Débat organisé par la LDH

Publié: 30 novembre 2007 par luttennord dans Infos, Rendez vous

061007hamburg1.jpg

Dans le cadre de la semaine des droits de l’Homme, la LDH vous invite à participer à la manifestation qu’elle organise

Samedi 1er décembre 2007

Maison de Quartier Vauban, Rue Roland Lille JOURNEE DES DROITS DE L’HOMME


16 heures : Ouverture – Pot d’accueil 17 heures TABLE RONDE MARIANNE ET LES COLONIES

avec

Gilles Manceron Historien, Vice-Président de la LDH

et Saïd Bouamama Sociologue de l’immigration

Débat animé par Paul Masse, professeur d’Histoire au Lycée Montebello

Vérité politique et historique sur la colonisation

Depuis la traite esclavagiste jusqu’aux indépendances, des crimes massifs et organisés ont accompagné la colonisation. A partir du 19ème siècle, ces crimes ont été systématiquement déniés par un discours officiel selon lequel les notions d’égalité et de droits de l’Homme admettraient une exception : celle des peuples colonisés « mineurs et barbares », qui ne pouvaient prétendre en bénéficier.

Ce discours des 3 ème, 4ème et 5ème Républiques a été abandonné depuis les indépendances. Mais depuis, les autorités de la République n’ont jamais reconnu les crimes de la colonisation ni désavoué le discours officiel antérieur. Et certains prétendent encore imposer aux enseignants de valoriser les bienfaits de la colonisation… Il est aujourd’hui essentiel de ne pas gommer de notre mémoire ces pages noires de l’histoire de France.

Au contraire, il faut faire un effort de vérité politique et historique. C’est l’objectif que se donne cette table ronde organisée dans le cadre des semaines des droits de l’Homme

· Gilles Manceron est historien. Ilest notamment l’auteur de « D’une rive à l’autre, la guerre d’Algérie, de la mémoire à l’Histoire » (1993), « Le Paris noir » (2001) et « Marianne et les colonies » (2003) ; Gilles Manceron est vice-président de la LDH. Il a été rédacteur en Chef de sa revue « Hommes et Libertés »

· Saïd Bouamama est professeur de socio-économie et chargé de recherches à l’IFAR de Lille. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’immigration, la jeunesse, la citoyenneté : « Vers une nouvelle citoyenneté » (1991), « Algérie, les racines de l’intégrisme » (2000), « J’y suis, j’y vote » (2000). Militant associatif, Saïd Bouamama est l’un des animateurs du Comité de Sans papiers de Lille

19 heures 30 Chorba et soirée musicale

avec le groupe Kabyle 59

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s