Retour de Sankt Pauli en Bundesliga !

Publié: 17 mai 2010 par luttennord dans Infos

L’underground et l’anti-fascisme de retour en Bundesliga avec Sankt Pauli

Cela aurait pu être l’année d’Hambourg. Avec un club en demi-finale de l’Europa League, alors que la finale se joue dans son propre stade, et après avoir flirté avec la tête de la Bundesliga, Hambourg était sur le devant de la scène nationale et européenne. Malheureusement pour eux, une chute en championnat accompagnée d’une élimination face à Fulham replongeait la ville dans l’oubli. Jusqu’à ce qu’un autre club de la deuxième plus grande ville d’Allemagne, le FC Sankt Pauli, refasse parler de lui…

Dernière grande ville avant la Scandinavie, Hambourg est une plaque tournante du commerce avec les pays du Nord grâce à son activité portuaire démesurée. Dans une ville qui a longtemps hésité entre conservatisme architectural et modernisme obligatoire, le football tient une place importante. Très en verve au début des années 80′, le HSV peine à retrouver sa gloire passée malgré des investissements financiers importants. Et à l’opposée de cette logique économique, se trouve un autre club, le FC Sankt Pauli, qui retrouvera la Bundesliga l’année prochaine après neuf années d’absence.
Image

Contrairement à certains clubs de l’ex-Allemagne de l’Est ou du Nord industriel de l’Allemagne, Sankt Pauli n’est pas tombé dans le piège de la remontée de l’extrême droite. Il est d’ailleurs à l’opposée des pensées de certains rivaux comme le Hansa Rostock (certains affrontements peuvent en témoigner). Son programme est le suivant : anti-fascisme, lutte féministe et anti-racisme. Le club peut notamment revendiquer avoir le plus grand nombre de supportrices dans son stade. Et il compte bien garder cette philosophie et le faire savoir grâce à des actions coups de poing comme l’interdiction d’affiches dites sexistes aux abords du stade ; de celles où une femme dénudée vous ferait acheter du bouillon de poule.

L’autre axe de ce club politisée jusqu’à la moelle, c’est l’anti-fascisme. Cette lutte a commencé dans les années 80′ où les squatteurs, très présents dans ce quartier, se battaient contre les expulsions et les violences policières. Il en résulte un esprit underground chez les supporters du Sankt Pauli, où le foot business n’a pas sa place – du moins pas de façon démesurée – et où les batailles rangées contre la police sont régulières. Symbole de cet esprit rebelle, le logo d’une club n’est autre qu’une tête de mort alors que le surnom « Les pirates » est arrivé peu après.

Les abords du stade vous font sentir, si besoin était, l’atmosphère qui se dégage de ce club si particulier : tags à gogo, canettes de bière, bouffe orientale et murs décrépits. Quand on est étranger et que l’on va voir un match au Millerntor Stadion, on n’y va pas pour voir du football mais pour se laisser emporter par les 22000 spectateurs du Sankt Pauli, présenté comme l’un des plus fidèles et des plus actifs de toute l’Allemagne.

Samedi, les supporters fêtaient la montée du club en Bundesliga dans les rues de la ville. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le grand rival Rostock était lui condamné à se battre en playoff pour ne pas descendre à l’échelon inférieur, que le club a connu pendant plusieurs années, suite à ses problèmes économiques. A cette époque déjà, toute l’Allemagne était admirative du travail de soutien des supporters qui avaient récolté 2,5M€ pour sauver le club, à travers la vente de chemises, des partenariats avec des entreprises locales et des dons.

Qu’on se le dise, Sankt Pauli va rafraîchir la Bundesliga l’année prochaine. Il fera peut-être l’ascenseur, certainement même, mais son retour dans l’élite allemande ravit tous les amateurs de football allemand.

Advertisements
commentaires
  1. gogo dit :

    Ca c’est nouveau…le foot,notoirement reconnu comme le refuge d’abrutis racistes et bas de plafond,serait le vecteur d’idées antifascistes.Je veux bien le croire mais j’aurais aimé vous entendre,sur bellaciao(site qui vous aurait illico censuré),à propos des accointances bizarres du camarade besancenot avec le PSG, milliardaire au financement fumeux,refuge de racistes/fachos,que l’on voit cotoyer le sarko au parc des princes…Osez donc le faire sur bellaciao…allez du courage!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s