Les Antifascistes parisiens chez Novotel !

Publié: 2 décembre 2010 par luttennord dans Infos, Rendez vous
Tags:, ,

Si nous sommes intervenus le dimanche 28 novembre 2010 au Novotel de Sèvres, c’est que le 4 décembre prochain s’y tiendra un colloque organisé par divers groupuscules d’extrême droite, tous liés aux Identitaires (cf. ci-dessous).
Sous l’intitulé anodin «Localisme & identité», ce «colloque» sera en réalité pour ces néo-fascistes l’occasion de faire un meeting de la haine,  islamophobe et raciste.
Le public de ce genre de manifestation ne vaut en général guère mieux que les intervenants, souvent condamnés pour des actes de violence raciste, et il faut s’attendre à de possibles agressions à l’encontre de celles et ceux qui pourraient leur déplaire…
Leur stratégie : avancer masqués pour mieux banaliser leurs idées, et pouvoir les imposer ensuite.
Ne laissons l’extrême droite se sentir nulle part chez elle !
REFUSONS LA TENUE DE CE COLLOQUE !

Qui sont les identitaires ?
Les Identitaires sont la reconstitution d’Unité Radicale, une organisation interdite après que l’un de ses membres, Maxime Brunerie ait tenté de tuer le président Jacques Chirac le 14 juillet 2002. Ils apparaissent sous divers noms : Bloc Identitaires, Jeunesses Identitaires, Autre Jeunesse, Projet Apache, Jeune Bretagne … Fabrice Robert, Philippe Vardon, Richard Roudier, sont les responsables des Identitaires.

Qui sont les intervenants du colloque ?

Fabrice Robert :
Ancien militant des groupes néo-fascistes Troisième Voie et Nouvelle Résistance, il milite en parallèle dès ses 16 ans au Front National, pour lequel il sera conseiller municipal à La Courneuve avant de rejoindre le MNR. Il fut arrêté et jugé pour avoir distribué des tracts antisémites et révisionnistes devant un Lycée. Il est également membre du groupe de rock nazi Fraction, inquiété par la justice en 1998 pour la chanson « une balle », dans laquelle le groupe promettait d’exécuter les juifs, les étrangers… Le groupe Fraction continue de jouer dans des concerts organisés par l’association terroriste néo-nazie Blood & Honour.

Richard Roudier :
Ancien d’Unité Radicale et fondateur des Identitaires, il est également le président du CEPE (Comité d’Entraine aux Prisonniers Européens), association qui vient en aide à des militants d’extrême droite en prison. L’un des prisonniers soutenu par le CEPE est Michel Lajoye, néo-nazi condamné pour avoir poser des bombes dans des lieux fréquentés par des travailleurs immigrés. En 2010, il fut tête de liste d’extrême droite sous l’étiquette Ligue du Midi.

Philippe Milliau :
Ancien membre de la Fédération des Etudiants Nationalistes et du mouvement racialiste le GRECE, il fut pendant longtemps conseiller régional d’Ile-de-France puis responsable MNR. Il rejoint le Bloc Identitaire en 2008 et en devient le responsable pour la Bretagne. La section prend alors le nom de Bloc Breton et son mouvement de Jeunesse Jeune Bretagne. Ils ouvrent un local d’extrême droite en Bretagne du nom de Ti-Breizh .

Arnaud Gouillon :
Président d’une association satellite des Identitaires Solidarité-Kosovo il fait parti de la première génération des Jeunesses Identitaires et est devenu très rapidement le responsable de la section grenobloise. Présent à la fête du 1er Mai 2005 des Identitaires à Nice, il a été  poursuivi pour des violences racistes commises la veille de la fête dans le vieux Nice.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s