*RACISME et FASCISME : HORS DU PSG !!! HORS DE NOS VIES !!!*

Publié: 12 mars 2010 par luttennord dans Infos
Tags:, ,


*Authentiks Paris 2002 – Tribune G – Supporters du Paris Saint Germain*

Nous, *Supras Auteuil*, *Authentiks* et *Grinta*, associations de supporters du Paris Saint-Germain du Virage Auteuil et de la Tribune G, avons décidé de ne plus nous rendre au Parc des Princes à partir de ce samedi 13 mars pour la rencontre PSG-Sochaux.

La problématique du racisme qui gangrène le Paris Saint-Germain s’exacerbe chaque année. Aujourd’hui, en tant qu’êtres humains et citoyens, nous considérons que nous ne pouvons plus supporter notre équipe en acceptant que les exactions et la présence d’une frange ouvertement raciste soit tolérée dans l’identité du Club.

Le dimanche 28 février 2010, avant le match contre l’OM, tous les supporters présents devant le Virage Auteuil ont pu constater le racisme et la violence auxquels doivent faire face trop régulièrement les fans parisiens en déplacement, à l’abri des regards. Des dizaines de supporters qui attendaient devant les guichets de la tribune Auteuil ont été agressées par surprise et de façon préméditée par un groupe de 150 hooligans du Kop de Boulogne, le tout dans un torrent de slogans racistes et de haine. Devant l’absence de réaction policière, la riposte spontanée des abonnés a mis en
déroute les assaillants. L’un des participants actifs de l’attaque s’est
retrouvé isolé et passé à tabac par les personnes qu’il avait entrepris
d’agresser. Il se trouve aujourd’hui plongé dans un coma artificiel.

Nos associations dénoncent cet acharnement, mais il faut avoir le courage de considérer que de telles réactions ne peuvent être isolées du climat de terreur raciste que les supporters du PSG endurent depuis trop longtemps dans le silence.
La direction du Paris SG a réagi vivement pour condamner ce qu’il convient d’appeler un lynchage. Il était de son devoir de le faire. Pour autant, elle n’a pas eu un mot pour soutenir ses innombrables abonnés victimes de cette ratonnade géante et préméditée, alors que son ampleur en fait sans doute la pire exaction physique à caractère raciste organisée au cours des quinze dernières années à Paris, si ce n’est en France. Les nombreux témoignages, articles ou vidéos diffusés depuis le 28 février le démontrent.

La direction du Paris SG avait été tout aussi muette après les incidents à Lille du mois de janvier, où les mêmes hooligans avaient investi les gradins de la tribune visiteur pour s’attaquer aux membres du Virage Auteuil, toujours sous un déferlement d’injures racistes. Le drame avait été évité de peu, puisque de nombreuses personnes s’étaient retrouvées coincées et pressées contre les grilles. Alors qu’il connaissait la situation dans le détail, le PSG s’était contenté de condamner les incidents, sans dire un mot sur le raid mené par le groupe de Boulogne et la caractérisation raciste de cette agression. Il faut observer que depuis ce 28 février, le Club n’a jamais cherché à contacter les associations officielles, préférant annoncer par voie de presse la fermeture de nos locaux, décision surprenante dont nous cherchons encore la pertinence et l’efficacité par rapport à la nature des incidents observés.

Les omissions répétées et volontaires de la direction du PSG sur des
sujets aussi graves démontrent que celle-ci a fait le choix de nier les
agressions racistes dont font l’objet ses supporters depuis toujours, et qui vont en s’aggravant. Au PSG, défendre le cosmopolitisme et le droit pour chaque supporter de venir au Parc quelle que soit sa couleur de peau est un discours de façade. Dans les faits, les associations officielles de supporters observent que le club a fait le choix de passer sous silence les agissements de certains membres de la tribune Boulogne – par peur des représailles ou par intérêt objectif – au lieu de prendre la défense morale et physique des supporters de toutes les autres tribunes qui assistent, impuissants, à des actes inqualifiables depuis trop longtemps.

Ce parti pris du club se traduit par une politique de répression à
l’encontre des supporters de tous horizons, dès qu’ils ont le malheur de répondre aux provocations et agressions racistes dont ils font l’objet. Dans un cynisme parfaitement assumé, le remède des autorités et du PSG consiste à réprimer les cibles des attaques (les supporters du Virage Auteuil et des autres tribunes), plutôt que les auteurs de ces agressions. C’est ainsi qu’à Lille, ce sont les supporters du Virage Auteuil, pourtant attaqués, qui ont été évacués de force du stade par le préfet. Dans un communiqué intitulé « La France est blanche », daté de Mars 2006 , nous avions déjà alerté l’opinion publique de l’existence de ces démonstrations racistes et de l’indifférence du PSG et des autorités publiques sur le sujet. En vain.

Depuis le 28 février, les membres de nos associations et du Virage Auteuil subissent une répression inouïe. Nous dénonçons le harcèlement policier dont ils font l’objet : vague d’interdictions administratives de stade sans précédent, interpellations abusives, interrogatoires basés sur des techniques d’intimidation et même de nombreuses écoutes téléphoniques.

De plus, nous ne pouvons garantir l’intégrité physique de nos membres et sympathisants, ou de toute personne jugée « indésirable » par une certaine frange de supporters.
Nous appelons nos membres, sympathisants et tous ceux qui – à Auteuil et dans toutes les tribunes du Parc des Princes – adhèrent à nos valeurs, à refuser cette situation de racisme à grande échelle dont le Club se rend complice et surtout *A NE PAS SE RENDRE* au Parc des Princes jusqu’à nouvel ordre et ce dès le samedi 13 mars pour le match PSG-Sochaux.

Pour nous, supporters inconditionnels du Paris Saint-Germain Football Club 1970, c’est une décision lourde, très difficile à prendre, mais la gravité de la situation ne nous a guère laissé le choix. Nous pensons néanmoins que c’est la voie la plus responsable que nous pouvions suivre et adopter.
Face à la remise en cause de la parole de tous les abonnés du club quant au racisme latent qui empoisonne l’identité du PSG, nous appelons tous les supporters à prendre position et à libérer leur parole face aux situations de racisme auxquelles ils sont, ou ont pu être confrontés. Une plateforme de récolte de ces témoignages sera prochainement mise en place à cet effet.
Cette problématique raciste doit être résolue, au-delà des discours ou des mesures de façade. Si le PSG ne s’y résout pas, il finira définitivement seul, haï et rejeté de tous.

*RACISME et FASCISME : HORS DU PSG !!! HORS DE NOS VIES !!!*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s