[reflexes] Pierre Cassen et Riposte Laïque on tour

Publié: 27 septembre 2010 par luttennord dans Non classé

http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article466#nb1

Pierre Cassen et Riposte Laïque on tour

L’autoproclamé vrai « militant de gauche » Pierre Cassen continue sa tournée de prospection des milieux de droite et d’extrême droite en France.

Après le Local de Serge « Batskin » Ayoub [1], le leader de Riposte Laïque s’était illustré, on ’sen souvient, au côté des Identitaires lors du premier apéro facebook du 18 juin.

Si Robert et compagnie ont décliné l’offre de remettre le couvert en septembre, cela ne permet pas d’imaginer d’éventuelles bisbilles entre les Laurel et Hardy du combat contre « l’islamisation ». Les Identitaires sont surtout bien occupés par la candidature identitaire à l’élection présidentielle de 2012 [2] avec, semble-t-il [3], Arnaud Gouillon en guest-star finale [4], et des militants identitaires étaient néanmoins présents dans les différents apéros organisés par RL.

Image
Arnaud Gouillon (1er à gauche) et des cadres JI au camp 2007 : Olivier France, Gérald Pichon et Guillaume Luyt

Tout comme Risposte Laîque relaie et s’associe à la campagne du C.E.P.E. pour la libération de « Papy » Galinier [5].

Après un petit passage mi-septembre à la convention nationale du RIF (Rassemblement pour l’Identité de la France [6]), Pierre Cassen interviendra très prochainement dans une soirée-débat sur le thème : « Immigration, islamisme : la France menacée ? », organisée par la Droite Libre dans les locaux de l’UMP.

La Droite Libre est ce courant de l’UMP se définissant comme une « droite décomplexée, libérale et conservatrice ». Il est dirigé par Rachid Kaci, ancien candidat à la tête de l’UMP en 2002 [7] face à Nicolas Sarkozy. A cette occasion Pierre Cassen sera aux côtés d’Alexandre Del Valle, grand pourfendeur de la nébuleuse « rouge-bruns-verts » et dont on pourrait dire que c’est un come-back, puisque à part ses tribunes dans France-Soir, il n’a eu que très peu d’activités politiques (du moins en France) ces 2 dernières années. Présence peu étonnante non plus quand on sait qu’A. Del Valle a été le vice président de ce courant, de même qu’il fut le co-listier de R. Kaci lors de sa candidature à la présidence de l’UMP en 2002, ou plus recemment en 2007 lorsque ce dernier se présenta à l’investiture de l’UMP pour l’élection présidentielle. Pendant encore combien de temps RL va-t-elle nous jouer la comédie de l’association de gauche ?

[1] Où était présente également Christine Tassin, co-organisatrice des « apéros républicains », ou encore Maurice Gendre, rédacteur en chef de Balkans Infos et ex redac-chef du site « Sur le Ring » (ou « Ring »). Site qui depuis des années fait la part belle aux écrits d’auteurs très droitiers et atlantistes tels que Maurice G. Dantec ou Alexandre Del Valle (les deux ayant d’ailleurs le même agent littéraire, à savoir le fondateur du site en question : David Kersan, ce qui explique la présence d’A. Del Valle à la dernière conférence en France de M.G. Dantec le 10 septembre 2005 à la Cigale à Paris).

[2] Mais on peut également citer la préparation de la manifestation parisienne du 23 octobre pour clôturer la campagne « Une autre jeunesse » ou la campagne de soutien à Papy Galinier.

[3] À défaut de bénéficier de fuites organisées comme certains journalistes ou spécialistes de l’extrême droite, REFLEXes laisse traîner ses oreilles où il faut…

[4] Le choix de Gouillon, s’il se confirme, serait celui d’un vieux « jeune militant ». Le garçon est en effet issu de la première génération des Jeunesses Identitaires et en est devenu très rapidement le responsable de la section grenobloise. Issu d’une famille d’extrême droite, il y démontre rapidement ses qualités d’encadrement, ce qui ne l’empêche pas de faire parfois le coup de poing. Présent à la fête du 1er Mai 2005 des Identitaires à Nice, il a d’ailleurs été alors poursuivi ainsi que quelques autres (son frère, Olivier Roudier entre autres) pour des violences racistes commises la veille de la fête dans le vieux Nice. Mais Arnaud Gouillon s’est surtout construit sa réputation de sérieux et d’engagement avec Solidarité Kosovo, association satellite des Identitaires à destination des Serbes du Kosovo. Il est assez difficile de mesurer l’impact réel de cette association tant au Kosovo qu’en France même si nous avons déjà pu évoquer par le passé des opérations réussies sur le plan médiatique.

[5] Contrairement d’ailleurs à certains groupes radicaux comme l’équipe de la Vlaams Huis qui accuse les Identitaires de récupération et de simple agitation médiatique. Par ailleurs d’aucuns ont pu s’étonner que Richard Roudier semble toujours à la tête du CEPE alors qu’à l’issue de la Convention identitaire d’Orange l’année dernière, le même Roudier avait déclaré s’en retirer. C’était évidemment une bonne farce. Certes la présidence officielle a été transmise à Fernand Cortès mais il était inconcevable que Richard Roudier abandonne une structure qu’il pilote depuis le tout début des années 2000, dans l’orbite alors d’Unité Radicale. Ce n’est évidemment pas un article dans la presse qui va changer cela.

[6] Courant souverainiste du député européen Paul Marie Couteaux

[7] Actuellement sous-préfet, directeur de cabinet du préfet de la région Champagne-Ardenne, après avoir été conseiller auprès de l’Elysée, chargé des questions de diversité, de 2007 à 2009. Il fut aussi, il y a longtemps, le vice-président de l’association « France Plus », le pendant droitier de ce qu’était à l’époque SOS Racisme pour le PS, très proche des réseaux Pasqua.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s