d’une forme d’exclusion qui ressemblerait peut être à du racisme]

[Alors la discrimination raciale à l’embauche Est-ce que ça existe Est-ce que ça existe ou pas Et bien ça existe, c’est un sujet, c’est un sujet que voyez dans les pages un peu emmerdantes de votre journal économique…]

 

Publicités
commentaires
  1. mafalda dit :

    bravo!
    merci a toi qui a la plume et le courage pour dénoncer de telles ignominies!

    c connards qui créent l exclusion et la pauvreté, ctronches de cake qui la pluspart du temps st moches et sans prestance ETqui se permettent de juger a l aspect

    C PITOYABLE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s